Alphee.jean-paul Bertrand

  • Le Yoga et le Tantrisme viennent de révéler aux Occidentaux l'étrange secret de l'éveil de la Kundalini, cette énergie lumineuse ascendante qui remonte soudain le long de la colonne vertébrale.
    Elle transforme complètement l'être, le branche sur une autre réalité, lui donne une nouvelle vision du monde et souvent des pouvoirs prodigieux. Les montées sauvages de Kundalini se multiplient à notre époque et provoquent des malaises divers, mais encore trop de médecins et psychiatres ne savent pas les reconnaître. Pourtant le plus stupéfiant est que la science confirme complètement cette découverte par la notion expérimentale de physiokundalini.
    On trouvera ici l'étude scientifique de la Kundalini, ainsi qu'un manuel pratique pour accéder à cette expérience selon la méthode qui convient à chacun.

  • " Toute petite fille déjà, je les vois...
    Ils sont là mais je n'ai jamais peur. Ils sont tendres et prévenants. Je les vois et je les entends comme si nous nous parlions au téléphone. Je les aime infiniment. Je ne savais pas encore que si ces êtres du monde invisible me consacraient un peu de leur éternité, j'allais moi leur consacrer ma vie. " Ce livre écrit à la première personne est le témoignage profondément humain d'une femme médium qui, dès son enfance, constate qu'elle n'est pas comme les autres.
    Outre ses dons de voyance, elle communique avec des guides et en particulier avec son arrière-grand-mère qui jouera le rôle d'ange gardien et de première initiatrice. Car ce récit est aussi l'histoire d'une initiation, d'un parcours singulier avec ses questions, ses épreuves et ses révélations. Dans un langage simple et vivant, Sylvie Lorain-Berger nous fait partager ses joies, ses peines et ses difficultés à vivre avec ce don, qui exige le discernement et le respect du libre arbitre.
    Par des anecdotes émouvantes, comme le contact avec son père décédé, mais aussi amusantes et instructives, comme la manière dont elle est " coachée " par l'au-delà pour arrêter de fumer, elle nous emmène avec simplicité et un sens réel du sacré dans cet univers où la vie traverse la frontière de la mort. Par cet ouvrage, l'auteur rend hommage à la merveilleuse fidélité des guides qui nous accompagnent et nous protègent tout au long de notre vie.
    Ses conversations avec l'au-delà, aussi réelles et chaleureuses que les échanges que nous entretenons dans ce monde, sont un grand message d'espoir pour tous ceux qui ont perdu un être cher ou qui s'interrogent sur l'après-vie.

  • Tout comme la perturbation des modèles usuels établis produit des crises inévitables, toute transcendance implique une crise. Celles-ci sont nécessaires au processus créatif.
    Dane Rudhyar propose une conception qui réduit à néant le mythe populaire de notre omniscience et équilibre culturel. Pour la sauvegarde de notre héritage spirituel, il est impératif de rompre avec les valeurs et modèles qui se sont imposés à nous à travers notre culture. « L'esprit crée, la culture reproduit. » À l'heure où la crise mondiale fait réfléchir sur les tenants et les aboutissants de notre société, sur les améliorations possibles pour l'humanité et l'humanisme, voici une étude de notre culture, de sa crise et de la créativité qui peut en découler. Voici une façon enrichissante de tenter de comprendre notre monde, et peut-être aussi de nous comprendre nous-mêmes.


  • " commencer par soi, mais non finir par soi; se prendre pour point de départ, mais non pour but; se connaître, mais non se pré-occuper de soi.
    " la doctrine hassidique enseigne que l'on atteint la sagesse non en se détachant du monde, mais en s'en imprégnant profondément pour mieux le comprendre. rendant accessible une pensée profonde et complexe, martin buber pose ici les fondements de cette doctrine, apparue au milieu du xviiie siècle. considéré par hermann hesse comme un " présent précieux et inépuisable ", le chemin de l'homme décrit le parcours spirituel que chacun effectue vers les autres et vers dieu.

    />

  • A l'heure on l'on parle de développement durable et de réchauffement climatique, cet ouvrage montre les raisons du changement nécessaire qui s'impose à nous. En considérant les découvertes scientifiques avec un regard plus large, une unité intrinsèque entre les hommes et la planète apparaît, à tous les niveaux : de la particule aux écosystèmes. Intégrer cette prise de conscience au sein de nos vies, suppose une refonte de notre société.
    L'auteur propose un vaste tour d'horizon des sciences en mettant en avant dans chacune - physique, chimie, biologie, écologie, neurosciences -?l'aspect qui unit l'Homme et le monde. Il propose une vision originale de la science, pont entre savoir, spiritualité et développement durable. La science devient alors source de révélation, montrant ces liens qui nous unissent au monde.

