Slatkine

  • Édition ne varietur, d'après l'édition princeps de Paris, avec les variantes de Benoist Rigaud, un glossaire de la langue de Nostredame, avec Clef des noms énigmatiques, et une scholie historique des principaux quatrains.

    Sur commande
  • Pour la première fois, le monument de l'ésotérisme japonais est disponible en français. LE SHINGON-MIKKYO traite de façon complète l'histoire, les doctrines, les pratiques de l'école Shingon et de son enseignement secret, Mikkyo.

    Né en Inde au VIIe et apparu au Japon dès le IXe siècle de notre ère, cet enseignement a fait l'objet du présent livre, paru en 1986 en anglais ; il est basé sur deux ouvrages, édités en langue japonaise (1974 et 1981), rédigés par le professeur et moine Shingon Taiko Yamasaki. L'ouvrage en langue anglaise est dû au remarquable travail d'adaptation de Taiko Yamasaki, Yasuyoshi Morimoto, David Kidd, Richard Peterson et Cynthia Peterson.

    La particularité de la discipline Shingon-Mikkyo est de permettre à l'adepte de retrouver le germe d'éternité qui est en lui à l'état latent, non pas au bout d'une longue série de réincarnations, mais dans cette vie même, grâce à la méditation sur la doctrine et aux exercices pratiques qu'elle suggère.

    LE SHINGON-MIKKYO est désormais disponible en français grâce à Charles Stampfli qui l'a traduit de l'anglais et adapté pour se conformer aux exigences de notre langue et des spécificités du lectorat francophone qui connaît peu l'ésotérisme japonais.
    La motivation première de Charles Stampfli pour traduire cet ouvrage fut de mettre à jour cette filiation initiatique dans les activités non sportives japonaises en particulier.

    Sur commande
  • Cet ouvrage constitue une contribution à l'histoire des doctrines ésotériques. Il implique une synthèse obligée concernant les domaines traités, trop souvent étiquetés sous le label peu recommandable de « Sciences Maudites ». Depuis le Dr Encausse (alias Papus), l'exercice de l'Abrégé n'a guère été tenté, même s'il eut, au début du XXe siècle, la faveur de très nombreux amateurs de Science Occulte.

    Mystère des forces invisibles, divination, réincarnation, but de l'existence, magie, sexualité, vocation spirituelle, autant de vastes sujets qu'aucune étude exhaustive ne pourra jamais épuiser. Mais sur tous ces sujets, l'auteur a tenté d'offrir une approche littéraire et didactique autant qu'une grille de lecture facile d'accès pour le lecteur néophyte.

    Quatre grands axes caractérisent les chapitres du livre :

    1) Le cheminement introductif de l'auteur vers la Science Occulte ; quand « Histoire » et « Imaginaire » créent de concert des itinéraires émancipateurs, lorsqu'ils stigmatisent aussi les coïncidences qui se jouent des inconséquences apparentes de la condition humaine.

    2) Les diverses définitions qui se dégagent des notions afférentes aux sciences occultes occidentales, l'altérité des sources, chrétiennes et païennes, entre monde sacré et profane.

    3) Les principaux théoriciens de la Science Occulte dans le contexte de l'histoire des idées occidentales. Autant de portraits brossés à grands traits qui rappellent les grandes heures de la Science Occulte, jusqu'aux années 1970, avec les nouvelles données mystiques de la Science et leurs derniers sectateurs.

    4) Enfin, Emmanuel Dufour-Kowalski, qui jette des ponts entre les Sciences Occultes et l'épanouissement des Sciences Humaines, dénonce aussi les glissements sémantiques dont la Science Occulte ne se départit que difficilement, face aux prosélytismes et dogmes institutionnels, qui viennent saper ses chenaux eschatologiques que sont entre autres l'Alchimie et la Symbolique.

    L'éventuel Livre Blanc qui se dégagera de cet Abrégé aura sa raison d'être pour tous ceux qui voudront comprendre comment élever sa conscience pour développer l'intelligence du coeur et tisser les ailes de sa propre émancipation intérieure.

    Les petites oeuvres morales et ésotériques de l'auteur, en fin de volume, viennent agrémenter l'ouvrage d'une note « imaginale », puisque la Science Occulte s'enrichit autant du domaine littéraire que du registre scientifique.

