Scup

  • Pendant un an, dans tous les sens et par tous les temps, Nicole Leroux-Morlet a parcouru les neuf plus grandes forêts domaniales normandes lors de longues promenades solitaires. D'Eawy à Andaines, en passant par Bellême, Roumare ou Brotonne.

    Son livre s'inscrit dans la ligne des nature writing, initiée par Henry David Thoreau. L'écriture marie la précision des observations et celle des ressentis intimes.

    Récit d'une quête arborée.

    Sur commande
  • Récit au fond

    Michel Narbonne

    • Scup
    • 15 Février 2017

    C'est sûr, un Récit au fond, on se dit que ça ne doit pas être très joyeux ; quelque chose comme une grave dépression, l'annonce d'un suicide en préparation. Eh bien non ! désolé pour ceux qui cherchent de la narration de premier degré, ce texte est comme mes autres écrits : de la fiction ! Répétons-le donc ici à satiété : si la vie est littérature, la réciproque est vraie également ; évidemment à des niveaux inattendus : l'imagination y flirte joyeusement avec le cerveau reptilien, les pulsions, l'inconscient... Le vrai plaisir de l'écrivain, c'est bien de se laisser glisser dans un rôle (ici, le « schizo-machin-chose », qui s'en sort finalement mieux avec la poésie qu'avec les médicaments) pour le voir évoluer en toute liberté au fil d'un synopsis qui n'est jamais vraiment écrit. À dire vrai, ce personnage, je le découvre comme chacun de vous, en le laissant se débattre avec sa maladie, ses angoisses, sa mémoire et ses délires ; un psychiatre consciencieux le découvrirait aussi sans doute comme ce qu'il est, comme une psyché brute, hors des catégories dûment recensées.
    Il me faut toutefois exprimer un regret : n'étant décidément pas romancier, cette expérience mentale restera donc minimaliste... pour l'instant. Essayez donc d'imaginer un écrivain russe sur l'affaire.

    Sur commande
empty