Embrasure

  • Mourir un peu

    Sylvie Germain

    Une variation de la célèbre romancière sur le thème de la mort, qui rejoint celui du tragique et de l'effacement que nous trouvons dans plusieurs de ses oeuvres. A travers cet essai, et comme pour d'autres publiés chez DDB, c'est la touche spirituelle de son oeuvre qui se voit ici valorisée. Sylvie Germain médite en particulier à partir du tableau de Mantegna représentant le Christ mort, ainsi que sur des épisodes plus personnels. Partir, dit-on, c'est mourir un peu. Mais partir d'où, pour aller où et qu'entend-on par « mourir un peu » ? Comment le verbe mourir peut-il s'accommoder d'un adverbe de quantité alors qu'il désigne un événement à chaque fois unique, définitif, absolument inquantifiable ? Une écriture vive et inspirée.

empty