Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Compact n°2 ; le vin de la jeunesse ; l'orgie ; pleins de vie

Traduction Brice Matthieussent  - Langue d'origine : Anglais (etats-unis)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

Dès 1932, John Fante écrit des nouvelles. Il n'a aucune difficulté à les faire publier et son nom apparaît très tôt au sommaire du prestigieux magazine littéraire The American Mercury, entre autres. Le recueil Le vin de la jeunesse rassemble certains de ces textes, dans lesquels il est souvent question de l'enfance de l'écrivain-narrateur, ainsi que d'autres plus récents, postérieurs à 1940. Le recueil L'orgie est quant à lui composé de la longue nouvelle L'orgie, mettant en scène Dominic Molise, fils d'immigrés italiens souhaitant à tout prix vivre le rêve américain, et le court roman 1933 fut une mauvaise année, tous les deux publiés de manière posthume par Joyce Fante, la veuve de John Fante. Pleins de vie, publié en 1952 aux États-Unis, est probablement le roman le plus autobiographique de John Fante - il a pour héros John et Joyce Fante. Il s'agit d'une comédie déjantée dans laquelle le narrateur mène une vie heureuse avec sa femme, enceinte de leur premier enfant. Jusqu'au jour où elle passe à travers le plancher de la cuisine, rongé par les termites, et que John fait appel à son père pour réparer les dégâts. Pleins de vie récolte un succès retentissant à sa parution et est adapté au cinéma en 1956 par Richard Quine, avec Richard Conte dans le rôle de l'écrivain d'origine italienne et Judy Holliday dans celui de sa jeune épouse.


Biographie

John Fante - 08/04/1909-08/05/1983 Anglais (etats-unis) Etats-unis http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Fante
John Fante est né en 1909 à Denver, de parents immigrés italiens. Largement autobiographique, comme nombre de ses autres ouvrages, son premier roman, Bandini, paraît en 1938. Il s'installe ensuite à Hollywood, où il travaille en tant que scénariste et mène une vie plus apaisée et confortable. Il connaît une fin de vie plus difficile : aveugle et frappé par un diabète qui l'immobilise, il a cependant écrit jusqu'à son décès, dictant son dernier roman à son épouse. Mort en 1983, il est aujourd'hui considéré comme un écrivain de premier ordre, précurseur de la Beat Generation.

empty