Verone

  • Selon l'Observatoire national du suicide, 8?885 décès par suicide ont été enregistrés en France métropolitaine, en 2014, soit près de 24 décès par jour. Malgré une baisse de 26?% du taux de suicide entre 2003 et 2014, la France présente l'un des taux de suicide les plus élevés en Europe.Cette tendance à la baisse du nombre de suicides, qui n'est pas propre à la France, reste inexpliquée. On note toutefois que, face à ce problème de santé publique, s'est développé un tissu d'associations, qui se sont donné pour mission la prévention du suicide. C'est le cas du Groupe de prévention du suicide de la communauté de communes de Sèvre-et-Loire.Un GPS pour éviter le suicide décrit le processus qui a permis la coconstruction d'une démarche en santé publique réunissant des habitants, des élus et des professionnels de santé convaincus que la prévention du suicide ne peut se faire qu'en lien avec les associations présentes sur le terrain.Le docteur Daniel Coutant a exercé pendant plus de vingt ans la médecine générale à Saint-Nazaire, en exercice libéral et en centre de santé?; il a ensuite accompli la deuxième partie de sa carrière comme chargé de mission en prévention dans une grande mutuelle à Nantes. Il reste aujourd'hui investi sur l'exercice pluriprofessionnel coordonné au niveau des maisons de santé. Il est le coauteur de deux ouvrages?: Le Centre de santé de Saint-Nazaire?: hier, une médecine pour demain aux éditions Syros Alternatives, et La Médecine générale, une spécialité d'avenir aux Presses de l'EHESP.

    Sur commande
  • L'égoïcitude

    Jean-Eric Hoareau

    • Verone
    • 30 Janvier 2017

    Dans le cadre et la continuité de l'étude concernant le Comportement de l'Espèce Humaine qu'il mène avec détermination depuis plusieurs années, l'auteur, dans ce 3ème volume, décortique le Concept d'Égoïcitude...

    Comme pour rappeler aux automobilistes les bases de la conduite, en leur montrant le livre du Code de la Route, il nous rappelle de par ses écrits, toute la face cachée qui découle du comportement dit « Égoïste » de l'Espèce Humaine, ainsi que toutes ses conséquences...
    Plus qu'une simple observation, une analyse fine, poussée, et des pistes de travail qui sauront parler à tous.

  • Entre l'amour et l'amitié il n'y a qu'un lit de différence, dit une chanson. Mais qu'est-ce qu'un lit au fond ? Si peu et tellement à la fois...
    Un lit de levers et un lit de couchers. Un lit de caresses et un lit de baisers.
    Un lit de paroles et un lit de silences. Un lit de dons et un lit de pardons.
    Un lit de naissances et un lit d'abandons. Un lit d'essais et un lit d'erreurs.
    Un lit à ouvrir les yeux et un lit à fermer les yeux.
    Un lit à espérer et un lit à vivre vraiment. Un lit à regretter ? Parfois, pas trop heureusement, car l'avenir qui continue d'aimer ne peut se nourrir de regrets.
    Entre l'amour et l'amitié il y a tout et rien à la fois.

    Savons-nous toujours bien comprendre et épouser le lit de nos vies ?
    Un lit c'est une fondation, une surface de pierres à bâtir, un intervalle entre toi et moi superposés et liés. Un mélange de chairs et d'histoires.
    Un lit c'est un processus sédimentaire, géologique, stable et mouvant à la fois.
    Un lit c'est un meuble. C'est beaucoup de beauté décorative. C'est le cours d'eau de ma vie, ce lit de différence qu'il me reste à vivre et combler entre l'amour et l'amitié.

    Ce récit de dialogues, de rencontres et de baisers, nous entraîne dans la valse palpable et tellement agréable du désir, de la vie, de l'amour et de l'amitié. Il n'y a pas d'âge pour dire « je t'aime », pour le penser et pour le vivre. Y a-t-il un âge pour le déclarer ? Y a-t-il un âge pour faire de sa vie un « je t'aime » fidèle et ouvert au monde ?

    Sur commande
empty