Le papa de Simon et autres pères

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Le papa de Simon et autres pères (dossier Arantxa Ferraguti)

, ,

Le petit Simon n'a pas de papa. Lors de son premier jour d'école, les autres enfants, cruels, se moquent de lui et le battent, répétant mécaniquement le mépris que leur mère éprouve pour la Blanchotte, cette « fille-mère ». Le petit garçon, en sortant de l'école, prend la résolution d'aller se noyer dans la rivière. Intervient alors Philippe Rémy, un forgeron au grand coeur. Celui-ci acceptera avec bonne humeur d'être son papa, pour rire d'abord, avant de s'attacher véritablement à l'enfant et la mère, qu'il épousera... Alors cesseront, à l'école de Simon, les brimades des autres enfants. D'autres nouvelles, sur d'autres pères, suivent Le Papa de Simon dans cette jolie anthologie.

  • EAN 9782072769559
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 164 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 149 g
  • Distributeur Sodis

Rayon(s) : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature > Collège

Guy de Maupassant

Guy de Maupassant est né en Normandie en 1850. Il bénéficie des conseils littéraires de Flaubert, rencontre Zola, Huysmans, Daudet et les frères Goncourt. Son œuvre, d'une incroyable fécondité (nouvelles, romans, articles dans les journaux), lui assure célébrité et fortune. Atteint de syphilis, il meurt à quarante-trois ans dans la démence.

Emile Zola

1840-1902 Fils d'un ingénieur italien naturalisé, Emile Zola naît à Paris d'une mère originaire de la Beauce. La famille s'installe à Aix-en-Provence et connaît, à la mort du père, de graves difficultés financières. En 1862, Emile Zola échoue au bacchalauréat et entre chez Hachette comme commis. Vite remarqué, il écrit son premier ouvrage et collabore aux rubriques littéraires de plusieurs journaux. Dès 1866, il a pour amis Manet, Picasso et fait la connaissance des Goncourt. Il conçoit le projet des Rougon-Macquart qu'il termine en 1893. Entretemps, il s'est lié avec Flaubert et Daudet. Il a rencontré Céard, Huysmans, Alexis, Hennique et Maupassant qui deviendront les fidèles des soirées de Médan : c'est en 1878 qu'il les réunit dans sa petite maison de campagne, près de Poissy. Le volume collectif de ces Soirées paraîtra deux ans plus tard.ÿLa publication de La Terre soulève de vives critiques :"le Manifeste des Cinq" se révolte contre l'esthétique naturaliste.ÿEn 1898, Zola s'engage dans l'Affaire Dreyfus et publie dans l'Aurore sa fameuse Lettre au Président de la République, donnant ainsi une nouvelle dimension au processus de la révision. Un procès en diffamation le condamne à un an d'emprisonnement et il part en exil en Angleterre. De retour, il publie dans "La Vérité en marche" ses articles sur l'affaire. Le 29 septembre 1902, il meurt mystérieusement, chez lui. Et Dreyfus est réhabilité en 1906.ÿSes cendres sont transférées au Panthéon le 4 juin 1908.ÿZola connut auprès du grand public un immense succès dès L'Assommoir. A partir de 1880, son oeuvre est diffusée en Europe et on trouve des traductions en danois, grec, italien, suédois, etc. Même si les protestations s'élèvent contre le matérialisme de la nouvelle école, celle-ci suscite partout l'intérêt. Le naturalisme introduit surtout dans le roman des sujets nouveaux comme l'influence de l'environnement ou encore l'injustice sociale. Les meilleures pages de Zola restent pourtant celles où le théoricien cède la place à l'écrivain, comme il le souhaitait lui-même: "Le romancier intervient d'une façon directe pour placer son personnage dans des conditions dont il reste le maître".

Marcel Aymé

Né à Joigny le 29 mars 1902.ÿDécédé à Paris le 14 octobre 1967.ÿL'oeuvre de Marcel Aymé est de celles qui façonnent l'imaginaire collectif. Remarqué dès son premier roman ('Brûlebois', 1927) , il obtient deux en plus tard le prix Renaudot pour 'La Table aux crevés', et s'assure une importante notoriété avec la publication de 'La Jument verte' en 1933. Auteur de comédies ('Clérambard' , 1949, 'La Tête des autres', 1952) , de contes pour enfants ('Les Contes du chat perché') et de nouvelles, l'identité de ses personnages reste dans les esprits. Dès son enfance, marquée par le décès de sa mère, il se passionne pour la lecture, sans doute pour s'extraire de l'atmosphère pesante qui règne eu Collège de Dôle, où il est pensionnaire. Après un baccalauréat de mathématiques, il s'inscrit à la faculté de médecine de Paris, et exerce divers métiers, dont celui de journaliste, avant de devenir écrivain. Personnalité taciturne et solitaire, il décrit la société qui l'entoure avec un réalisme mordant, souvent teinté de fantastique, et n'hésite pas à recourir à l'ironie. Il a également travaillé à l'adaptation de dialogues pour le cinéma, collaborant notamment avec Louis Daquin pour la réalisation du 'Voyageur de la Toussaint', d'après l'oeuvre de Simenon. Marcel Aymé a cotoyé des personnalités comme Céline et Robert Brasillach, et fut souvent accusé de collaboration, notamment pour ses publications dans des journaux engagés comme La Gerbe ou Je suis partout, sans que cela ne puisse être prouvé.

Broché
empty