Riveneuve

  • Récits d'Ibiza

    Walter Benjamin

    - Un recueil original de récits, histoires, poèmes et lettres du fameux philosophe allemand Walter Benjamin tous rédigés à Ibiza où sur le chemin de l'ile sauvage ;
    - Des témoignages touchants sur ses derniers moments de bonheur (rencontres, amitiés, amours, création, réflexion...) avant de se suicider devant l'avancée du nazisme.
    - Une belle traduction et une sélection de textes présentés signées Pierre Bayart qui vit et travaille aux Baléares ;
    - Une présentation graphique signée par l'artiste France Dumas ;
    - Le troisième titre de la collection "Pépites", collection de poche de Riveneuve, déjà annoncé par Livres Hebdo ;

  • Dix récits fantastiques sur le thème de l'errance. Le réel est bien là, mais très vite, c'est le dérapage et le personnage se perd... Egarements sur les quais d'Exeter, sur les quais de Bordeaux, sur les plages de Soulac l'hiver, dans le désert égyptien, mais aussi au bord du lac Léman, dans un champ de cannes à sucre en Louisiane. Une clinique bordelaise sert de cadre à une étrange expérience. Constantin Cavafy, le grand poète alexandrin de langue grecque se rend ce soir à un bien curieux rendez-vous...

    Sur commande
  • « Pourquoi révéler un secret de famille : la vérité sur l'assassinat de mon arrière-grand-père peu après les massacres coloniaux de Setif, Guelma et Kherrata du 8 mai 1945 ? Le livre plonge dans l'intimité de ce seigneur de « Grande Tente », héritier d'une dynastie du sud algérien, ami de Winston Churchill, du roi Mohammed V du Maroc et du Maréchal Lyautey, à la fois homme du passé et homme du futur, qui affrontait son époque avec une remarquable dignité. Je suis convaincue que tout le monde est préparé pour recevoir cette vérité en France comme en Algérie ».
    Au-delà des liens personnels qui existent entre cette histoire et le combat de l'auteure, ce récit biographique entremêle plusieurs époques. Il offre une immersion dans l'atmosphère singulière de Biskra, « reine des Ziban », une oasis longtemps prisée par les grands de ce monde. Il éclaire aussi des pans occultés de la destinée des grands chefs sahariens, une réalité longtemps censurée par les gouvernements tant français qu'algérien.
     

    Sur commande
  • Trois îles et deux archipels au large de l'Afrique, où se rencontrent l'histoire, les peuples et les cultures - de l'Afrique, de l'Orient, de l'Europe, de l'Inde et de l'Asie. Des terres lointaines dans l'Océan indien, qui évoquent d'anciennes colonies, des décors de carte portale, des paradis pour touristes, mais se rappellent parfois de façon brutale à l'actualité du monde et du tiers-monde. Dans leurs différences, ces îles partagent une relation forte à la langue française, comme en témoignent ici les textes inédits d'une quarantaine d'auteurs réunionnais, mauriciens, malgaches, comoriens et seychellois contemporains.

    De la poésie au théâtre en passant par le récit, la nouvelle et l'essai, autant d'escales pour une anthologie polyphonique de ces terres australes où toutes les cultures et toutes les couleurs de peau s'assemblent et se confrontent en un kaléidoscope unique au monde.

  • Voyages

    Hans Christian Andersen

    Tout le monde connaît Hans Christian Andersen (1805-1875) et garde en mémoire quelques-uns de ses contes les plus célèbres mais peu de gens se souviennent que le conteur danois a aussi été un grand écrivain qui s'est illustré dans tous les genres (roman, poésie, théâtre) ni qu'il a été l'un des plus grands voyageurs de son temps. Andersen a effectué une trentaine de voyages qui lui ont permis de visiter vingt-cinq pays, de la Norvège au Portugal, de L'Europe centrale au Maroc et à Malte et qui ont nourri son oeuvre d'écrivain. Quelques-uns ont fourni la matière d'un récit entier et quatre d'entre eux - traduits en français pour la première fois - sont réunis dans le présent volume. Leur rédaction s'étend de 1831 (Ombres chinoises) à 1866 (Une visite au Portugal) et jalonne donc toute sa vie d'écrivain. Entre les deux, Skagen (1859) raconte sa découverte d'une région alors mal connue de son propre pays, tandis que la Visite chez Charles Dickens (1860) rend compte de l'amitié qui unissait ces deux grands écrivains Ces récits constituent d'abord des témoignages irremplaçables sur la vie quotidienne dans l'Europe du XIXème siècle car Andersen s'intéresse à tout, à la vie des cours princières comme à celle des petites gens, aux paysages comme au théâtre ou à la littérature des pays qu'il traverse. Ils permettent aussi de mieux comprendre sa personnalité ainsi que les sources de son imaginaire. On y retrouve, l'humour, la vivacité du trait, les qualités d'observation qui ont fait le succès de ses contes en même temps que les grandes interrogations qui n'ont cessé de l'habiter sur le sens de la vie, de l'amour, du progrès ou de la destination de l'homme.

empty