Sydney Laurent

  • Présentation Noyers, bourgade de l'Yonne, fait partie de cette France préservée où dorment des vestiges qui éveillent l'admiration du promeneur. Ils sont le fait d'hommes. Mais qui s'intéresse à ces hommes qui ont vécu parfois les aventures extraordinaires des paladins effacés de l'histoire ?

    C'est une de ces épopées que relate ce récit.... Celle des Sires de Noïers.

    Cet essai, sur des faits authentiques, tente d'imaginer cette période lointaine de notre histoire et de traduire les réflexions d'un haut personnage d'une société aux codes si différents des nôtres. Âge où cette foi chrétienne absolue qui couvre l'Europe d'une forêt de cathédrales, régit tous les rapports des humains dont un des premiers soucis est celui de la pérennisation de leur filiation, tout en gagnant le « paradis ». Cette époque, chez nous, voit s'affronter deux dynasties à la conquête de ce qui sera la France : Les Capétiens et les Plantagenêts. Les grands féodaux devront choisir leur champion, et ce choix impactera leur avenir.

    Mile de Noyers, Marechal de France, porte-oriflamme du roi Philippe de Valois, laissé pour mort à la bataille de Crécy (26 août 1346), complète son testament, et médite sur sa longue vie épique qui l'a mené aux plus hautes fonctions au service de 6 rois de France.....

    La dynastie des Noïers (Noyers), s'est éteinte pendant la guerre de 100 ans.

    Sur commande
  • D'une mémoire reconstituée, avec ses lacunes, des imprécisions voulues, ou parce qu'effacée, l'auteur restitue. Une vie, celle d'Henri, certes, mais aussi et surtout, celle d'une famille créole de ces « P'tits blancs » pauvres, profondément enracinée dans cette île de La Réunion. Dans cette première partie, qui couvre les années 1940 à 1965, s'écrit, se décrit la vie créole dans ce qu'elle a de plus simple, de plus ordinaire, de plus banal, de plus quotidien, parfois de plus vulgaire et grossier même. Mais c'est la porte d'entrée dans ce petit monde d'Henri, alors enfant et adolescent, ce qui justifie beaucoup de mots, d'expressions créoles, toujours en italique.

    Sur commande
  • La vie d'adulte d'Henri reste à écrire dans cette deuxième partie. Une vie qui ne commence vraiment qu'après une longue adolescence se prolongeant un peu comme un été indien. Un temps mûri de réflexions, de frustrations, de révoltes, et au bout, une dépression d'amour. À défaut de le terrasser, elle le marque profondément et le fait se relever pour devenir cet homme apaisé qui se confie quarante ans plus tard.

    Sur commande
  • Jadis sept amis, « le continent », une passion commune : le cinéma ou Septième Art. Puis de nombreuses années de séparation, suivies de retrouvailles sur « le continent » autour de ladite passion, à la fois aimant et ponctuation de leurs vies d'aventuriers, qu'ils revisitent ensemble, par le truchement de thèmes comme, par exemple, la cinéphilie (amour du cinéma), la couleur, les réalisateurs iconiques, l'identité culturelle et l'écriture. Ainsi des mémoires sont arpentées, temps et espace transcendés afin de dérouler et restaurer des tranches de vie, tel un archiviste du celluloïd endommagé, mais également pour rendre un hommage jovial à la magie du Septième Art. Résultat ? un récit coloré, tour à tour provocateur, hyperbolique, humble et sans prétention, qui fuse aisément escapades infantiles, extases, coups de gueule ou philosophie avec sublime et ridicule, le tout étant sous-tendu par un profond sens collectif de l'Histoire. « Normal ! », dirait Guchi, l'hôte, fouilleur d'archives, compilateur et auteur-passeur dudit récit qu'il fait déborder par endroits du domaine du cinéma tel un fleuve qui sort de son lit.

