Aluna

  • À ce moment-là, il n'y a plus de corps, de mental, d'état quel qu'il soit... Il y a simplement l'Un. L'Un qui est Présence, donc Présent. Il n'y a pas non plus d'état de dissociation, tout ne forme plus qu'Un pour toi, consciemment. Depuis des millénaires, tous les chercheurs spirituels se sont servis de la prière et de la méditation pour comprendre cela : dès que nous les utilisons, nous développons l'ouverture nécessaire pour être directement relié à cet espace où sommeille « Qui nous Sommes, Ce que nous Sommes » Ce livre est un enseignement de Sagesse. Dialogue entre deux hommes, Pierre - jeune homme à la recherche de Soi et avide de réponses, et Gérald, guide spirituel, qui nous délivre au fil des pages son message, profond et intemporel. Accessible à tous, ce témoignage spirituel offre des réponses d'une clarté stupéfiante sur des thèmes ancrés dans notre quotidien : peurs, croyances, doutes, Ego, Amour, Présence... Pour finalement ouvrir de portes de compréhensions sur Soi, sur l'Autre, et tout ce qui nous unit. Afin de vivre pleinement, consciemment, notre nature profonde.

  • Dans ses carnets de voyage, Jean-Pierre Brouillaud utilise la cécité et son verbe poétique comme une lampe de poche pour explorer le grand corps palpitant du monde tout en rapprochant amoureusement être et apparence. Et si ce que nous appelons le monde n'était que l'écho de notre peur d'être ? Voici une invitation au voyage qui dérègle les sens, mêlant érotisme, humour, spiritualité, audace et sagacité, par un aventurier aveugle, sans horizon... Un vagabondage sans départ ni retour, réunissant tous les rivages. Il y a là-bas et il y a ici. Là-bas pour lui, la vraie vie ; ici, en France, le quotidien qu'il veut fuir à n'importe quel prix. Il en résulte une douloureuse tension entre ces deux pôles. Un jour de miracle ordinaire, il réalise qu'ici, c'est partout, et que partout, c'est ici ! Il cesse alors de s'inquiéter, de tout diviser, et d'isoler le voyage du non-voyage, le spirituel du profane.

    Sur commande
  • Nous vivons dans un monde matérialiste, saturé de bruits et de messages, qui nous tire vers l'extérieur. Pourtant toutes les traditions spirituelles ont vanté les mérites du silence et de la connaissance intérieure. Et si nous allions plus loin que le bruit ambiant et l'actualité pour plonger en nous-mêmes ? Comment ferions-nous ? Et que verrions-nous ? « A l'heure où l'individualisme fait rage, où le bonheur, la paix de l'âme, le lâcher-prise sont réduits à des produits marketing, il devient urgent d'oser une vision autrement plus audacieuse de la spiritualité pour descendre toujours plus profondément au fond du fond. » Alexandre Jollien pour Into The Silence.

    Sur commande
  • Depuis l'enfance, des questions existentielles comme : "Qu'est-ce que je fais ici ? Quel est le but de cette vie ?..." revenaient sans cesse. Un jour je réalisais qu'aucun adulte de mon entourage n'avait de réponses à mes interrogations, alors une profonde mélancolie s'installa. Ce n'est qu'après une expérience qui se produisit spontanément à l'âge de dix-neuf ans, que tout bascula pour la première fois. Allongé sur mon lit, une énième question surgit de nulle part : « Que se passerait-il si, pour jouer, j'arrêtais de penser ? » À l'instant même le temps s'arrêta pour moi, seul demeurait un espace infini, et une plénitude d'une douceur indescriptible se révéla avec une intensité débordante. Je sus alors de manière infuse que le but ultime de la Vie était de réaliser que nous étions tous Cela, un « élan » me fit comprendre alors qu'un jour j'en parlerai à « tout le monde. » Du jour au lendemain, tous mes objectifs de vie furent motivés par un ardent désir de Vérité. Une quête de dix-sept ans s'en suivit, ponctuée de rencontres avec des sages, des guides, et qui aboutit à vivre en Himalaya trois années en leur compagnie. Mais ce n'est qu'une fois de retour en France, dans la simplicité du quotidien, que ce que l'on nomme souvent « Éveil » ou « Réalisation du Soi » eu lieu, mettant définitivement fin à toutes les quêtes. Puis une dernière question émergea : « Comment expliquer cela ? » Et plus rien... le « questionneur » disparu, et du Silence du Coeur, jaillis un texte. Celui-ci.

