Transbordeurs

  • L'ouvrage reprend en exclusivité les textes originaux produits par 10 grands écrivains contemporains qui nous font partager leur passion pour le roman d'aventures. Chacun évoque son romancier favori.
    Le roman d'aventures demeure le genre favori des lecteurs et des écrivains eux-mêmes. Le Goncourt Paule Constant a réuni ses amis écrivains dans le cadre de son Centre des Écrivains du Sud-Jean Giono d'Aix-en-Provence pour rêver et dédier des textes magiques à leurs auteurs d'élection : Jules Verne, Joseph Conrad, Herman Melville, Alexandre Dumas, R.L. Stevenson, Daniel Defoe... Un vrai bonheur !

  • Alger

    José Lenzini

    Un anti-guide géopoétique, petit format précieux imprimé sur papier ivoire de qualité, pour découvrir ou redécouvrir Alger la blanche. Entre les souvenirs de Pépé le Moko et les images d'Albert Camus, les traces de la guerre pour l'indépendance et une folle aspiration au bonheur et au rêve, le texte lumineux de José Lenzini est une invitation au voyage. Du bord de mer à la Kasbah, du jardin d'acclimatation au Riadh el feth, l'auteur nous restitue la plénitude dramatique d'une ville en forme de planète. Une nouvelle collection de petits livres précieux dédiés aux cités mythiques du Sud. A chaque fois il y a rencontre entre écrivains et photographes. Il ne s'agit pas d'un guide mais plutôt d'un bréviaire poétique que chacun peut emmener avec soi pour le voyage.

  • En Corse, Robert Collona d'Istria, a été tour à tour, inspecteur des Sites et des monuments historiques, fonctionnaire régional, élu, responsable d'associations, chef d'entreprise, enseignant et journaliste.
    On part en voyage et on se trouve embarqué, malgré soi, dans toutes sortes d'activités qui en sont fort éloignées : une randonnée purement musculaire, une étude de la France contemporaine plus ou moins vaseuse, ou, quand le bon Dieu vousprend la main et vous invite à aller jusqu'au bout de soi-même, un pèlerinage. On part pour flâner, rêvasser, gambader, et, assailli de souvenirs et d'images inattendues, comme n'importe quel promeneur solitaire de rencontre, on se met à philosopher.
    On part traverser la France à pied propos banal -, et on se trouve contraint de zigzaguer entre un désert d'immenses zones rurales que leurs habitants ont fuies comme ils auraient fui un épidémie ou une malediction, des régions touristiques transformées en parc d'attractions où tout s'achète et tout se vend -, des banlieues pavillionaires qui, avec quelques quartiers artisano-commercialo-industriels, font cortège à des villes anonymes où lepiéton n'a plus sa place. 1200 km à travers la France d'aujourd'hui.

  • De septembre 1997 à mars 1998 Béatrice Trémolet part seule avec ses carnets de croquis pour concrétiser enfin son rêve de tour du monde. Inde, Népal, Birmanie, Bali, Australie, Polynésie, Ile de Pâques, Chili, Bolivie, Pérou, Vénézuela, des étapes mythiques avec l'écriture et le dessin pour seuls compagnons de route. Entièrement en quadrichromie ce livre est un fac-similé des carnets ramenés par Béatrice Trémolet. Rien de fabriqué, aucun artifice, directement de l'émotion et de l'image au lecteur.

  • Romano than

    Eric Roux-Fontaine

    Bien plus qu'un banal carnet de voyage, ce livre est à lui seul une oeuvre d'art dédiée aux peuples gitans. De ses multiples voyages sur les traces de la « gitanité », Eric Roux- Fontaine rapporte témoignages, émotions, images. Retour dans son atelier place au travail du plasticien qui transforme les photos et le texte en icônes post-modernes. Des terrains vagues de Vaux- en- Velin
    aux esplanades du Rajasthan, des décharges à ordures de Sarajevo jusqu'aux plages de Camargue, une quête du paradis perdu des gitans, ce pays imaginaire d'où l'on ne revient jamais : Romano Than. Un grand livre d'art et de voyage.