    Sur commande
  • Une vie de médecin, ce n'est pas seulement la vie d'un citoyen commun, c'est une succession de situations, d'événements, d'erreurs, de drames, de surprises, qui se déroulent à différentes périodes, pendant la vie estudiantine, puis pendant la vie professionnelle avec toutes ses particularités. Pour le Docteur Philippe Humbert, la médecine qu'il pratique n'est pas un métier, c'est un art de vivre et toutes les histoires dans lesquelles il vous emmène pour vous faire partager ses angoisses, ses regrets, ses joies, ses rancoeurs, ses moments de bonheur, sont les siennes ou sont arrivées à ses collègues. Peu de personnes connaissent véritablement ces moments cachés, qui font que votre médecin est votre docteur. Ce qu'il raconte ici n'a jamais été écrit, parce que cela pourrait paraître inconvenant, incorrect.

    Ces moments volés, tirés d'une longue vie personnelle et professionnelle, vous sont livrés tels quels, sans enjolivure, sans exagération. Vous vivrez ainsi les frasques incroyables d'un groupe d'étudiants en médecine, la vengeance justifiée d'un grand médecin délaissé par « son patron ». Vous verrez comment des personnes sans scrupules peuvent chercher à tromper des autorités de santé avec la complicité involontaire d'un médecin, vous rencontrerez des personnes d'une grande ingratitude devant la générosité de certains docteurs...

    À la lecture de ce livre, vous aurez partagé avec votre docteur d'innombrables situations que vous ne pouviez connaître jusque-là, et vous n'aurez plus le même regard sur votre médecin.

    Sur commande
  • Dans un patchwork pittoresque d'histoires d'enfance et de jeunesse, ainsi que d'autres, totalement imaginaires, ce livre en forme de journal intime rassemble des anecdotes inusitées concernant la vie de certains animaux (oiseaux, chiens, chats...) et le comportement de quelques personnages atypiques que l'auteur a bien connus.

    Un regard empreint de curiosité et de poésie est posé sur plusieurs évènements particulièrement insolites. Si vous voulez connaître l'histoire des ossements humains aux formes bizarres découverts en 1836, sous le boulevard Saint-Michel à Paris, si vous voulez savoir qui était Métal Mickey, dit « Le petit fantôme », mais surtout si vous aimez la poésie, de préférence celle que l'on vit, ce livre va vous plaire.

    Sur commande
  • Vous allez découvrir, à travers ce livre, le point de vue d'une agent d'escale qui a évolué à des postes d'encadrement, ses anecdotes « priceless », drôles, marquantes et touchantes, ainsi que ses conseils aux voyageurs, des informations pertinentes, et un petit lexique du jargon aéroportuaire (très utile pour les mots compte triple au Scrabble...).

    Une expérience d'une dizaine d'année dans l'aéronautique, une carrière jonchée de rencontres hautes en couleur, de moments hors du temps et d'évènements marquants qui ont eu lieu dans les aéroports d'Orly et de Nantes.

    Sur commande
  • Un projet fou pour certains, ambitieux pour d'autres, inconscient ou courageux...
    Une idée qui me trottait en tête depuis 1996, date d'obtention de ma ceinture noire : le désir de parcourir et découvrir le monde de club en club, de dojo en dojo par la pratique du judo. Aller à la rencontre de l'Autre, appréhender sa culture, son environnement, partager avec elle et lui cette même passion de l'effort ainsi que les valeurs et principes imaginés par le fondateur de cet art martial et système éducatif. Ce rêve de tous pratiquants, cette extraordinaire aventure personnelle, du 14 Septembre 2015 au 12 Juillet 2017, je l'ai fait ! En toute humilité, j'ai troqué mon statut de professeur pour celui d'élève. Je suis allé et ai réussi à m'entrainer dans 41 pays, chiffre symbolique de mon âge au terme de ce parcours riche et intense, émouvant et éprouvant.

  • Sistralia est une jeune femme intelligente et sensible. Elle s'interroge sur le sens de l'existence. Elle cherche ses racines pour mieux comprendre son histoire. Elle ressent la nécessité de revenir sur les pas de ses ancêtres. Ce retour aux sources, au contact de la nature et du monde subtil, lui permet de recevoir intuitivement des enseignements sur la compréhension de la condition humaine. Des réflexions profondes sur l'amour, la place de la femme dans le monde et l'harmonie dans la relation homme-femme vont naître au fil de ses rencontres et discussions avec des êtres chers du présent et du passé.
    Notre évolution est favorisée par la connaissance de soi et l'ancrage à notre terre intérieure. Il est essentiel de retrouver notre filiation divine. Il s'agit de communiquer à travers ce récit, une connaissance intuitive et des enseignements inspirés, tout un « art de vivre » en conscience. Mon récit n'impose pas un enseignement, mais il donne à réfléchir sur notre dimension universelle et notre puissance créatrice. Grâce à la trame romanesque, chacun pourra se reconnaître un peu et en tirer un enseignement personnel.

