Puf

  • Depuis le XIX siècle, la psychologie est une discipline scientifique. Mais aujourd'hui, elle ne se cantonne plus au laboratoire et à l'étude de la perception : elle se soumet aussi à l'épreuve du terrain. C'est même un corpus de méthodes concrètes qui unifie la science psychologique, quoique les thématiques et les problématiques y soient nombreuses et variées.
    L'observation, l'entretien, le questionnaire et l'enquête comptent parmi ces méthodes, auxquelles il faut ajouter les méthodes corrélationnelles (qui étudient les liens entre les comportements) et la méthode expérimentale, sans oublier les techniques liées à l'utilisation récente de l'imagerie cérébrale.
    Les étudiants et les amateurs de psychologie trouveront dans ces pages un aperçu complet des méthodes dont disposent le s chercheurs en psychologie et les psychologues d'aujourd'hui.

    Sur commande
  • Il y a près d'un siècle, Nietzsche comparait l'humanité de demain à une plage de sable ;
    Tous les humains, disait-il, seront très égaux, très ronds, très conciliants, très ennuyeux.
    La prophétie nietzschéenne s'est réalisée. Ultime figure de l'histoire, le petit-bourgeois s'étend planétairement. Sur-contrôlé de l'extérieur, décorporalisé, désexualisé, hypernormalis é, l'homme de la modernité, quoi qu'il en ait, sera de plus en plus l'image même de l'homme administré coulant une existence paisible dans des sociétés d'abondance totalitaires - sans jamais prendre conscience que si ses besoins y sont satisfaits, c'est au détriment de sa vie même.
    Dans cet essai au ton vif et personnel, Roland Jaccard a tenté de tracer le portrait psychologique de l'homme de la modernité. Et de préciser le rôle que jouent les employés de la santé mentale (psychologues, psychothérapeutes, psychiatres...) dans la vaste entreprise de normalisation des conduites indispensable au bon fonctionnement de nos modernes médiocraties anonymes.

  • L'analyse du travail, en ergonomie et en psychologie, a traversé le siècle. Elle a contribué aux évolutions du monde professionnel. En s'inscrivant dans cette tradition, cet ouvrage contribue à le renouveler. Les femmes, les hommes et leur travail changent. Les analyses psychologiques qu'on trouvera rassemblées ici proposent une lecture de ces métamorphoses, des méthodes d'action pour s'y engager et des concepts pour en rendre compte.
    L'ouvrage rassemble les résultats de recherche obtenus grâce à une clinique de l'activité qui vise à situer le travail entre genre professionnel et style de l'action. On trouvera dans ces pages, nourries des données de nombreuses enquêtes, une définition de la fonction psychologique du travail qui tire les conséquences d'un choix théorique explicite : avec Bakhtine et Vygotski, l'auteur cherche à promouvoir une psychologie de l'action.

  • Un éclairage sur la figure du philosophe et la notion de philosophie à partir de la définition de Nietzsche dans dix de ses études.

    Sur commande
  • Du « doudou » aux portables, en passant par nos bibelots, nos vêtements et les images de nos écrans, quelle relation entretenons-nous avec les objets de notre environnement ?
    Pour Serge Tisseron, l'objet ne prolonge pas seulement certaines de nos fonctions, il transforme la perception que nous avons de nous- mêmes, nos façons de tromper l'angoisse, nos manières de nous socialiser ou, au contraire, de nous isoler. C'est dire aussi que les objets qui nous entourent, tout autant que nos semblables, sont le support d'attentes, d'attachements, d'émotions, qui en font des médiateurs psychiques essentiels à la construction de notre existence sociale et de notre personnalité.