  • Dernier livre de Karlfried Graf Dürckheim, publié à titre posthume, Sagesse et Amour contient de brèves incitations à la méditation, sur le modèle de celles que le maître proposait à ses compagnons pour la méditation du matin.
    Ces textes condensent en un exposé à la fois profond et poétique les nombreux thèmes de méditation abordés par Dürckheim au cours de ses travaux. Les réflexions sur l'humeur, les considérations sur le silence ou sur l'angoisse montrent en effet au lecteur comment entrer dans la méditation et comment la répéter. Dès lors, il devient aisé d'accéder à son propre centre et, de là, d'aborder les questions fondamentales de l'existence humaine.

  • Ce livre est l'un des plus importants que krishnamurti nous ait donnés car c'est la première fois qu'a été enregistrée une discussion approfondie et suivie entre un grand penseur religieux et un grand physicien.
    Le point de départ de ces dialogues est la question suivante : " l'humanité a-t-elle fait fausse route, ce qui a entraîné division, conflit et destruction perpétuels ? " la source du conflit de l'humanité est-elle l'incapacité de l'individu à affronter la réalité de ce qu'il " est " psychologiquement, avec pour corollaire la quête chimérique de ce qu'il lui faut " devenir " ? on ne peut se libérer de cette activité égocentrique, irrationnelle et déroutante que grâce à un certain type de vision pénétrante.
    Celle-ci permet de percevoir que, au-delà de la pensée, il n'y a qu'énergie et forme, pas de " moi ", pas de temps. krishnamurti insiste sur le fait que le " fondamental " ne peut être approché qu'à partir de la perception directe, lorsque l'esprit est silencieux et vide de pensées. avec david bohm, il revient fréquemment sur la nécessité d'une certaine qualité de vision pénétrante qui ne se limite pas à des domaines restreints tels que la science, l'art, la religion.

  • Voici l'extraordinaire aventure de Solem, un jeune architecte parisien : il va découvrir et pénétrer les mystères de «l'oeil du magicien», un étrange monocle d'origine sumérienne qui livre tout au long du récit de mystérieuses et énigmatiques images. Accompagné de son amie d'enfance Graziella, qui lui révélera l'Amour, Solem réalise, à travers ses recherches, une véritable quête initiatique parsemée de connaissances, d'histoire, de lieux mystérieux, voire magiques ; tels la tour Saint-Jacques, Rocamadour, etc. Des livres constituent également des pièces de ce puzzle subtil dont l'aboutissement nous mènera jusqu'au Mont-Saint-Michel. Au fil de l'ouvrage se révèle un véritable enseignement pour l'être du 5e Règne, et se dégage un hommage majestueux à la Grande Mère. On accomplit avec les personnages, un pèlerinage alchimique et énergétique inspiré par Marie-Madeleine, la grande initiatrice, et dont la finalité est bien la clé de l'énigme : le secret de mystérieuses larmes...
    Cette enquête à l'horizontale qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la fin, enclenche une quête à la verticale et donne la clé de mystères jusqu'alors non révélés, sur d'étonnants personnages historiques, la puissance des lieux... Chacun pourra, à l'issue de cette véritable traversée initiatique, se sentir invité à devenir à son tour un Magicien du 5e Règne !
    Ce roman d'aventure ésotérique proposé par Anna Maël s'inscrit dans la veine de La Prophétie du 5e Règne, déjà paru aux éditions Alphée.

  • michel coquet s'attache dans cet ouvrage à nous montrer qui sont les maîtres et quel espoir formidable ils représentent dans ce nouveau cycle de manifestation.
    loin de la vision d'un gouvernement occulte qui dirigerait le monde, les maîtres apparaissent ici comme une fraternité de femmes et d'hommes qui, parvenus à un certain stade de perfection, conscients de leur nature divine, et vivant dans l'unité d'une conscience à jamais victorieuse du mirage de la dualité, agissent avec un unique dessein : aider et éveiller la conscience de l'humanité. c'est une étude non spéculative sur l'existence, et surtout sur l'action de ces sages, au coeur des activités religieuses de notre monde.
    ainsi le bouddha en orient et le christ en occident. l'auteur présente d'abord les différents maîtres orientaux, les mahatmas de la théosophie, donne la preuve de leur existence ou de leur initiation. puis, il nous fait découvrir les maîtres incarnés en occident, connus sous le nom de rose-croix. il montre enfin que certains pseudo instructeurs, sectes et organisations, se sont accaparés l'identité des frères aînés pour justifier une filiation traditionnelle.
    michel coquet s'appuie sur l'expérience et la connaissance de ceux qui ont réalisé cette sagesse pour répondre aux aspirations nouvelles des jeunes générations, les aider à mieux connaître les règles de la relation maître disciple et leur permettre d'éviter les pièges nombreux qui balisent le sentier des aspirants et disciples.

empty