Oxus

  • La mer

    Michel Vergé-Franceschi

    • Oxus
    • 11 Février 2008

    Homme libre, toujours tu chériras la mer !
    La mer est ton miroir, tu contemples ton âme.
    Dans ce livre qui invite à parcourir la mer et découvrir les symboles que les hommes y ont fait naître, ces vers de Beaudelaire peuvent servir d'exergue ou bien de conclusion. Symbole de la vie, la mer se propose à l'homme comme un infini des possibles, un miroir où il pourra se voir et s'espérer.
    Tout vient de la mer et tout y retourne. Dans la plupart des grands mythes de la création, la mer est le premier élément existant, la matrice primordiale.
    L'homme y est né, il y reviendra pour une union éternelle.

  • Voyage vers les Pyrénées

    Victor Hugo

    • Oxus
    • 13 Novembre 2006

    Après le voyage effectué en 1840 dans la vallée du Rhin avec Juliette Drouet, Victor Hugo a l'idée de se rendre dans le Sud-Ouest et en Espagne pour une nouvelle escapade amoureuse en sa compagnie. Le 18 juillet 1843, il quitte Paris et arrive deux jours plus tard à Bordeaux où commence son journal. De là, il se rend à Bayonne, Biarritz, Saint Sébastien, Pampelune... Franchissant à nouveau la frontière française, il va à Pau, Cauterets, s'attarde quelques jours dans les Pyrénées avec des excursions à Luz, Gavarnie, au lac de Caube... Puis il reprend le chemin du retour: Auch, Agen, Périgueux, Cognac, Saintes et Rochefort. C'est dans cette ville que, lisant un journal, il apprend la noyade à Villequier de sa fille Léopoldine. Un drame qui le marque profondément et va provoquer dans sa vie et son oeuvre une véritable césure. A sa parution à la fin du XIXe siècle, l'édition posthume du Voyage vers les Pyrénées suscite l'admiration et l'enthousiasme : " Lire le nouveau chef-d'oeuvre de Victor Hugo est une fête " écrit Judith Gautier dans Le Rappel. Rédigé sans apprêt, comme un reportage, ce journal de voyage est aussi une chronique d'un voyage intérieur," le journal d'une pensée plus encore que d'un voyage", comme l'a si bien dit Hugo à propos du Rhin.

empty