    Sur commande
  • Voici un ouvrage retraçant le parcours d'une trentaine d'années de création de Viviane-José Restiau. Cette artiste est devenue pionnière dans un « art lumière sans ombre » qu'elle explore dans un silence total d'une ou plusieurs semaines. Par le jeu de ses mains, traversées par l'intensité du silence, elle donne forme à ses pigments, comme le pinceau d'un seul fil qui vient déposer des particules lumière, comme un messager, un sculpteur de l'Univers, éphémère, instantané. « C'est l'énergie qui donne la forme. Dans l'exploration de la perception, j'ai perçu que les formes géométriques du Vivant pouvaient être transmutées en hélice et vortex, par lesquels se manifeste l'archétype Lumière. Mes oeuvres sont des matrices qui s'accomplissent dans la lumière. »

    Sur commande
  • Célébrations & crépuscules

    Aedan

    • Aluna
    • 8 Juillet 2019

    Dans ces textes, lus par des dizaines de milliers de personnes sur les réseaux sociaux et rassemblés ici pour la première fois, Aédàn nous invite à remplacer nos sages aspirations spirituelles par la pratique d'une sincérité ardente et vulnérable. Chez cet auteur, l'éternité ne se manifeste pas en image surannées, mais en éruptions de vivacité. Le spirituel n'est pas associé à la sainteté pure et diaphane mais, au contraire, au fait d'avoir les mains pleines de terres, au fait d'être maculé de sang et de vie. Expérience mystique, métaphysique et passion poétique se rencontrent à chaque page. À coup d'affirmations brûlantes, la voix de l'auteur se fraie un chemin jusque dans le coeur, voire l'âme de qui le lit. Refermant le livre, on se souvient qu'être vivant est un miracle, que ce miracle est difficile : que ce miracle est appel, invitation.

  • « Des exercices de Gurdjieff à la Voie du Sentir de Luis Ansa en passant par l'ouverture au vivant que portent les Indiens Kagabas, la spiritualité dont témoigne Jean-Pierre Chometon a toujours pour vocation de s'inscrire dans le corps de sensations ; cette chair qui fut d'abord corps de souffrance et qui, par le miracle du oui, devient peu à peu Temple de la présence divine. Lorsqu'il rencontre l'enseignement de la non-dualité prodigué par Ramesh, lorsqu'il s'ouvre à la compassion universelle incarnée par Amma, Jean-Pierre peut ainsi recevoir la spiritualité de l'Orient au coeur de ses cellules. C'est pourquoi cet Itinéraire d'un amoureux de la vie est davantage qu'un livre : une véritable transmission. Faisant de son trajet un emblème de tout chemin humain, l'auteur n'oublie jamais les exigences de la pédagogie spirituelle, et mêle harmonieusement l'authenticité du témoignage à la clarté de l'enseignement. Puisse le lecteur s'en imprégner et se sentir, en quittant ces pages, plus amoureux de la vie et plus vivant de l'amour. » - Denis Marquet. « C'est cela je crois, qui témoigne le plus de la force de ton itinéraire. On entend souvent ''Choisir, c'est renoncer''. Ta philosophie est beaucoup plus joyeuse et puissante et tu montres que ''choisir'', c'est s'engager. S'il est connu que les personnes privées de la vue ont pu développer un sens de l'ouïe plus fin, ce que tu démontres par tes aventures, c'est que le handicap qui te faisait ralentir sur le plan horizontal, t'a fait chausser les bottes de sept lieues sur le plan vertical, et c'était un choix : tu as laissé ton intuition te guider pour trouver les enseignements qui allaient nourrir la puissance de ton Être et le résultat est magnifique. Maintenant nourri, et « libéré » comme tu le dis si joliment, ton choix est le partage, la transmission... » Victoria Pellé Reimers.

