La mort n'oublie personne

À propos

L'histoire de Ricouart est scandaleusement exemplaire:jeune résistant à Cauchel, dans un paysage du Nord sillonné de canaux, alors qu'il travaillait à la réparation des wagons de chemin de fer il participe à deux actions qui tournent mal, la dernière entraînant sa capture et sa déportation. Libéré par les Russes en avril 45, il ne rentre pourtant en France qu'en février 46, après avoir soigné sa tuberculose. Et le voilà aussitôt inculpé de complicité de meurtre par un juge d'instruction qui officiait déjà sous Pétain. Il sera condamné à sept ans de prison. Telle est la trame, mais la manière dont Didier Daeninckx bâtit son livre donne aux faits un éclairage décapant qui révèle bien mieux les comportements qu'une longue analyse. Quel que soit le genre qu'il aborde, on est frappé par la minutie des enquêtes de Didier Daeninckx, par la justesse de son ton, par son sens de la grandeur chez les humbles - ceux dont on dit précisément qu'ils sont le sel de la terre.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Didier Daeninckx

  • Éditeur

    Denoel

  • Date de parution

    04/01/1989

  • EAN

    9782207235393

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    274 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Didier Daeninckx

Didier Daeninckx est né en 1949 à Saint-Denis. De 1966 à 1982, il travaille comme imprimeur, animateur culturel, puis journaliste dans plusieurs publications. Depuis Meurtres pour mémoire, il a écrit une quarantaine de livres - dont La mort n'oublie personne, Métropolice, Zapping ou Cannibale - qui sont tous des chefs-d'oeuvre.

empty