  • Déjà auteurs de trois gros livres à succès sur l'Algérie, Salvatore Lombardo et Yacine Ketfi se
    retrouvent pour donner à rêver autour d'Alger la Blanche. Nostalgie, mélancolie même, mais aussi
    vraie vie chatoyante et baroque d'une ville marquée par l'histoire. Une superbe rencontre littéraire
    et photographique.

  • Anna l'héroïne du livre a quitté à l'adolescence l'île où elle est née pour - elle se l'est promis - n'y
    jamais revenir. Mais ce n'est pas si facile... Il y a omniprésents, les sensations, les odeurs, les
    bruits, les traditions dont on se souvient, les gourmandises, la lumière de certains jours, le passage
    des saisons dans le jardin clos, l'idée de la mer... toutes ces choses qui parlent d'ailleurs et la
    ramènent immanquablement "là -bas". Il y a les retours et cette nostalgie qu'ils engendrent. Il y a
    la peur aussi, celle de l'enfermement, de la solitude, de la folie...
    Malgré les liens - et il s'en crée d'autres - qui rattachent Anna à l'île de son enfance, c'est la fuite
    qui prévaut. Le retour à la maison-refuge, à la vie choisie, à l'anonymat.
    Ce livre sur la difficulté d'être Corse est aussi un hymne à la différence, le récit d'une vie de femme
    où se superposent au travers de périodes différentes, joies, peines, illusions et défis...

  • Naples

    Pierre Jarnigon

    Un anti-guide géopoétique, petit format précieux imprimé sur papier ivoire de qualité, pour découvrir la cité de Naples évoluant depuis toujours entre abstraction et figuration, romantisme et baroque, drame et fête. Du bonheur entre ombres et lumière, au soleil du Vésuve. Une nouvelle collection de petits livres précieux dédiés aux cités mythiques du Sud. A chaque fois il y a rencontre entre écrivains et photographes. Il ne s'agit pas d'un guide mais plutôt d'un bréviaire poétique que chacun peut emmener avec soi pour le voyage.

  • C'est une sérénissime autre que nous propose de découvrir André Baudin. La Venise des vénitiens, des artistes, du petit peuple iconoclaste des canaletti, des stars oubliées, des belles de jour et de nuit, des palais en ruine et des illusions en berne. Acteurs, peintres, cinéastes, cuisiniers, vendeurs des rues, crieurs de journaux, boutiquiers, enfants rebelles, ils sont tous au rendez-vous du rêve éveillé. Un anti-guide évidemment. Une nouvelle collection de petits livres précieux dédiés aux cités mythiques du Sud. A chaque fois il y a rencontre entre écrivains et photographes. Il ne s'agit pas d'un guide mais plutôt d'un bréviaire poétique que chacun peut emmener avec soi pour le voyage.

  • Prototype exactement de l'anti-guide touristique, ce petit livre précieux est une invitation au passage dans une autre dimension spatio-temporelle. Entre D'Annunzio, Gao et Morand, Salvatore Lombardo nous propose avec émotion de découvrir l'incroyable et paranormale capitale afghane. Ruines pathétiques, militaires de toutes obédiences, religiosité, mercantilisme, humanitarisme, liberté, Tchadri et burkas, kalachnikov et cerfs-volants, poésie et politique, capitalisme kitch, trahisons et ombres chinoises, pakols et turbans, limousines et 4x4, une ballade folle au pays des poètes en armes et en larmes. Une nouvelle collection de petits livres précieux dédiés aux cités mythiques du Sud. A chaque fois il y a rencontre entre écrivains et photographes. Il ne s'agit pas d'un guide mais plutôt d'un bréviaire poétique que chacun peut emmener avec soi pour le voyage.

empty