Point Du Jour

  • Récits de voyage

    Joachim Mogarra

    Avec des moyens délibérément pauvres, Mogarra met en scène des situations fantaisistes.
    Sans sortir de chez lui, il photographie en noir et blanc des petits objets, des figurines, des gravures, des matériaux divers, puis retouche parfois les tirages et surtout y écrit des mots à la main. Chaque pièce unique ainsi fabriquée s'inscrit dans une collection ou le déroulement d'un récit. L'écart visible entre l'image et ce qu'elle est censée illustrer, les différences d'échelle et de registres provoque bien sûr le rire ; mais celui-ci est à double ressort : à travers les clichés de Mogarra, ce sont aussi les pratiques photographiques courantes comme les représentations toutes faites qui sont moquées.
    L'ouvrage réunit, sous le signe du voyage, deux séries inédites d'inspiration autobiographique. Sur la route raconte un périple, dans les années 1970, vers le sud marocain en passant par l'Espagne. La narration, à la troisième personne, court sous les photographies, agrémentées de légendes et de commentaires du héros. Le Voyage romantique présente un rapport similaire entre le texte et l'image, mais prend pour matière des gravures de paysages pittoresques et de villes remarquables.
    L'ensemble pourrait évoquer un itinéraire d'écrivain à la manière de Chateaubriand, si n'étaient là encore quelques épisodes plus prosaïques. En couverture, sont reproduits des livres anciens que Joachim Mogarra transforme en " Récits de voyages " dont il serait l'auteur. Une notice biographique rédigée par un improbable B.B. Bourriquet, critique d'art, conclut l'ouvrage.

    Sur commande
empty