    Sur commande
  • S'approprier son corps, faire sienne sa maladie, garder le lien avec sa vie : c'est tout l'enjeu lorsque, en raison d'une maladie grave, le corps perd de sa familiarité, lorsqu'il se manifeste dans son étrangeté, lorsque les médecins et les soignants finissent par mieux le connaître et le soigner que soi-même ou ses proches.
    Comment, dans ces conditions, rester soi ? Comment regagner sa souveraineté subjective et narcissique ? La réponse à ces questions exige d'étudier les processus psychiques à l'oeuvre dans la maladie grave, en particulier ceux qui relancent la subjectivité. Ce « travail de la maladie » signifie, pour le patient, de subvertir les éprouvés provoqués par la maladie et les traitements, afin de reconstruire un corps sensoriel et libidinal auquel il pourra de nouveau s'identifier. C'est aussi grâce à cette « subversion libidinale » qu'il parviendra à parler et à raconter ce corps, cette maladie et ces traitements, de sorte qu'ils prennent un sens dans sa vie et dans son histoire. Une meilleure connaissance de ces processus psychiques devrait aider les professionnels du soin à accompagner les patients, à l'hôpital ou en ville.

    Sur commande
  • La caractérologie mérite vraiment d'être tenue pour une science. Elle nous met
    en présence d'un immense domaine à reconnaître, dont les psychologues et aussi
    les romanciers, les hommes d'action, les auteurs dramatiques, les moralistes
    ont aperçu quelques aspects, mais dont l'exploration méthodique est récente.
    Toutes les découvertes ne sont pas faites. Loin d'apparaître comme une
    application de la psychologie générale ou simplement une de ses parties, la
    caractérologie se présente comme une discipline originale. Elle propose une
    manière nouvelle de reprendre la psychologie tout entière, à partir de la
    réalité concrète des individus et non plus en étudiant quelques grandes
    fonctions que l'on suppose identiques ou du moins analogues chez tous les
    hommes.

    Sur commande
  • Un traumatisme crânien, une blessure à la tête, une artère cérébrale obstruée : le sujet de la parole est soudain devenu un patient aphasique, un homme qui ne parle plus, ou moins bien, ou différemment ; ou bien un homme qui entend ce qu'on lui dit et cependant reste sourd au sens de ce qu'il entend. Cette situation singulière, comme ses causes, constitue alors l'objet d'une enquête pluridisciplinaire (neurosciences, psychologie, linguistique). En une synthèse inédite, ce livre retrace l'histoire de l'appréhension de ces troubles : depuis le moment où la question joue un rôle crucial dans la constitution d'une connaissance renouvelée du cerveau humain (Gall, Broca, Wernicke), jusqu'à l'actualité de l'investigation cognitive. Il reconstruit un domaine qui a fasciné les philosophes (Bergson, Cassirer, Merleau-Ponty) parce qu'il invite à réfléchir à des questions fondamentales - langage et pensée, normal et pathologique, réceptivité et spontanéité -, à partir d'un champ empirique qui instruit les réponses et permet d'éprouver leur force et leur faiblesse. On se demandera, en particulier : comment concevoir le rapport entre celui qui parle et ce qui lui permet de parler ? Qu'est-ce qu'une incapacité acquise peut nous apprendre sur l'aptitude correspondante ? Comment penser l'esprit, si tel est l'effet de l'affection du corps ? Quelle que soit la difficulté de leur déchiffrement, les aphasies offrent l'occasion d'une analyse de notre capacité à dire quelque chose, une occasion de définir une " anatomie " de l'expression.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Quel est le plus déconcertant dans la mémoire, qu'on se souvienne ou que l'on oublie ? Se souvient-on davantage des drames ou des évènements heureux ?
    Pourquoi un mot, une image peut faire revenir la mémoire ? Souvenirs et mémoire est-ce identique ?
    Si la mémoire ramène au présent ce qui est oublié, elle est supposée enregistrer des informations venant d'expériences et d'événements divers, de les conserver et de les restituer. Elle a aussi pour fonction de donner une représentation présente d'une chose absente. Depuis la mémoire historique jusqu'aux amnésies traumatiques, le concept se révèle pourtant complexe. Alors la mémoire reflète-t-elle, sélectionne-t-elle ou invente-t-elle notre passé ?

