Yago

  • Voyager a-t-il encore un sens ? Qu'y a-t-il dans le voyage qui le rende à la fois fascinant et mystérieux ? En ce siècle de tourisme de masse et de mise en réseau, l'auteur exalte le sentiment d'émerveillement et de découverte, qui donna tant de beaux textes d'explorateurs, présents au fil des pages. Il mêle réflexion théorique et récits de voyage, entrelaçant ses analyses à des souvenirs de jungle amazonienne et de steppe mongole. Sociologue vagabond, Rodolphe Christin ne cesse de traquer, en lui-même et au bout du monde, l'essence du voyage. Dans ce livre, il développe sa réflexion sur le voyage, qui apparaît comme une méditation sur la nature, le devenir et l'Autre. Entre l'essai théorique et la méditation poétique. L'ouvrage comportera des illustrations à la pointe.

  • Ouvrage qui est à la fois un essai et un recueil de témoignages, ce livre de voyage sort des sentiers battus en abordant un sujet méconnu, voire tabou : les amours fulgurantes à l'autre bout du monde. L'amour en voyage est un classique des grands explorateurs. L'auteur s'interroge sur ce phénomène, tout en revisitant la littérature du genre, avec des grands noms tels que Gauguin, Stevenson, Loti, Isabelle Eberehardt, Cendrars, Monfreid, Chatwin, Bouvier et d'autres.
    Mais ce sont surtout les 15 témoignages de voyageurs contemporains qui nous interpellent, montrant les formes extrêmes de l'amour vagabond. Amours éphémères ou éternels, ces histoires vécues mènent le lecteur de l'océan Pacifique à New York, de l'Islande aux fins fonds de la Namibie, à Téhéran, en escale aux Samoa ou sur le lac Titicaca.

  • Ni roman, ni récit de voyage, mais un peu des deux, ce journal poétique et littéraire, écrit sur le vif, nous entraîne dans une folle cavalcade aux confins de l'extrême-orient.
    De montparnasse à la sibérie, via téhéran, kaboul, new delhi, goa, katmandou, calcutta, bangkok, vientiane, penang, singapour, hong kong, yokohama, c'est un périple haut en couleurs, vécu à 20 ans par un écrivain parti à l'aventure, à la découverte de lui-même. a pied, en train, en bus, en bateau, cet éloge de l'aller-simple marque la fin d'une époque psychédélique oú l'on pouvait librement déambuler sur le globe.
    Des livres disparates comme compagnons de voyage fidèles - michel leiris, merleau-ponty, lovecraft, le i-ching: autant de voyages oniriques dans des bus bringuebalants ou des cargos rouillés dignes de tintin. un dialogue ferroviaire avec le poète bourlingueur blaise cendrars mène l'auteur jusque dans le transsibérien. faits et fiction se mélangent, l'observateur devient l'observé. parfois la réalité dépasse l'hallucination, mais le quotidien du poète solitaire et fauché n'est pas toujours rose.
    Et l'on découvre qu'un détour peut aussi être le plus court chemin d'un point à un autre.

empty