Droz

  • Le réel et le virtuel

    Petitat Andr

    • Droz
    • 11 Septembre 2009

    La pluralité qui caractérise les mondes sociaux recoupe la dispersion affectant la conceptualisation de l'action. Ce faisant, l'accession au schéma désir / moyen moteur / fin favorise la démarcation du comportement conditionné, tandis que l'évaluation du rôle des croyances dansl'action clarifie les règles conventionnelles et les systèmes symboliques. L'action ressortit autant de l'effectuation pratique que de la représentation.
    Au cours de l'évolution humaine, ce binôme s'est différencié, se complexifiant en plusieurs mondes constitutifs de notre univers symbolique: mondes de la veille et du rêve, de la vérité et du mensonge, de la vraisemblance et du simulacre, du récit factuel et du récit fictionnel, etc. Les mondes considérés comme réels se prolongent dans le virtuel. S'intéressant notamment à la codification, à la normativité, à l'édu - cation, au contrat et au don, agrégeant la notion de pluralité des mondes et celle de pluralité interprétative, l'ouvrage souligne la participation de l'imaginaire fictionnel à la construction de l'action réelle.

    Sur commande
empty