  • Au départ de cette aventure, une obsession, un rêve : découvrir le lac Baïkal.
    Le plan originel était de me rendre à Moscou depuis ma Bourgogne natale, à vélo et sans outil technologique, pour ensuite embarquer dans le légendaire Transsibérien. Je ne savais alors pas que le destin me conduirait bien plus loin.
    Basé sur mes carnets de route, ce récit dévoile sans concession le quotidien d'un cyclo-nomade solitaire et rêveur : du rire, puis des larmes ; la plénitude, puis le désespoir ; les certitudes, puis les doutes ; la lutte face aux conditions climatiques et géographiques extrêmes, puis le répit salvateur d'une nuit à la belle étoile ; l'osmose avec la nature, puis l'impuissance face à sa grandeur ; la découverte culturelle auprès des autochtones, puis la nécessité de désapprendre afin de devenir pleinement l'un des leurs.
    « L'instant présent du voyageur » est né du besoin de partager la magie de ce voyage authentique, mystique et immersif.

  • à toi

    Martine Jules

    Il n'est de plus bel amour que celui que l'on garde secrètement au plus profond de soi. Ces instants d'éternité qui demeurent gravés et se révèlent parfois à l'évocation d'une senteur retrouvée, d'une image recouvrée, d'une mélodie murmurée.

    Sur commande
  • Partir

    Mallaury Od

    Le voyage est le plus beau regard que la vie m'ait offert sur le monde. J'évoque dans cet ouvrage une décision que j'ai prise et qui a changé ma vie. Le voyage, notre premier voyage reste en nous, pour toujours. J'ai voulu l'écrire pour que cette histoire et ses sensations vivent toujours

    Sur commande
  • Dans livre, l'auteur raconte les séjours dans les Cévennes, où accompagnés d'un âne ils vont parcourir à pied, un pays sans limites et sans HLM.
    Un travail éducatif qui montre que les jeunes en galère peuvent alors découvrir des mondes rebelles qui savent accueillir.

    Sur commande
  • Dans les années 2009, à l'âge d'onze ans Maud débarque au collège, mal traitée par les uns, insultée par les autres, de nature rebelle elle devient solitaire, renfermée sur elle-même, triste et malheureuse. Elle n'est que trop heureuse lorsqu'elle rentre au lycée, mais elle reste une enfant fragilisée et influençable. Délaissée par ses amis et trop protégée par sa famille ? elle ne dispose pas d'une très grande autonomie. Guidée par de mauvaises fréquentations elle fume son premier joint à l'âge de 15 ans. Et à l'âge de 17 ans, Maud, de nature rebelle, commence à se gaver de LSD, de cannabis, de cocaïne, de Kétamine, d'héroïne, et de psychotropes en tout genre. Elle a commencé à se droguer suite à une dépression et un chagrin d'amour. Pour elle c'est un peu dans la continuité de sa vie. Vie qu'elle n'aime pas. Mais elle aime ses amis. Il y a un ras-le-bol général causé par des années de souffrance. Pourtant elle vit dans une famille soudée, à la campagne où l'amour est présent au quotidien. Elle vit dans une famille où la pauvreté n'est pas un problème et où le conflit n'existe presque pas. Les rapports entre Maud et sa famille se détériorent lorsqu'elle commence la drogue. A 18 ans elle se fait son premier fix de Cocaïne et d'héroïne. C'est le début de sa descente aux enfers. Complètement dépendante, elle est obligée de voler, faire la manche et tombe dans la petite délinquance, comme toutes ses mauvaises fréquentations, pour subvenir à ses besoins de drogue et pour éviter la crise de manque. Peu à peu elle voit certains mourir d'overdose, les uns après les autres. Après plusieurs tentatives de suicide, pensant qu'elle n'arrivait même pas à mettre fin à ses jours, elle s'obstine à se droguer. Elle devient alors plus que l'ombre d'elle-même, elle est plus morte que vivante, c'est alors qu'elle survit dans ce monde qu'elle n'aime pas, qui ne lui appartient pas et dans lequel elle a l'impression de ne pas avoir sa place. Elle fait alors la rencontre d'un garçon de 32 ans en free-party, c'est alors qu'une histoire d'amour débute entre deux toxicomanes. Comment vont-ils se sortir de cet enfer, de cet engrenage qui est la drogue, dans lequel ils sont tombés ?

