Sand

  • La structure de notre conscience et celle de l'univers : une problématique au coeur des préoccupations des physiciens d'aujourd'hui.

      Grâce aux nouveaux accélérateurs de particules, les physiciens arrivent à propulser des particules (les tachyons) à une vitesse proche de celle de la lumière (300 000 km par seconde). À ces vitesses extrêmes, les lois qui régissent notre univers n'ont plus cours. Le professeur Régis Dutheil a montré par ses calculs et ses travaux que la théorie de la relativité n'était pas incompatible avec celle des tachyons, à condition de considérer une double réalité, l'une sous-lumineuse, l'autre super-lumineuse. La première est celle de notre monde où le temps va du passé au futur en suivant le rythme des événements. La seconde est celle d'un univers complémentaire et symétrique au nôtre, qu'il a baptisé "espace-temps superlumineux", où la lumière peut se déplacer de 300 000 km/s à l'infini, où tout est instantané. Notre notion de temps n'existe donc plus et l'être superlumineux peut se déplacer d'un bout à l'autre de l'espace. Cet univers n'est constitué que d'informations et de conscience : toutes les informations (passé, présent, futur) et la conscience de toute l'humanité.
    C'est une thèse qui rejoint les intuitions de certains philosophes de l'Antiquité et bouleverse les notions mêmes de naissance et de mort.

  • Dans ce livre qui fait suite à L'homme superlumineux, le Pr Régis Dutheil et sa fille Brigitte nous expliquent comment la médecine actuelle chimique et moléculaire va connaître une révolution capitale en utilisant les découvertes de la physique fondamentale. Ils intitulent cette nouvelle médecine à naître la "médecine superlumineuse".
    Chaque individu possède un champ électromagnétique, comme une "signature" caractéristique. Ce champ serait l'organisateur de notre hérédité (il agencerait les molécules d'ADN), le vecteur des informations de l'espace-temps superlumineux vers notre cortex et le reflet de notre santé, tant physique que psychique. La médecine superlumineuse traquerait donc la maladie avant l'apparition de symptômes pathogènes en agissant sur ce champ électromagnétique. Mal dans sa peau ou malade ? On serait traité dans sa globalité, sans être morcelé selon les maux dont on souffre.
    Philosophiquement, la médecine du futur nous fera songer aux pratiques des guérisseurs asiatiques ou africains. Mais il ne s'agit pas de sorcellerie, car nous en comprendrons scientifiquement les plus intimes mécanismes.

    Sur commande
empty