Dervy

  • La famille a changé. Elle a même éclaté, explosé, en une pluralité de configurations éloignées du modèle «traditionnel» ; familles recomposées, mono ou homoparentales.
    Cependant, les lois de fonctionnement d'un psychisme présidant aux liens entre les trois membres du triangle, le père la mère et l'enfant n'ont pas emboité le pas à ces bouleversements.
    Moussa NABATI réfléchit sur l'importance structurante de ces interrelations, notamment en ce qui concerne la femme, pivot du triangle.
    Pour lui, devenir femme dépend en premier lieu du triangle dans lequel la petite fille est née et a grandi, conçue dans la gratuité du désir et non pour combler un manque, enveloppée par la matrice et encadrée par l'autorité.
    Plus tard, ce sera la rencontre avec l'homme ainsi que l'enfantement qui lui permettront d'évoluer, de devenir authentiquement elle-même, psychiquement autonome pour s'accomplir en paix à travers les deux pans insécables de son identité plurielle, la féminité et la maternité.
    Autrement dit, bien qu'appartenant au genre féminin, elle ne deviendra femme que grâce à ses liens amoureux et sexuels avec un homme, à la fois désirée et désirante.
    D'une façon générale, Moussa NABATI cherche à réhabiliter le triangle, si attaqué et déconsidéré de notre temps, à travers 3 témoignages de femmes dans un langage clair, accessible au grand public.

    Sur commande
  • L'art du soufflé

    Frédérick Leboyer

    • Dervy
    • 6 Novembre 2006

    Tout le monde connaît le rôle joué par la respiration lors de l'accouchement.
    Frédérick leboyer a pratiqué pendant des années le hatha yoga, les arts martiaux - taï chi et kung fu essentiellement -, la méditation, le zazen, et enfin la récitation sacrée, le chant liturgique tel que l'enseigne l'inde du sud. ayant pu ainsi goûter ce qu'on pourrait appeler l'aspect caché, psychique, subtil de la respiration, frédérick leboyer a eu la surprise de découvrir que l'expérience vers laquelle tendaient de tout leur être tous les mystiques, n'était autre chose que ce que la femme vit au cours de l'enfantement : l'effondrement des limites de l'ego, la fusion avec une énergie illimitée et que par ailleurs, la souffrance des femmes, ou plutôt leur crainte, venait de ce que, faute de savoir comment utiliser leur souffle, elles se trou vaient incapables de diriger leur frêle esquif dans la tempête.
    L'art du souffle est le fruit de cette longue quête et offre une approche toute autre de la respiration. cet ouvrage s'adresse non seulement aux femmes qui vont enfanter et à ceux que la respiration concerne à titre professionnel : chanteurs, comédiens, danseurs. , mais finalement aussi à tous les hommes et les femmes car la respiration est à la source de toute création.

    Sur commande
empty