/

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Sentinelle de la pluie

Traduction Anouk Neuhoff - Langue d'origine : Anglais

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

La famille Malegarde est réunie à Paris pour fêter les 70 ans de Paul, le père, arboriste de renommée internationale. Sa femme Lauren prépare l'événement depuis deux ans, alors qu'importe les pluies diluviennes qui s'abattent sur la Ville Lumière et contrarient les retrouvailles. Mais Linden, le fils cadet, photographe charismatique, pressent que la redoutable crue de la Seine n'est pas la plus grande menace qui pèse sur l'unité de sa famille. Les secrets enfouis déferlent sous le ciel transpercé par les flots... Sentinelle de la pluie est un roman d'une rare intensité dramatique où Tatiana de Rosnay déploie une tension psychologique magnifiée par un cadre apocalyptique renversant. Elle fait surgir de l'ordinaire bouleversé, l'insubmersible pouvoir de l'amour et de la rédemption.

Suspense, non-dits, tension psychologique, décor renversant !

Après une absence de cinq ans, Tatiana de Rosnay publie un nouveau roman, Sentinelle de la pluie, le récit dans un Paris en plein chaos d’une famille qui ne parvient pas à communiquer. Suspense, non-dits, tension psychologique, décor renversant !

 Linden, célèbre photographe domicilié à San Francisco, débarque à Paris pour fêter en famille, avec sa sœur Tilia qui arrive de Londres, les 70 ans de Paul, leur père, éminent arboriste. À Paris, la pluie tombe depuis plusieurs jours et le niveau de la Seine monte. Au cours du dîner, le père fait un AVC et la mère se retrouve alitée à cause d’une pneumonie. Le week-end de retrouvailles tourne au cauchemar. Chacun porte un fardeau, un secret ou une blessure et ils sont incapables de mettre les mots sur ces maux-là. Lors de ce moment dramatique où le père est emmené à l’hôpital, Linden comprend qu’il a une fenêtre de tir très réduite pour enfin parler à son père. Il a fait son coming-out à sa mère il y a une dizaine d’année et cela ne s’est pas très bien passé. Il n’a jamais dit à son père son secret et ignore ce que ce dernier sait. Mais les autres membres de la famille ont également des choses à se dire. Le père, la sentinelle au centre du livre, est un amoureux de la nature. Linden ne sait rien de lui. Il porte lui aussi un lourd secret. Tatiana de Rosnay avait déjà abordé le thème de l’homosexualité dans Boomberang. Là, elle va plus loin en s’interrogeant sur l’homophobie et l’incommunicabilité. C’est un livre où l’auteur a puisé dans un émotionnel familial très personnel, très intime. C’est aussi un roman grand spectacle, presque catastrophe, avec des scènes de quartiers entiers inondés, des populations évacuées, du pillage… Le déluge dans Paris fait écho à celui des sentiments qui assaillent cette famille acculée par le poids des non-dits. Ce n’est pas le Paris sinistré qui intéressait l’auteur, mais la puissance destructrice de la nature. Chose surprenante : les conditions climatiques se sont conformées au roman de Tatiana de Rosnay.

© Page N°189 Printemps 2018

Autres informations

  • EAN 9782350874425
  • Disponibilité disponible
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 447 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


empty