Langue française

  • Les dialogues avec Virgil sont uniques et tout à fait remarquables.
    Très peu ont eu la chance de côtoyer cet homme touché par une grâce inouïe en 1991. De tous les êtres humains que j'ai côtoyés dans ma vie, incluant tous les enseignants spirituels d'Orient et d'Occident, Virgil est le seul que je n'ai jamais surpris à tricher ni avec lui-même ni avec les autres. Pour lui, la vie spirituelle commence par l'honnêteté envers soi-même. S'il l'avait souhaité, il aurait pu devenir riche et célèbre. En voyant tous les « imposteurs » qui pullulent sur le marché pseudo spirituel, il aurait été justifié de s'afficher publiquement, mais il considéra toujours que tel n'était pas son rôle. Il fustigeait énergiquement le cirque « spirituel » moderne, comme étant une disgrâce, une calamité, une exploitation de la misère humaine et de la recherche sincère. Ses paroles sont bien peu de choses comparées à sa présence vivante, mais nous avons gardé leur parfum de simplicité et de vérité parfois cinglante. Virgil n'a jamais écrit un mot et n'a jamais enseigné. Il a partagé, simplement, gratuitement, dans la limpidité et la transparence.

    Sur commande
  • L'essence des choses ; méditation sur l'humanité naissante Nouv.

    « La peur de la liberté est un péché mortel. Le seul qui soit. » « Nos problèmes viennent de notre façon de penser le monde et la place que nous y occupons. L'inconscient n'est animé d'aucune disposition malveillante à notre égard. Nulle puissance dans l'univers ne veut notre malheur. Mais nulle ne peut non plus nous priver de notre libre-arbitre : nous sommes libres de souffrir si notre croyance est que nous y sommes destinés. [...] Ma conviction aujourd'hui ? Rien de ce à quoi nous croyons n'a de réalité. Seul l'incroyable est vrai. Et le plus incroyable que je sois en mesure d'imaginer est que le grand maître du jeu de la vie réside dans mon coeur. » Dans sa troisième « méditation sur l'humanité naissante », Hervé René Martin nous entraîne toujours plus loin, toujours plus haut. Une lecture inoubliable.

  • Le ciel est à l'intérieur ; méditation sur l'humanité naissante Nouv.

    « Il n'est pas une turpitude, une infamie, une abjection dans l'univers qui n'ait pour but de nous guider vers la lumière. Chaque fois que vous en retournez une, le chemin s'éclaire. » « Je postule que nous sommes en train de vivre la fin d'une préhistoire, appelée à ouvrir non plus sur l'invention de l'écriture et du politicus, mais, une fois opéré le retournement de la pensée, sur l'avènement du règne du coeur. » Avec « Le Ciel est a` l'intérieur », Hervé René Martin continue de nous entraîner dans ce « retournement de la pensée » et de bousculer nos certitudes, avec ses phrases aiguisées, qui contribuent à éclairer le chemin. À vivre et savourer sans modération.

  • Considérer la mort depuis la vie n'est pas répandu dans nos sociétés occidentales. Don Marcelino renouvelle notre regard sur ce qui est répandu et connu sous le nom de constellations familiales et arbre généalogique. Il va au-delà du seul cercle de la famille en nous rappelant notre appartenance à l'arbre généalogique de l'humanité et notre place d'enfants de la Terre-Mère. Il élargit notre origine à nos Ancêtres d'autres galaxies, à nos Ancêtres qui viennent des étoiles.

    En tant qu'être humain, notre parcours sur Terre se dessine entre deux instants clef : notre naissance et notre mort.

    Tout d'abord, contempler la vie depuis la mort. Aujourd'hui est un bon jour pour mourir ! Dans la tradition amérindienne, la mort n'est pas une ennemie, mais une conseillère pour chaque jour. Elle nous répète : Tu n'as pas vécu, vis maintenant pleinement, dans la joie.
    Aujourd'hui, laisse une trace d'amour pour les générations futures avant que ton dernier voyage définitif ne te transforme en Ancêtre.

    Ensuite, Don Marcelino nous amène à considérer la mort depuis la vie. Il nous invite ainsi à aimer notre corps comme un temple sacré où habite notre esprit. En cela, il nous donne un espoir qui dépasse notre séjour sur Terre où l'expérience humaine est déployée dans toutes ses manifestations : regarder, sentir, toucher, goûter les plaisirs de la vie, créer et aimer. Nous ne sommes pas des êtres qui cherchent à devenir spirituels, nous le sommes déjà. Notre but sur Terre consiste à devenir de plus en plus humains.

    Don Marcelino témoigne de cette transmission de la sagesse amérindienne sur les liens entre les vivants et les morts.
    Il envoie le message urgent des Amérindiens aux Occidentaux : vivre en conscience notre place au sein des quatre constellations familiales (ou arbres généalogiques) pour renverser notre manière de traiter la Terre et les Humains.
    Don Marcelino n'a pas de disciple ni de centre d'enseignement, et ne délivre pas de diplôme.

    Sur commande
  • Adieu la terre

    Jean-Victor Louis

    Voici l'ultime ouvrage de l'auteur, son testament psychologique, initiatique et pragmatique. Il a su établir les liens entre la psychologie du comportement et la prise de conscience spirituelle. L'ultimatum est palpable. Un tsunami gronde, que l'on peut qualifier de redoutable vague animale. Elle balayera tout sur son passage. La civilisation occidentale ne résistera pas à ce déferlement qui arrive. Ce sera une transformation radicale à tous les niveaux. Sommes-nous prêts ?

    Sur commande
  • Swami shraddhananda, fondateur du " centre d'épanouissement de l'être le lotus " a transmis ses enseignements à des dizaines de milliers de personnes au québec au cours des trente dernières années.
    Ayant personnellement vécu une relation de disciple à maître avec celui qu'il appelle affectueusement swamiji, claude g. thompson vous offre de partager avec lui quelques moments privilégiés, constitués d'anecdotes et d'enseignements dispensés pendant des séminaires ou des rencontres animés par swami shraddhananda. les enseignements de swamiji n'ont rien d'hermétique ou d'inaccessible. ils s'adressent à tout individu désireux de mieux se connaître et prêt à expérimenter par lui-même la portée de ce qui lui est transmis.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • L'auteur vous offre de partager avec lui les connaissances qu'il a acquises par la pratique de la méditation et de l'ascèse mantrique, au cours de ses années d'études et de cheminement au contact de ses initiateurs ainsi qu'à la suite des recherches effectuées dans les textes de la tradition védique. Fidèle à sa démarche, il s'adresse à tout individu désireux de mieux se connaître.

    Sur commande
  • « Ce n'est que lorsque j'eus épuisé tous les artifices, traversé toutes les illusions et qu'il ne demeura plus en moi que l'intolérable sensation du manque réduit à sa plus simple expression - jusqu'à même ne plus savoir ce qui me manquait - qu'une porte s'ouvrit en moi et que la lumière entra par effraction dans mes obscurités  : je venais, sans le savoir, d'ouvrir les yeux. » Avec sa pensée rare et ses phrases ciselées, non seulement Hervé René Martin nous entraîne dans le « monde d'après », dont la beauté se dévoile, mais nous fait prendre conscience que NOUS sommes le monde d'après. Le but est proche, à notre portée. À lire et partager sans modération.

    Sur commande
empty