Turquoise

  • Que peut bien penser un Arménien révolutionnaire, à l'aube du XXe siècle, en découvrant la Suisse ?
    L'auteur, issu du milieu rural arménien, confie, dans une vingtaine de lettres, ses impressions et réflexions au fil de ses découvertes dans les villages suisses.

    À travers son regard oriental sur une société occidentale, il dépeint le contraste extrême entre les deux villages. Il guide son lecteur dans un voyage entre idylle suisse et désarroi arménien, révélant le quotidien de deux modes de vie opposés. Cette oeuvre constitue, grâce à son approche ethnographique, une riche source d'informations historiques.

    Révolutionnaire en quête des principes conducteurs qui mènent à la civilisation, l'auteur prend la Suisse comme modèle afin d'exhorter son peuple au progrès. Sa réflexion, de dimension universelle, s'attache aux questions de l'évolution de la civilisation et du heurt entre Orient et Occident. « Le Village suisse » se propose à tout un chacun comme un (r)appel à la Civilisation que Aharonian concevait comme une aspiration à la justice, à la tolérance, à la xénophilie et à l'humanisme.

    Sur commande
  • Elles furent poétesses, savantes, philosophes, artistes ou bien encore politiques, à une époque où l'on attendait des femmes qu'elles soient surtout de bonnes épouses, qu'elles tiennent correctement leur foyer et engendrent des enfants.
    Si la mémoire de quelques-unes d'entre elles - Sappho, Cléopâtre, Agrippine, Zénobie ou Hypatie - est restée vive de nos jours, la plupart nous sont totalement étrangères. L'histoire officielle s'est chargée de les laisser sombrer dans l'oubli. Le système patriarcal en vigueur dans les sociétés antiques grecque et romaine voyait d'un mauvais oeil que des femmes osent se mêler d'affaires réservées aux hommes. Naître femme, c'était alors se conformer à l'idée que la gent masculine était ­supérieure à soi. C'était mener l'existence d'une éternelle soumise. Celles qui refusaient de s'y plier s'attiraient la méfiance de leurs contemporains.
    Les nouvelles qui constituent ce recueil, complétées de biographies, puisent dans une somme d'histoires, de relations et d'anecdotes de l'époque grâce auxquelles se profile un portrait singulier de l'histoire intellectuelle de l'Antiquité.

    Sur commande
empty