Indigo Cote Femmes

  • Au XVIIe siècle, l'influence des planètes sur le comportement humain passionne les esprits et su prête à toutes les spéculations philosophiques, poétiques et scientifiques.
    La femme lunatique se reconnaît comme un des motifs favoris de la dispute des sexes qui a traversé la Renaissance et qui alimente la littérature et l'iconographie du XVIIe siècle.
    La lune, astre féminin d'humeur froide et humide, l'ennemie du mâle, soleil dispensateur du feu vital, nourrit la satire et le burlesque appréciés dans la littérature. » Dans ce texte "précieux", Mademoiselle de B*** exagère à plaisir le paradoxe. Après La Sphère de la Lune composée de la tête de la Femme, 1652, elle écrira La Réflexion de la Lune sur les Hommes, 1654: « J'ai reconnu depuis que non seulement ce mal était inévitable pour nous, mais encore qu'il était très dangereux pour les hommes qui reçoivent par la réflexion de la lune la cause de toutes leurs faiblesses.» Dans sa préface, Evelyne Berriot-Salvadore nous dévoile la personnalité de l'énigmatique Mademoiselle de B***.

    Sur commande
empty