Pu De Rennes

  • Stéphane Laurens montre que les craintes de la manipulation sont irrationnelles, car si des influences efficientes s'exercent sur nous, elles viennent avant tout de proches et elles servent à notre insertion sociale. Analysant les croyances sur lesquelles reposent ces craintes, revisitant des formes archaïques d'influence et décryptant des expériences emblématiques, il montre que le dualisme manipulateur/manipulé est une illusion qui masque le déterminant fondamental du lien social : un système de significations partagées qui définit les entités en présence, les rôles de chacun, les symboles, les gestes pertinents et les effets.

    Sur commande
empty