Que notre règne arrive
 / 

Que notre règne arrive

Traduction MICHELLE CHARRIER  - Langue d'origine : ANGLAIS

Résumé

Richard Pearson, publiciste au chômage, cherche à démêler les circonstances étranges du meurtre de son père, mortellement blessé lors d'une rixe à Brooklands, une ville de la banlieue de Londres. Parti enquêter sur place, Pearson se retrouve plongé dans la vie quotidienne de cette morne cité en bordure d'autoroute dont le centre commercial, Métro-Centre, lieu du crime, semble être devenu la seule raison de vivre. Hanté par cette étrange disparition, Pearson tâtonne, à la recherche d'un indice. Mais très vite, les pistes se brouillent ; Richard est témoin de manifestations de haine et de nationalisme inquiétantes, le consumérisme ambiant vire à l'obsession et la déliquescence sociale se fait partout sentir. Plus encore qu'un assassin, c'est une vérité qu'il découvrira au bout du chemin : celle qui dort, enfouie, au fin fond de nos sociétés postmodernes... Fascisation des esprits, consumérisme morbide : après Millenium People, Ballard poursuit avec Que notre règne arrive son exploration du cauchemar climatisé.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782207258927

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    409 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    420 g

  • Distributeur

    Sodis

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

J. G. Ballard

Né à Shanghai en 1930 de parents anglais, James Graham Ballard vit une enfance dorée, jusqu'à l'invasion japonaise en 1941, année où il est interné pour trois ans dans un camp de prisonniers japonais. De cette expérience, il tirera en 1984 un extraordinaire roman, Empire du Soleil adapté au cinéma par Spielberg quelques années plus tard. De retour en Grande-Bretagne en 1946, il entame des études de médecine qu'il abandonne. Suivent quelques petits boulots, puis, sur un coup de tête, il s'engage dans la Royal Air Force. Il fait ses classes au Canada, où il commence à écrire. Il publie son premier roman, Le vent de nulle part, en 1962. Depuis, il a publié une vingtaine de romans, notamment, en 1973, Crash ; qui fut adapté au cinéma par David Cronenberg, La foire aux atrocités, La bonté des femmes, Super-Cannes, Millenium People... Son ?uvre est traduite dans le monde entier et saluée par les plus grands écrivains contemporains. De la science-fiction à l'écriture expérimentale en passant par le roman traditionnel, James Graham Ballard n'a cessé de construire cette ?uvre qui examine au microscope les convulsions de notre modernité.

empty