Sydney Laurent

  • Est-il possible de donner force de vie à une histoire qui n'est qu'une fiction ? ...

    E, le personnage principal, est au premier jour d'une nouvelle vie. Il se demande comment mettre à profit le temps qui s'offre désormais à lui, lorsqu'il croise fortuitement M, un amour déçu, perdu de vue dix ans plus tôt. Le hasard de la rencontre incite E à écrire un livre à partir de cet amour qui n'a jamais commencé, et que doit justement alimenter le huis-clos qui va l'opposer à M. En effet, E est convaincu que leur amour a été contrarié, en raison d'un terrible secret détenu par M. E obtiendra-t-il des aveux de la part d'une M, tellement secrète ?

    /> Une intrigue psychologique rondement menée sur fond d'histoire sentimentale qui met aux prises un homme et une femme dans un huis-clos susceptible de déraper à tout moment en règlement de compte. Ce dernier aura-t-il lieu ? Ici, à l'appui de métaphores particulièrement saisissantes, l'auteur met à nu le drame des âmes confrontées à leurs contradictions et à l'intimité de leurs secrets à livrer. L'auteur pose enfin une question relative au fait d'écrire. Il aborde d'ailleurs cette interrogation sous un angle original, qui reste à découvrir au travers de cette intrigue.

  • "UN ÉTAT D'ÊTRE A LE POUVOIR DE TOUT CHANGER Nous avons la chance de vivre une époque tout à fait extraordinaire, à l'encontre de toute vraisemblance pour beaucoup. Nous avons la fabuleuse bonne fortune de vivre une époque où la Science peut, si on s'en laisse le libre arbitre, nous conduire à comprendre que le monde dans lequel nous vivons est différent de ce que l'on a toujours cru?! Vraiment différent de ce que l'on a toujours cru...
    Dans son livre, Anne-Françoise Marchal va vous guider, pas à pas, vers la maîtrise de l'art d'être, en vous accompagnant sur l'itinéraire d'une Science de l'êtreté.
    Empruntant un cheminement ludique, en passant par des démonstrations scientifiquement prouvées faciles d'accès, jusqu'au lieu quantique de la matière, et grâce à diverses expérimentations impressionnantes, agrémentées de ses réflexions et propres expériences, cet ouvrage vous emmènera en voyage... Voyage itinérant, connectant incroyablement les sujets entre eux et tissant un canevas de compréhension qui vous permettra de réorienter réellement votre vie, si vous la choisissez, sur la fréquence de la joie et de la confiance.

    Bonne lecture dans l'enthousiasme du Secret révélé."

    Sur commande
  • Quels sont les divers aspects qui portent à la déviance?? S'agit-il de constitution personnelle?? S'agit-il d'ambiance?? Et dans quelle proportion?? L'adolescence n'est-elle pas une période transitoire à risque devant être supervisée davantage, car bien que tout se joue avant six ans, il reste impossible de se refuser l'idée que la fragilité de l'adolescence est une réalité évidente et qu'une période d'observation intelligente de prévention s'avère obligatoire de la part des parents. L'examen du contexte environnemental, ainsi que de celui des prédispositions génétiques, jalonne cet essai. Est-ce la qualité prudente d'un caractère ou plutôt les probabilités de chances ou de malchances qu'il trouve sur son parcours qui fera qu'un adolescent évitera des sanctions majeures, des défaites, des difficultés d'insertions sociales?? Les Quatre Cents Coups du cinéaste François Truffaut illustrent dans les grandes lignes une étape de ce parcours. Autant de questions qui se posent mais qui sont appliquées à une époque déjà révolue, celle qui a vu le crépuscule de l'école sélective et l'aube de la psychologie de l'inclusion dans les institutions scolaires, soit les trente dernières années du XXe?siècle.

    Sur commande
  • Masculinisme Nouv.

    Masculinisme

    Francoise Niel Aubin

    "La raison d'être du masculinisme n'a jamais été autre que de réagir contre le féminisme, il est d'ailleurs apparu juste après lui, certains hommes considérant alors que le féminisme n'avait pas lieu d'être, et qu'il constituait alors, comme ils le pensent encore aujourd'hui, une atteinte vis-à-vis de leur statut d'homme, et plus précisément, vis-à-vis de leur virilité.
    Nier la nécessité du féminisme aujourd'hui tend à trahir un absolu déni de la prédominance des hommes, dans notre société, et ce depuis des temps immémoriaux.
    Plus le féminisme accepte ses différentes formes ou nuances, plus il s'enrichit, et plus le masculinisme demeure dans le déni le plus complet, du simple fait qu'il y trouve pourtant sa seule origine.
    Pour autant, nier ce déni ne doit en aucune façon entraver notre désir de mieux comprendre ce phénomène, non pas par pur désir de s'opposer, mais bien au contraire, dans le but d'ériger des passerelles entre les uns et les autres, afin de mieux nous accepter tels que nous sommes avec nos différences, qu'on soit homme ou femme."

    Sur commande
empty