    Sur commande
  • Consommations effrénées d'alcool, jeux brutaux et vexatoires dans les cours de récréation, courses-poursuites en scooter, défis, balades interdites dans des lieux élevés ou souterrains...
    Mais aussi scarifications, troubles alimentaires ou encore relations sentimentales compliquées : les adolescents jouent les casse-cou dans de nombreux domaines !
    Le goût du risque est-il une banale conséquence de la crise d'adolescence ou le signe de difficultés psychologiques sévères ? Notre société, où la performance est reine, encouraget- elle ce phénomène ? Quels sont les signaux qui doivent alarmer l'entourage ? Comment intervenir pour qu'un jeune ne mette pas sa vie en danger ? Quelles pratiques les parents peuvent-ils adopter au quotidien ? Auprès de quels professionnels les parents peuvent-ils trouver des informations, des conseils et un soutien pour les adolescents et pour eux-mêmes ?
    Ancré dans une longue pratique clinique auprès d'adolescents et de parents, ce livre interroge de façon résolue les tenants et les aboutissants de la « machine infernale » que constitue l'addiction au risque chez les jeunes.
    L'auteur insiste sur les formes d'aide et de soutien éducatif et psychologique que peuvent recevoir les adolescents. Véritable soutien aux parents et au personnel éducatif et soignant, ce livre constitue un apport incontournable à la clinique adolescente.

    Sur commande
  • Enfance est une revue scientifique trimestrielle qui publie des articles consacrés à l'enfant et à son développement. Les domaines d'exploration sont divers: ils concernent le développement moteur, sensoriel, social, émotionnel, cognitif. Des âges très différents peuvent faire l'objet de publication dans Enfance, depuis la période néonatale jusqu'à l'adolescence. Les articles peuvent concerner le développement normal, une particularité développementale (par exemple une compétence exceptionnelle) ou bien un trouble ou handicap de développement. Les comparaisons entre divers types de développement sont encouragées. Un intérêt particulier est porté aux études situées à l'interface entre plusieurs disciplines: économie de la santé, épidémiologie, clinique quantitative, informatique, robotique, biologie animale, éthologie, ethnosociologie.

    Indisponible
  • Fondée en 1991, la Revue française de psychosomatique est un instrument de recherche, de réflexion et de débat sur les principaux domaines de la psychosomatique. La spécificité de cette discipline est de placer au centre de ses analyses le fonctionnement psychique du malade et non plus seulement la maladie et la nosographie médicale.
    La rev ue est ouverte à des auteurs d'horizons divers, à des non-analystes également, médecins somaticiens et chercheurs universitaires. Chaque numéro est organisé autour d'un auteur ou d'un thème qui donne l'occasion d'interroger les rapports complexes qui lient psychanalyse et psychosomatique. Parmi les derniers thèmes étudiés :
    "Sublimation", "Winnicott", "L'affect", "Sandor Ferenczi", "Andre Green", "Corps de Femmes", etc.

    Sur commande
  • « La conception prévalente parmi les professionnels de l'enseignement et de la santé mentale repose sur l'idée qu'une basse estime de soi est la racine de nombreux maux sinon de tous les maux personnels et sociaux... L'amélioration de la valeur de soi constitue actuellement un des objectifs principaux de nombreux programmes éducatifs à travers le monde... Pourtant cet engouement pour l'estime de soi est sujet à controverses. » En effet certains chercheurs contestent cette stratégie d'intervention unique et préconisent des efforts centrés sur l'acquisition de compétences dans différents domaines socialement importants, ce qui induira une valorisation de l'estime de soi et apportera des améliorations dans sa propre vie.
    Dans ce manuel, les auteurs font une analyse critique des différentes thèses et des arguments correspondants. Ils proposent une explication alternative aux raisons avancées jusqu'à présent dans la construction de l'estime de soi, fondée sur un nouveau paradigme scientifique dans le domaine de la psychologie sociale, la psychologie évolutionniste associant psychologie et théories de l'évolution.

    Sur commande
  • Créée en 1894 par Henry Beaunis et Alfred Binet, L'Année psychologique fut l'une des toutes premières revues au monde consacrée exclusivement à la psychologie scientifique. Elle publie des travaux relevant de différentes sous-disciplines de la psychologie cognitive dont en particulier la psychologie expérimentale, la psychologie du développement, la psychologie sociale, la neuropsychologie, et l'histoire de la psychologie.

