Presses Du Chatelet

  • Prendre soin de soi après l'accouchement.

    Comment se donner les moyens de bien vivre les 30 jours qui suivent l'accouchement et de profiter ainsi de l'une des plus grandes expériences de notre vie de femme ?
    Découverte d'une nouvelle vie, manque de sommeil, fatigue, douleurs corporelles, baby blues... Autant sur le plan physique que psychique, ce mois constitue une transition délicate pour la mère comme pour le nouveau-né. Pourtant, dans de nombreuses cultures, cette phase est bien connue et fait l'objet de pratiques, de soins spécifiques ou des recettes culinaires adaptées. Parmi elles, la médecine chinoise accorde un soutien particulier à la mère qui vient d'accomplir un formidable exploit en accouchant ; on pense qu'elle vivra ainsi en meilleure santé et aura plus d'énergie pour le restant de sa vie.
    En Europe, cette période est peu valorisée et mal comprise. Les mères se retrouvent souvent seules pour affronter cette phase de bouleversement. Ce livre lève les tabous et évoque la réalité de ce moment essentiel dans la vie de la mère et du couple. Il explique comment s'y préparer, en mettant en place des aménagements et des pratiques adaptées, au bénéfice de la santé corporelle, émotionnelle et psychique des mères.

    Sur commande
  • Enfant zen, mode d'emploi
    Si la grossesse apporte de grandes joies, elle s'accompagne de son lot d'incertitudes, d'angoisses et de questions.
    Des comportements à risque - Je n'arrive pas à arrêter de fumer, que risque mon bébé ? J'ai bu de l'alcool avant de savoir que j'étais enceinte, c'est grave ? - aux préoccupations physiques - Vais-je forcément devenir énorme et vergeturée ? J'ai la peau qui craque, s'assèche, SOS ! - en passant par l'accouchement lui-même - Comment savoir si l'enfant a la place de passer ? Et si j'étais paralysée à cause de la péridurale ? Le papa pourra-t-il assister à la naissance par césarienne ? - ou encore l'allaitement - On me dit qu'il faut allaiter mais je n'en ai pas envie ! J'ai les seins refaits, puis-je allaiter ? -, Catherine Vitali répond aux principales sources d'anxiété des femmes enceintes.
    Au-delà de la grossesse elle-même, elle aborde également des questions pratiques - Quel type de garde choisir ? Comment me faire aider physiquement et financièrement en cas de problème ? -, juridiques - Que faire face à une menace de licenciement pour congé de maternité ? Puis-je obliger le père à reconnaître notre enfant ? - et psychologiques - Je viens de perdre un proche, je divague entre deuil et joie de la grossesse... Enceinte, je pleure souvent, je fais des cauchemars, que faire oe

  • Le mois d'or - nouvelle edition Nouv.

  • Le mois d'or. le cahier d'exercices Nouv.

  • Divorcer zen

    Marie Borrel

    Aujourd'hui, un mariage sur trois en province un sur deux à Paris - se solde par un divorce. Qu'il s'agisse de divorces légaux ou de séparations à l'amiable, ils sont le plus souvent mal vécus. Les conflits accumulés pendant toute la durée du couple resurgissent, les blessures se rouvrent Dans ce livre destiné aux couples qui se séparent, Marie Borrel entend dédramatiser la rupture et donner des clés pour ne pas tomber dans les pièges les plus évidents. Elle livre sa propre expérience et d'autres histoires vécues, représentatives des principales difficultés que l'on rencontre lorsqu'on se sépare.
    Pour chaque cas, elle propose des explications, et des conseils pratiques destinés à tous. Car, dans une séparation, il n'y a pas un gentil et un méchant, une victime et un bourreau. Il y a deux êtres qui cherchent à se protéger et qui revivent dans la situation présente les séparations de leur naissance, de leur enfance, de leur adolescence... Le divorce peut alors devenir pour chacun un révélateur, et, pourquoi pas, une formidable ouverture vers l'avenir.

  • Il est certes permis de sourire, un siècle plus tard, des conseils de la baronne Staffe. À lire la « papesse du savoir-vivre » comme on l'a souvent surnommée, la vraie lady, mi-femme du monde mi-éducatrice, est avant tout soumise à son mari, sans rien abdiquer de son élégance.
    Ce petit florilège délicieusement désuet - et illustré de même - enseigne à la femme à s'occuper de bébé et des tâches ménagères, mais aussi à rester digne en cas de divorce et toujours correcte avec sa bru...
    Et pourtant, que de modernité pédagogique dans ces pages ! Fini le châtiment corporel : c'est pour elle scandaleux d'en venir aux mains ; fini les jeunes filles en fleurs qui ne savent rien faire de leurs dix doigts ; fini les jeunes gens à qui on laisse faire n'importe quoi, parce que ce sont des hommes et qu'ils ont tous les droits.
    En ce début de XXe siècle, la baronne paraît presque féministe. Car elle n'oublie pas d'encourager les mères à vivre leur vie et à rester, quoi qu'il arrive, de vraies femmes, maternelles mais séduisantes : « Allez, ce que je propose n'est nullement difficile à accomplir. Il n'y a qu'à aimer. »

  • Il est certes permis de sourire, près d'un siècle plus tard, des bons conseils de la baronne Staffe. À lire la " papesse du savoir-vivre " comme on l'a souvent surnommée, l'authentique gentleman tient les rênes du foyer. Il pourvoit à la dot de sa fille, châtie ses fils avec justice ; et, s'il se remarie, il n'en tient pas moins son rang dans le monde et reste pour les siens un modèle...
    Et pourtant, que de modernité dans ces pages ! Le père n'est plus un simple géniteur. Il soutient son épouse dans les aléas de la vie domestique et, fait nouveau, lui demande son avis ! En matière d'éducation, il devient presque l'égal de la mère : " tendresse et vigilance, douceur et fermeté, patience et indulgence pour tout ce qui n'est que bévues enfantines et ardeur juvénile ", tels sont les principes éducatifs de la baronne, qui n'hésite pas à fustiger ces épouses dont les cris et les jérémiades polluent la vie de famille et désespèrent leur conjoint !
    Désuets, les écrits de la baronne ? Ou prémices d'une société où le père tiendrait enfin sa place de pédagogue ?

empty