Descartes & Cie

  • Le mot « médiation » appelle un grand nombre d'autres mots, dans les relations, les échanges, les méthodes de co-décision entre humains.
    Par exemple : désaccords, différends, conflits, lois, négociation, prévention, réconciliation, communication, partage...
    Tous ces mots se retrouvent, accentués, dans les situations cruciales des temps présents : manifestations (permises /interdites), harcèlement (moral/sexuel), bandes rivales et clans, etc.
    Médiation a pour origine l'idée de milieu, de ce qui est « entre » les humains : ce qui les oppose, les amène à se nier et s'opposer, à s'expliquer et se reconnaître, se comprendre et s'ajuster. C'est une méthode d'inter-compréhension, une façon de penser les ponts et de les construire entre les différences.
    L'ouvrage est constitué de dix rubriques : les mots...
    - de l'étymologie - des fonctions sociales : avocats, juristes, notaires, enseignants, managers - des domaines : famille et succession, école et parents d'élèves, travail et commerce, finance, assurances, presse, etc.
    - des méthodes - des médiateurs et de leur discipline - des utilisateurs - des limites : craintes, résistances, rejets - des réussites : paix des ménages, successions réglées, accords entre associés, conciliation et réconciliation, etc.
    - des autres sciences : économie, droit, médecine, sciences politiques, psychologie, sociologie, philosophie, etc.
    Des organisations : entreprises, administrations, syndicats, tribunaux, associations, ONG, etc.

    À paraître
empty