Honore Champion

  • Les pratiques thérapeutiques de la lecture remontent à la plus haute Antiquité. Leur résurgence au XIXe siècle est contemporaine de la naissance de la psychiatrie. Elle précède l'émergence de la notion moderne de psychothérapie. Aussi, décrire les usages de la littérature, attachés aux méthodes contemporaines de lecture thérapeutique, conduit à redéfinir ce que recouvre la notion de psychothérapie et à réinterroger les fondements philosophiques de la thérapeutique. Ainsi envisagés, ces usages n'entraînent pas a priori de grandes réflexions sur la littérature. Pourtant, dans la mesure où, pour en parler, leurs praticiens doivent expliciter leurs propres méthodes et clarifier leurs visées, le questionnement de ces usages conduit à interroger leur statut épistémologique et introduit par conséquent à une réflexion plus générale sur la littérature. On est ainsi mené à redéfinir la lecture comme un dispositif transitionnel de partage et l'expérience littéraire comme une épiphanie du sensible, ouverture à la fois aux sens et au sens.

    Sur commande
empty