La revolution du silence
La revolution du silence
 / 

La revolution du silence

À propos

Krishnamurti La Révolution du silence Durant des décennies, de l'Inde à l'Amérique et à l'Europe, Krishnamurti n'a cessé de dénoncer l'illusion de ces «drogues dorées» que sont les religions, les doctrines politiques aussi bien que la consommation matérielle, également impuissantes à répondre aux besoins spirituels de l'homme.
Dans ce livre paru en 1970 et d'une actualité toujours brûlante, il nous incite une fois de plus à nous libérer des discours ou des morales préétablis, à écouter notre silence intérieur et celui de la nature.
«Ce qui est créateur est toujours destructeur», affirmait-il. En menant une critique radicale des formes modernes de l'asservissement, son oeuvre dégage des perspectives dont la ruine actuelle des grandes idéologies ne fait que souligner la pertinence.

Rayons : Religion & Esotérisme > Esotérisme > Occultisme > Maîtres spirituels

  • EAN

    9782253138785

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    140 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Jiddu Krishnamurti

Né en Inde en 1895, Jiddu Krishnamurti fut très jeune pris en charge par la Société théosophique, qui voyait en lui le futur « Instructeur du monde » dont elle avait proclamé la venue. Mais, progressivement, Krishnamurti fit preuve d'une indépendance d'esprit qui le conduisit en 1929 à se détacher de tout ordre religieux. Il apparut alors comme un penseur de grande envergure, intransigeant et inclassable. Jusqu'à sa mort, en 1986, il rejeta obstinément le statut de gourou que certains voulaient lui faire endosser. Ses entretiens et dialogues, son journal et ses lettres ont été rassemblés en plus de soixante volumes. Isabelle Clerc, auteur et journaliste, est l'auteure de Krishnamurti, figure de la liberté (Points Seuil, 2011).

empty