    Sur commande
  • Dans un langage clair et à la portée de tous, les pages qui suivent nous transmettent un enseignement de non dualité moderne et épuré. L'auteur ne s'en cache pas, il n'a aucune affinité particulière pour le vernis traditionnel hindouiste. Sa dialectique est résolument contemporaine et pragmatique. Dans la prolongation de la vision proposée par son maître Ramesh Balsekar, il part de notre expérience concrète pour explorer par étapes les mécanismes de la psyché humaine et nous accompagner dans un questionnement fondamental de la nature de l'être. Les questions que ce texte nous amène à nous poser sont plus riches d'ouvertures que de réponses. Elles dévoilent la somme des a priori et des confusions qui polluent et restreignent l'élan vers l'élargissement qui nous habite. Les chapitres courts, émaillés d'anecdotes et de métaphores, illustrés par des schémas graphiques clairs, sont rythmés par les préoccupations et les interrogations qui jalonnent l'aventure spirituelle depuis la nuit des temps. Faisant fi des pesanteurs de la solidité et du sérieux, la mise en évidence iconoclaste de bien des extravagances du « cheminement spirituel » moderne libère au fil de ces pages une joie et une légèreté jubilatoires et salvatrices.

    Sur commande
  • Autrefois cinéaste moi-même, je suis sensible à l'art photographique et c'est depuis longtemps que j'admire les portraits de Dominica. L'austérité du noir-et-blanc, sans la distraction qu'apportent les couleurs, révèle la profondeur qu'exprime la surface. Avec rigueur mais aussi une grande ouverture de coeur et d'esprit, Dominica a réuni en un volume les visages ô combien différents, d'hommes et de femmes témoins de formes différentes elles aussi, de la vie spirituelle. Nous savons que «l'Esprit souffle où il veut». La première vertu est donc l'accueil de l'autre - même si la forme de son engagement diffère de celle du nôtre. C'est à quoi nous appellent les visages que la persévérance de Dominica a réunis ici. Puissent au moins certains de ceux-ci avoir un écho en vous et vous orienter non vers leur «sagesse» mais vers la vôtre. En ce qui concerne ceux et celles que je connais personnellement, ce qui m'a le plus touché en les découvrant dans leur vérité, c'est leur amour des autres, leur bienveillance essentielle - même si celle-ci prend parfois un «visage» inattendu.

    Sur commande
  • Le jour de mes quarante ans, il y a plus de dix ans, j'ai cessé d'exister. Sur ce, mon Maître me demande immédiatement d'écrire le récit de « ma » vie. Je résiste. Quel intérêt à cela ? Quel paradoxe ! Est-ce bien là ce qu'il m'importait de faire et de transmettre ? Humble et confiant, je me suis plié pourtant à l'exercice. Ce fut un joli voyage incongru, mêlant l'anecdote personnelle la plus fragile à l'emphase froide de l'intuition initiatique. Un tissage qui m'aura permis de boire jusqu'à la dernière goutte la liqueur de l'éveil, et ainsi de filtrer et d'ordonner correctement trente ans d'impacts et de ressentis. Je me suis ainsi retrouvé après quelques années d'écriture buissonnière avec ce journal anti-biographique sans trop savoir qu'en faire. C'est le décès de mon Maître qui fut le signal décisif et me décida à l'achever et le faire lire. Pendant presque douze ans, à mes heures perdues et sous le regard bienveillant de celui qui fut la lumière de ma vie, j'ai donc commis ce livre qui n'est ni réellement un compte-rendu autobiographique ni tout à fait un roman mytho-maniaque ni non plus un essai ayant la prétention de régler définitivement leur sort au sens de la vie et de la mort, aux énigmes de la tradition primordiale et de l'être ; tu n'y trouveras pas la méthode en dix leçons de la réalisation initiatique ; ce livre ne tentera pas non plus l'explication pour les nuls de la divine proportion sacrée. Bref, on n'y trouvera rien de toutes ces sortes de choses qui encombrent parfois au jour le jour le chercheur de vérité. La vérité spirituelle est plus simple au fond que tout ce qu'on peut s'en raconter... Et sa formulation tient immanquablement du paradoxe.

    Sur commande
  • La métamorphose ; processus de libération des 7 blessures du je Nouv.