    Sur commande
  • Enfance est une revue scientifique trimestrielle qui publie des articles consacrés à l'enfant et à son développement. Les domaines d'exploration sont divers :
    Ils concernent le développement moteur, sensoriel, social, émotionnel, cognitif.
    Des âges très différents peuvent faire l'objet de publication dans Enfance, depuis la période néonatale jusqu'à l'adolescence. Les articles peuvent concerner le développement normal, une particularité développementale (par exemple une compétence exceptionnelle) ou bien un trouble ou handicap de développement.
    Les comparaisons entre divers types de développement sont encouragées.
    Un intérêt particulier est porté aux études situées à l'interface entre plusieurs disciplines : économie de la santé, épidémiologie, clinique quantitative, informatique, robotique, biologie animale, éthologie, ethnosociologie.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Tout le monde le sait, mais personne n'en parle : certains analystes abusent sexuellement de leurs patients (le plus souvent des patientes). Dans certains pays des associations psychanalytiques s'efforcent de réduire ces abus, en France le silence est de rigueur. L'auteur se propose de briser ce tabou en rappelant le nécessaire cadre de l'analyse, précisant les notions et les étapes d'une analyse, expliquant comment peuvent survenir ces "dérapages". Cette analyse scientifique éclairée d'exemples pésentés sans complaisance ni voyeurisme, s'adresse à tous ceux qui "pratiquent" la psychanalyse, analystes et patients.


    Table des matières

    Préface de Claude Le Guen -- Introduction

    1 -- Les règles à respecter 2 -- L'agir dans la situation analytique : acte manqué (fortuit ou symptomatique) et action comme forme de se souvenir 3 -- L'agir dans la situation analytique : l'énaction 4 -- L'agir dans la situation analytique : les passages à l'acte par dépassement des limites chez l'analyste et/ou chez le patient 5 -- Les passages à l'acte sexuellement transgressifs dans la cure analytique 6 -- Les transgressions incestueuses dans la cure analytique 7 -- Des circonstances favorisant le passage à l'acte sexuel : l'amour de transfert 8 -- Des circonstances favorisant le passage à l'acte sexuel : le contre-transfert érotique 9 -- Pourquoi ces dévoiements ? 10 -- Sur la pulsion de destruction 11 -- Des auteurs du passage à l'acte : qui sont-ils ? 12 -- Des auteurs du passage à l'acte incestueux. La réaction thérapeutique négative chez l'analyste

    Conclusion -- Bibliographie -- Index

  • En décrivant concrètement son travail avec neuf enfants et adolescents en grande souffrance morale, l'auteur propose une méthode originale de psychothérapie humaniste.

    Sur commande
  • Créée par H. Beaunis et A. Binet en 1894, L'Année psychologique reste, depuis lors, une des sources de documentation les plus précieuses de la psychologie scientifique. Elle rassemble dans chacun de ses volumes des recherches originales, des notes théoriques, historiques ou méthodologiques, et des revues d'ensemble des principaux domaines d'étude en psychologie. Des revues critiques, des chroniques, des analyses bibliographiques très nourries complètent ces recueils. La revue s'adresse principalement aux chercheurs, enseignants et étudiants en psychologie mais aussi, plus largement, à tous ceux intéressés par l'étude de la cognition humaine.
    Tout en étant liée de manière privilégiée à la communauté scientifique francophone, L'Année psychologique est une revue internationale qui publie des articles en français et en anglais - Summaries - Key-words

  • Créée en 1894 par Henry Beaunis et Alfred Binet, L'Année psychologique fut l'une des toutes premières revues au monde consacrée exclusivement à la psychologie scientifique. Elle publie des travaux relevant de différentes sous-disciplines de la psychologie cognitive dont en particulier la psychologie expérimentale, la psychologie du développement, la psychologie sociale, la neuropsychologie, et l'histoire de la psychologie.

    Sur commande
empty