Pluriel

  • La crise, avec toutes ses manifestations (mal-être, attitudes de repli ou agressives) est nécessaire à l'adolescent pour se développer et devenir un adulte.
    L'auteur distingue la crise ordinaire de ce qui doit être considéré comme inquiétant et justifiant des soins appropriés. Il aborde l'hyperactivité, les difficultés scolaires, les troubles alimentaires, les tentatives de suicide, etc.

    Sur commande
  • Freud rend hommage à l'intelligence de ses deux patients, l'Homme aux rats et l'Homme aux loups, auxquels la psychanalyse doit tant. Ils lui ont fait découvrir les labyrinthes de ce qu'il a d'abord appelé névrose de contrainte.
    Si, pour lui, l'obsessionnel ne se prête pas facilement à la cure analytique, Freud considérait cependant cette névrose comme le champ par excellence de l'investigation à venir. Il a mis au jour les mécanismes de défense élaborés de cette structure, mais son ressort ultime lui est resté énigmatique : il ne concevait pas l'ambivalence d'une mère à l'égard de son enfant. Clé de voûte dont va se servir Denise Lachaud pour réorienter avec clarté la clinique freudienne de cette névrose si attachante, malgré ses complexités.

    Psychanalyste, Denise Lachaud a publié de nombreux articles. Elle est l'auteur notamment de Jalousies (Hachette Littératures, 2000). Elle assure des séminaires de formation ainsi que des enseignements de psychopathologie et de théorie et clinique psychanalytiques.

  • Le pouvoir psy

    Adam Phillips

    • Pluriel
    • 11 Avril 2001

    « Qu'est-ce qu'un psychanalyste ? Quiconque se sert de concepts freudiens au cours de conversations payantes avec des personnes qui se demandent comment vivre. Est-il vraiment un expert qu'il faut croire ? A-t-il les réponses qu'on attend de lui ? Le psychanalyste est par définition quelqu'un qui sait entendre des voix dissonantes. A partir du moment où il dit aux gens comment ils devraient vivre, il devient une sorte de gourou. Or l'inconscient, tel que Freud l'a décrit, signifie la mort du gourou. » A. P.

    Ecrivain raffiné, thérapeute anglais réputé, Adam Phillips est considéré comme l'un des esprits les plus originaux en psychanalyse à l'heure actuelle.

  • Le nombre de personnes souffrant de dépression en France et dans les pays occidentaux a été multiplié par sept en dix ans. Comment expliquer un tel phénomène ? Est-il l'effet, comme on le dit souvent, d'un environnement social de plus en plus stressant oe Loin de cette idée reçue, Philippe Pignarre explique qu'au moment où la dépression a commencé à se répandre dans les années soixante-dix, les psychiatres, se détournant de la psychanalyse, ont opté pour la psychiatrie biologique : l'origine de la dépression ne serait pas dans le psychisme du patient, mais dans ses neurones. C'est cette hypothèse fragile, paradoxalement, qui est à l'origine de l'« épidémie ». Elle a mobilisé d'énormes moyens financiers et confié la thérapie aux antidépresseurs, alors qu'aucun test biologique ne permet de diagnostiquer la dépression.
    Philippe Pignarre explore ici d'autres voies et montre qu'une véritable thérapie de la dépression ne peut se constituer dans le simple prolongement des antidépresseurs.

  • Un des classiques de la série « Mutations », constamment réimprimé depuis sa première publication. Ce numéro a mis l'accent avec bonheur sur un des aspects trop méconnu des relations familiales, celles qui unissent les frères et les soeurs, que la coordinatrice appelle joliment « les racines horizontales ».

    Retour vers l'enfance, mais aussi séparations adultes, complicité et aussi rivalités, solidarités mais aussi trahisons, les liens tissés entre frères et soeurs sont la trame des relations familiales.



    Textes de : Howard Buten, Anne Gotman, Luda Schnitzer, Michel Soulé, Tobie Nathan, Eugénie Lemoine-Luccioni, Gisèle Prassinos, Sylvie Angel, Catherine Dolto-Tolitch, Danièle Laufer, etc.

    Sur commande
empty