    Sur commande
  • Andrée Fauchère a rencontré son ami le Marcheur de l'âme et lui a posé les questions relatives à toutes les prédictions apocalyptiques prévues pour le 21 décembre 2012. Des prophéties racontent que 2012 sera le début (le la fin, composé de catastrophes en tout genre. 2012 n'est pas une fin, mais un recommencement, lui a révélé le Marcheur de l'âme. Il n'est nul besoin de souffrir pour aborder et accepter ce grand changement ; il peut se faire par l'amour, la paix, la sérénité et, surtout, la confiance et la conscience éveillée.
    Les livres bientôt nous apprendront que les textes écrits disaient " La menace de la tin de votre monde sera détruite totalement. Mais que pour des raisons de pouvoir, les textes n'ont pas été compris dans leur essence et on a déclaré : " Votre monde sera détruit totalement. Ce nouveau petit livre donne du courage, de la détermination à ne pas se laisser envahir par la peur et la projection d'une catastrophe qui n'existe que dans l'interprétation faite par certains.

    Sur commande
  • Dialogues

    Andrée Fauchère

    Dans ce petit livre, dernier-né inspiré par son Marcheur de l'âme, Andrée Fauchère nous emmène à sa suite dans des dialogues qui ont pour ambition d'éveiller les consciences.

    En demandant au Marcheur comment faire pour rester en harmonie avec soi-même, il a répondu :

    « Vous n'avez rien à prouver aux autres. La seule et unique chose qui doit être importante dans votre vie est : ÊTRE.

    Chacun est venu sur terre pour emprunter un chemin d'évolution qui corresponde à ses valeurs et à ses capacités individuelles.

    Alors aimez-vous ! Acceptez-vous tels que vous êtes. Ne cherchez pas à ressembler à quiconque ».

    Dialogues reste dans la lignée des opuscules consacrés aux enseignements du Marcheur de l'âme, un petit livre à mettre dans sa poche ou dans son sac à main.

    Sur commande
  • Quatrième édition avec la préface inédite d'Henry Dunant ainsi qu'une préface explicative de Papus. Introduction par Emmanuel Dufour-Kowalski.

    Voici un ouvrage peu commun, aujourd'hui épuisé, intitulé Esquisse Hermétique du Tout Universel d'après la théosophie chrétienne et dont Papus (1865-1916), qui fera la préface de la deuxième édition, dira qu'il explicite « la synthèse absolue de la conception [hindoue] du Parabrahm. » Qu'est-ce que le Parabrahm ? La Réalité Ultime ! Mais depuis que l'Esprit s'est incarné dans la matière... jusqu'à l'apparition de l'Homme, la réalité absolue s'est scindée en myriades de parcelles de vie subjective, dont l'Ego humain sera l'un des principaux avatars. Il s'agit d'une notion dont la Théosophie occidentale va s'emparer. L'auteur signe cet ouvrage d'un pseudonyme : Jacob. Mais le catalogue Caillet nous dira en 1913 qu'il s'agit d'un certain Jean Jacques Bourcart (1833- 1913). Il est connu comme le principal mécène du groupe des martinistes, les disciples de Louis Claude de Saint Martin (1743-1803). Bourcart a financé la revue l'Initiation, première série (1888-1912). George Descormiers, alias Phaneg (1867-1945), dira de « Jacob » au début du XXe siècle : « qu'il fut un très grand initié du siècle dernier... et notamment le conseiller et le soutient du Dr Encause (alias Papus) ». Obligeamment communiquée par Roger Durand, nous joignons entre autre à cette troisième édition de l'Esquisse Hermétique du Tout Universel, la préface de la première édition de 1892, d'une insigne rareté, signée anonymement J.H.D. Il ne fait plus de doute désormais qu'il s'agisse du fondateur de la Croix Rouge. On y découvre un aspect méconnu d'Henry Dunant (1828-1910), ami de Bourcart, lecteur inattendu de Fabre d'Olivet ! Un esprit ouvert aux rayonnements secrets de l'ésotérisme et aux mystères du perfectionnement humain. Bourcart a pris le fondateur de la Croix-Rouge sous sa protection et a oeuvré à la réhabilitation du futur premier prix Nobel de la Paix (1901).

    Sur commande
empty