    Dans ce second ouvrage, « La Métamorphose », Alain présente un chemin de guérison avec une approche originale et efficiente, vers la paix et le bonheur qui nous constituent fondamentalement. Original bien sûr, puisque ce parcours part d'une vision, qui a été donnée à l'auteur, de l'homme oeuvrant sur chaque blessure existentielle avec une correspondance avec un chakra, un archange, une glande endocrine et des hormones. Efficient, puisque le texte vous accompagne avec des exercices originaux et extrêmement opérants dans ce travail de libération et permettant de vivre pleinement ce que nous sommes : un être spirituel vivant une expérience humaine et non l'inverse. Ce renversement progressif et soudain, amène une reconnaissance du Je Suis, une détente profonde, une paix, un bonheur. Ce bonheur souvent évoqué par Ramesh Balsekar (un de mes mentors) qui en parlait comme un droit de naissance. « La Métamorphose » peut se lire à différents niveaux (physique, biologique, spirituel) et vous emmène à la connaissance de ce qui vous constitue pour une guérison d'une ou plusieurs des 7 blessures, permettant une réconciliation profonde avec tout ce qui me constitue. Bienvenue dans votre nature véritable et cette reconnexion à la Source.

    À paraître
  • L'éveil n'est pas une récompense après un effort ou le résultat d'une lutte, il n'apporte ni la gloire ni la libération des souffrances liées à notre condition humaine. C'est une merveilleuse grâce qui n'est pas individuelle, car l'éveil est la dissolution de cette individualité fallacieuse. Il est la reconnaissance que nous ne sommes rien de définissable, juste un réceptacle où l'intelligence impersonnelle peut se manifester sur ce plan de conscience. L'éveil est l'ouverture à la présence aimante et silencieuse, espace unitaire où tout est accueilli sans distinction ni division. Les quatre étapes de la guérison présentées dans ce livre vous permettront d'élargir votre conscience au-delà de votre sentiment d'individualité qui vous a réduit à une forme humaine vivant dans la croyance qu'il faut lutter pour survivre. La guérison radicale vous offre l'occasion de mettre fin à l'ignorance et à l'illusion d'un je personnel, source de tant de souffrance et de barbarie.

    Sur commande
  • à l'écoute des signes ; de découvertes en émerveillements Nouv.

    L'auteure a fait de son hypersensibilité un atout. En recherche de sens dès l'enfance, elle se laisse porter par ses ressentis, d'abord instinctivement puis en conscience. C'est ainsi qu'elle chemine de la confiance à la guidance, de la rationalité à la subtilité et de l'intuition à l'extra-sensorialité. Son récit autobiographique nous entraîne loin des limites de la temporalité, du présent au passé antérieur et du réel à l'invisible. Plus nous sommes réceptifs aux signes du quotidien, plus les synchronicités se multiplient. C'est ce qu'il lui importe de partager ici. Et si on se laissait tous guider ? Un récit intimiste et surprenant. À lire comme un roman. " J'adore lire des récits de vie, parce qu'ils sont tellement vivants. Quand la vie dont il s'agit est pleine de rebondissements, de remises en question, de réorientations, la lecture n'en est que plus passionnante. Le chemin suivi par Béatrice Roquin et qu'elle nous présente dans ce livre en est un bel exemple, qui montre qu'être véritablement ancré dans la réalité, c'est aussi et surtout être relié à ce qui dépasse le sensible, pour mieux y agir." Préface de Jocelin Morisson.

  • Marina Borruso, et l'enseignement qui la caractérise, est pragmatique, son langage direct. Elle ne cherche pas à ménager notre sensibilité, bien au contraire, elle nous attrape et nous emmène, le plus souvent avec humour, directement au plus profond de nous-mêmes dans la réalité de notre « ici et maintenant », notre temps présent dans différents moments de notre existence. Nous abandonnons progressivement l'idée que nous avons de nous-mêmes et de l'autre et prenons conscience du lien invisible qui nous unit, de cette interconnexion avec tout ce qui nous arrive. Marina Borruso nous permet d'aller directement là où se trouvent les réponses à nos questions. La réponse est, nous dit-elle, dans ce Présent auquel nous avons du mal à laisser une place et auquel nous résistons. En acceptant de rencontrer les yeux dans les yeux notre peur et notre souffrance, elles se transforment en paix. Dès lors, nous pouvons être en gratitude et leur souhaiter la bienvenue car elles se manifestent pour nous donner la possibilité de naître à nous mêmes. « Grâce à sa manière unique d'enseigner la Présence, Marina Borruso contribue de façon significative à l'éveil de la Conscience dans notre planète » = Eckhart Tolle.

    Sur commande
empty