Fides

  • Au coeur du texte biblique, YHWH, qu'on nomme le tétragramme, quatre consonnes imprononçables, empruntées au plus essentiel des mots : le verbe être. Depuis l'émergence du judaïsme et du christianisme, l'« imprononçabilité » de Dieu ouvre à la quête de son mystère. Des générations de commentateurs se sont succédé pour tirer de ce silence étourdissant des ressources spirituelles inépuisables. Poète protestante de renom, Francine Carrillo s'y essaye ici. En 35 poèmes et 12 méditations en prose, elle offre au lecteur une rythmique spirituelle creusant le mystère de l'imprononçable, « ce nom nouveau que personne ne connaît sinon celui qui le reçoit ».

  • Gerhard Tersteegen (1697-1769), mystique protestant, est une figure majeure du piétisme.
    Il n'existait jusqu'à présent aucune traduction en français de ses écrits, composés de poèmes et de traités. Ce livre vient donc combler un manque : il propose la traduction de plusieurs textes spirituels de cet auteur. Le traité sur " le bon usage de l' Ecriture " est une véritable introduction à une lecture spirituelle de l'Ecriture sainte, aussi éloignée de tout fondamentalisme que de tout rationalisme.
    Les autres traités sur la raison, la vraie piété, ainsi que les lettres sur la mystique permettent de découvrir l'enracinement de cet auteur dans la tradition mystique. Dans sa préface et ses introductions, Michel Cornuz (auteur de Le ciel est en toi, Labor et Fides, 2003 et Le protestantisme et la mystique, Labor et Fides, 2004) donne des clefs de lecture pour chaque traité et surtout montre la modernité et l'actualité de Tersteegen, qui renouvelle de l'intérieur la spiritualité protestante.
    Fête nous fait passer un moment privilégié avec les personnes que l'on aune.

empty