    Sur commande
  • Sur commande
  • Parenthèse

    Denis René Mallet

    La découverte de villages perchés fut un réel bonheur. Une impression de remonter le temps et de rencontrer des personnages légendaires qui incarnent toute la véracité d'une époque aujourd'hui oubliée. Dans cette fin d'automne, je vous ferai partager toutes ces couleurs flamboyantes qui réchauffent une dernière fois cette Provence avant le solstice d'hiver. Mais c'est également la promesse d'une évasion de ce monde modernisé, urbanisé à l'excès, où la part du mystère et de l'inconnu a courbé l'échine devant la rationalité et les fake news. Ce sont aussi des coups de gueule, des désignations du doigt, quelques ironies du sort qui viennent abîmer, souiller, dénaturer ce paysage malheureusement de plus en plus accessible mécaniquement pour des gens dépourvus de respect et de moral. Alors, lacez vos chaussures, offrez-vous une pause et partez à la découverte des lendemains qui berceront vos journées.

    Sur commande
  • En entrant dans cette gare ce 31 mars 1956, qui aurait pu imaginer qu'un jour je me mettrais à l'écriture. Moi, fils d'immigrés espagnols que l'on avait arraché aux bras d'une grand-mère aimante ainsi qu'à une pauvreté presque miséreuse.
    Ce père qui m'emmenait dans un pays dont je ne connaissais ni la langue ni les coutumes.
    Me faire quitter ces rues en terre battue poussiéreuses mais remplies de soleil pour des rues pavées froides et humides.
    Ce père qui s'était laissé emporter dans ce tourbillon d'immigrés à la recherche d'une vie meilleure en emportant avec lui femme et enfants, les arrachant à ce quartier de Barcelone où la misère était de mise.
    Ce père autoritaire, obstiné, contradictoire, entêté, qui manquait d'amour et d'humour et une mère qui était capable de vous faire croire que vous étiez la huitième merveille du monde pour quelques pièces de monnaie.
    Je suis allé fouiller au plus profond des tiroirs de ma mémoire à la recherche de ce petit garçon, qui cherche toujours la définition du mot famille tendresse et amour.

    Sur commande
  • Une amitié qui commence à la sortie du lycée. Deux adolescents que tout oppose, puis l'union sacrée entre un être qui, au fil du temps, dévie dans des dérives malsaines, et son frère de sang, dont la seule obsession est de le protéger et le prévenir des dangers qui accompagnent sa vie. Lui-même sera entraîné dans ces eaux troubles : un cocktail de vols, trafic d'armes, recel et parti politique. Au fil du temps, va se créer un lien très fort entre ces deux jeunes adolescents devenus des hommes, puis, une fin tragique, ou le doute s'installera : suicide, ou assassinat ?

    Sur commande
  • Laurence, jeune saxophoniste, rencontre l'une de ses idoles, Steve Grossman, qui a joué avec Miles Davis à 18 ans et Elvin Jones à 23. Le musicien parcourt le monde avec son groupe mais son addiction à la drogue l'empêche d'évoluer. Désirant vivre en Europe, un lieu meilleur pour sa santé, le musicien de 34 ans entraîne la jeune étudiante de Montréal dans son aventure. Ce sont ces six ans, riches d'expériences, qui sont contés sous forme d'anecdotes. New-York, Amsterdam, Liège, Paris, Rome et bien d'autres villes sont vues par les yeux naïfs de cette jeune canadienne éprise de musique. Cette histoire d'amour évolue au rythme des concerts donnés par le grand musicien de réputation internationale dans le monde du jazz et des évènements qui amènent la jeune femme à ouvrir les yeux sur le monde des adultes, et à prendre ses décisions au lieu de se laisser porter par la vague.

    Sur commande
  • "Du vécu !

    Vingt-deux récits cynégétiques, traités avec humour et fantaisie et témoins d'une tradition champêtre du Piémont pyrénéen : la chasse devant soi au petit gibier.

    Au sein de la campagne éternelle, gibier, chien et chasseur ne font qu'un et, tour à tour, tiennent les premiers rôles de cette divine comédie où réalité et imagination se conjuguent à l'unisson d'une nature souveraine."

    Sur commande
  • Je suis devenu médecin pour voyager et rencontrer des gens, sans faire du tourisme. L'aventure a commencé dans la médecine de guerre, j'ai côtoyé l'horreur et bien failli y passer?; puis l'humanitaire, dans le relatif confort des organisations internationales, les camps de réfugiés, et enfin les bidonvilles pour les raccorder aux services publics. Mais aujourd'hui, quel est mon véritable rôle, ma réelle utilité?? Mon travail consiste à former, je n'aime pas ce mot, à «?éveiller les consciences?» des managers sur leur aptitude à répondre aux exigences d'un monde nouveau. Il ne s'agit pas d'une démarche molle, condescendante et culpabilisatrice, mais d'un exercice vital?: inciter les décideurs à rendre compatible le business avec les valeurs éthiques indispensables à la survie de notre espèce.

    Sur commande
  • "La violence du génocide des Tutsis et Hutus modérés en avril 1994 n'est pas la seule description qui vaille. Il faut introduire la vie quotidienne durant le génocide puis l'élargir sur ce qui se passe ensuite, d'où la première partie écrite par une rwandaise.

    La rencontre des personnes qui vivent des situations extraordinaires permet une forme d'histoire concrète d'un pays, surtout quand s'y ajoutent des références à l'Histoire passée. L'utilisation de nombreux termes rwandais enracine, sans faire de folklore, accentue la réalité et permet de comprendre la richesse culturelle du Rwanda. Les situations priment sur les descriptions afin d'être plus proche des personnes prises dans l'action. Dans la seconde partie écrite par un européen, il s'agit de montrer l'universalité des comportements. Sa comparaison entre des situations individuelles ou sociales, dans un temps et des lieux fort différents, est une incursion dans sa mémoire confrontée au vécu des Rwandais que « Celle qui racontera ce qui s'est passé » explore avec densité. Dans les deux cas, il ne s'agit pas de la vérité pour la vérité, mais de comprendre la puissance de ce qui est vécu."

    Sur commande
  • Flavie Servant, ballotée par les aléas de la vie, va par tous les moyens essayer de s'échapper du milieu dans lequel elle vit.
    Petite, ce seront des petites fugues pour suivre les grands camarades.
    Puis à la recherche du bonheur en se réfugiant chez des amies, même si elles sont en plein deuil.
    Ce seront aussi des fugues pour vivre paisiblement, confortablement.
    Des fugues pour ne pas vivre « enfermée » dans un milieu qui lui est étranger.
    Des fugues pour échapper à la violence d'un père.
    Des fugues pour ne pas vivre avec un mari adultérin.
    Elle nous racontera que sa famille faisait aussi des fugues et qu'elle a hérité de cet atavisme.
    Chercher à tout prix l'endroit pour vivre au calme et heureuse.
    Elle atteindra cette quête du bonheur, grâce à un caractère volontaire.

    Sur commande
  • La narration de quelques situations vécues par un maire d'une commune rurale souhaitant démontrer que cette fonction relève du sacerdoce. Quelles que soient les raisons de votre engagement, le dévouement qu'elle impose est mis à rude épreuve par un environnement dans lequel il faut apprendre à naviguer. Le nombre inquiétant de maires qui jettent l'éponge est là pour le confirmer. Il est urgent de redonner au maire la place respectable que l'exercice de la fonction exige.

    Sur commande
empty