Pardes

  • Sur commande
  • Sur commande
  • Fantômes

    Jean-Paul Ronecker

    Sur commande
  • André Malraux a dit : " Le vingt et unième siècle sera spirituel ou ne sera pas." Cette phrase peut apparaître comme une boutade en notre époque où prévaut l'option matérialiste. La majorité des hommes, hypnotisés par les apparences et accaparés par les plaisirs que procure le monde matériel, ne sait plus qu'il existe une quantité innombrable d'entités non physiques ni que celles-ci évoluent dans un univers peut-être immatériel, mais bien réel. La science se trouve confrontée à l'énigme de la "matière manquante". il s'agit en fait de la partie non matérielle de l'univers. Bien que celle-ci soit invisible, la science constate ses effets dans la mécanique céleste. Les êtres invisibles, quoique vivant sur des plans d'essence correspondant à leur nature propre, communiquent avec nous et agissent sur nous, allant parfois jusqu'à nous affecter dans des conditions dramatiques. Tant que nous vivons, par notre esprit, nous faisons partie de l'univers invisible. Il importe donc d'apprendre à connaître nos amis les esprits pour collaborer avec eux, pour notre bien et le bien de tous.

    Sur commande
  • Face à la destruction de l'environnement, il existe une écologie susceptible de retrouver les traces de l'Esprit dans la substance cosmique, fondatrice d une «théophanie» annulant la conception mécaniste du monde et contribuant à son réenchantement. Face au laïcisme existe une approche permettant aux jeunes générations vouées au nihilisme de découvrir le sens des symboles et des mythes, de retrouver les «clés», et de bénéficier d'une formation holistique harmonisant les composantes de l'être humain. Face à l «alexithymie», qui réduit le langage à un système d'abstractions stériles, existe un métalangage qui rend aux mots leur charge poétique, leur saveur essentielle, restaure et vivifie l'intelligence créatrice, condition d'une vraie culture. Face aux puissances temporelles existe le refus d un totalitarisme économique, technologique et politique, ces trois tentations mondialistes successivement repoussées par le Christ. Face à des changements extérieurs et collectifs, vains ou désastreux à long terme, existe une transformation intérieure assurée par un apprentissage de soi qui mène à la conciliation des opposés et à un processus d individuation rapprochant du «supraconscient». Face aux religions défaillantes ou dévoyées existe une spiritualité enracinée dans une Tradition pérenne, transmission directe d'une Connaissance transcendante, pourvue d'enseignements théoriques et de pratiques d'intériorité destinés à l'homme d'aujourd'hui, et dont le recours permet le recouvrement du sacré. Ces démarches n'induisent pas à un retour en arrière, mais à une remontée vers un Centre éternel. Des foyers de résistance se font jour, qui prouvent que tout espoir n'est jamais détruit, et que, s'il arrive à l'Esprit de paraître s'éclipser, il n'en resplendit pas moins au fond de la conscience humaine.

  • Boehme

    Jean-Marc Vivenza

    Jacob Boehme mérite, incontestablement, d'être considéré comme le plus surprenant et le plus profond visionnaire que les temps firent surgir au sein du large et vaste courant de l'ésotérisme chrétien.
    Tout, en lui, témoigne de ce mystère qu'il plaça en tant qu'élément central de sa doctrine, colorant la totalité de son oeuvre d'une énigmatique opacité que très peu purent véritablement percer.
    Ce " Qui suis-je ? " Boehme nous montre comment l'extraordinaire cordonnier allemand, doté d'une exceptionnelle capacité à expliquer les moindres phénomènes rencontrés dans le règne de la nature, parvient, dans un identique mouvement, à nous faire accéder aux secrets célestes touchant à la primitive origine du Principe.
    Véritable voyage d'un genre peu commun, la rencontre avec l'oeuvre de Jacob Boehme est, bien souvent, à la source d'une réorientation spirituelle radicale, un moment inoubliable ; en effet, s'agissant de l'énigme révélée de la silencieuse présence intérieure de la Sagesse de Dieu, le visionnaire de Görlitz manifeste une renversante pertinence.
    On lui doit cette incomparable perception de la sainte Sophia, celle qui inspire l'âme plongée dans les ténèbres du monde, Sagesse qui nous guide vers la véritable gnose, c'est-à-dire vers la connaissance indicible de l'indéfinissable " sans-fond " (Ungrund). l'essence de toutes les essences.
    Ce fut, selon son expression, " par l'esprit de Dieu " que Boehme put atteindre ces terres lointaines où l'intellect transcendant communique librement avec le suressentiel, où il perçoit clairement la Parole non émanée qui subsiste au coeur de la Sainte Trinité, et il nous en livra, dans ses fascinants ouvrages, avec quel génie et souveraine maîtrise, l'admirable témoignage directement inspiré du Ciel.

    Sur commande
empty