Sindbad

  • Ce recueil d'articles jamais réunis en un seul volume propose une analyse en profondeur de la crise syrienne dans ses dimensions locale, régionale et internationale par l'intellectuel syrien le plus en vue de nos jours. Ancien prisonnier politique (1980-1996), Yassin Al-Haj Saleh est actuellement réfugié politique en Turquie, où il dirige un centre de recherches.

    Sur commande
  • Le 15 mai 1826, débarquent à Marseille les membres enturbannés d'une mission envoyée par le pacha d'Egypte. Tahtâwî sera le plus célèbre d'entre eux. Parisien durant cinq ans, il observe, écoute, lit, traduit. Il s'initie à la pensée des philosophes des Lumières et dialogue avec les grands maîtres de l'orientalisme.
    Il raconte aussi. Car son récit se veut un guide pour les voyageurs, un traité sur Paris et un manuel d'enseignement sur la civilisation occidentale à l'attention des peuples musulmans. L'imam-étudiant, devenu chercheur d'or, passe tout au tamis : la Constitution et la démocratie, le soulèvement de 1830, l'activité scientifique et culturelle. Et il découvre : la fourchette, les cafés, l'usage généralisé des miroirs, le rôle de la presse, la légèreté des moeurs de la femme. qui l'étonnent. Un livre où, pour une fois, nous sommes vus à travers les yeux de l'autre.

  • Consacré aux événements et aux personnages marquants de l'histoire de la Méditerranée au XIXe siècle, ce récit s'ouvre sur une bénédiction religieuse qui inaugure la saison de la sériciculture au Mont-Liban et se termine par deux événements symboliques qui concluent un périple historique entre les deux rives de la Méditerranée : la nationalisation du canal de Suez par Nasser en 1956 et le retour des cendres de Lady Esther Stanhope en 2004 au Liban. Un récit historique sans équivalent, dans sa forme et dans son propos. Ni fiction, ni chronique historique, il garde de l'une un sens narratif aigu et de l'autre la densité de la trame documentaire.

    Traduit de l'arabe par Nathalie Bontemps et Marianne Babut.

    Sur commande
  • Parmi les dizaines de récits de voyage édités ou réédités ces dernières années, celui-ci est certainement l'un des plus étranges. Non seulement en raison des informations de première main qu'on y trouve sur la faune et la flore de l'Amérique hispanisée, ou sur le comportement des autorités militaires et religieuses espagnoles, mais surtout parce qu'on se demande en le lisant comment l'auteur, un ecclésiastique irakien appartenant à la très modeste communauté catholique chaldéenne, a pu obtenir de la reine d'Espagne toutes les facilités nécessaires pour sillonner l'immense contrée qu'il nous décrit.

  • Cet ouvrage s'appuie sur des enquêtes de terrain réalisées durant des séjours prolongés de l'auteur au Yémen et au Liban. Alliant coups de sonde historiques et expériences du quotidien, il retrace, à travers certains lieux et moments emblématiques et signifiants, les contours changeants de la puissance de la ville dans le monde arabe.

    Sur commande
empty