Le moyen de parvenir
 / 

Le moyen de parvenir

À propos

Le Moyen de parvenir (1616) reprend le thème du banquet, en poussant à l'extrême la parodie du modèle. La recherche de la vérité, le partage du savoir, toute trace de sérieux sont bannis. Le prototype platonicien n'est d'ailleurs inscrit que pour marquer mieux l'entreprise de détournement et de dérision. Dans l'éventail du genre, Verville (1556-1626) se situe plutôt du côté de Pétrone et de Rabelais, il se souvient des récits de ripailles, farcesques et bavards, de la tradition populaire. Les convives du Moyen de parvenir racontent donc des joyeusetés, des histoires de coucheries et de latrines. Le texte offre sans doute la plus vaste collection de gauloiseries jamais compilée en France, une série inépuisable de fariboles sur le sexe et le corps grotesque.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070427772

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    579 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    292 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty