Motifs

  • Au coeur de ce récit, il y a l'enfance.
    Celle d'un petit garçon passant chez Da, sa grand-mère, et accompagné de la chaleureuse vigilance de ses tantes. Un peu de fièvre, et le voici privé de jeux avec ses camarades. Alors il reste sur la terrasse de bois, à côté de Da qui se balance dans le rocking-chair, avec toujours une tasse de café à portée de la main pour les passants et les voisins. Le long des lattes de bois, l'enfant regarde les fourmis, les gouttes de pluie marquant le sol, regarde et écoute les adultes s'occuper et parler, respire les odeurs de la vie.
    Chronique des sensations enfantines, L'Odeur du café est un livre envoûtant, le récit d'un voyage au temps si fragile et si merveilleux de l'enfance.

  • Le Charme des après-midi sans fin, sans doute le livre de Dany Laferrière le plus autobiographique, nous conte une jeunesse haïtienne en une succession de brefs tableaux sur le cours des jours à Petit-Goâve.
    Manifeste d'amour adressé par l'auteur à Da, la grand-mère qui l'a élevé, mais aussi, sur fond de crise politique haïtienne, roman initiatique de l'adolescence, ce livre nous émeut par sa tendresse et sa justesse. " Les mères passent leur temps à venir voir si leur fille n'est pas dans les parages du port. Comme toujours, les mères n'ont aucune idée de la façon dont cela se passe. Car si un type veut embrasser une fille, tu peux être sûr qu'il ne restera pas sur le port avec elle.
    Mais les mères n'ont aucune idée de la réalité. " Par l'auteur de Pays sans chapeau et de Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer.

  • Terre d'ébène

    Albert Londres

    En 1927, Albert Londres embarque pour un périple de quatre mois dans les colonies françaises d'Afrique.
    Il a déjà écrit quelques articles sur les "petits Blancs" de Dakar, mais s'engage cette fois dans une enquête d'envergure sur les pratiques des colons usagers du "moteur à bananes". Il en rapporte un récit virulent, caustique, dont le lecteur sort tour à tour réjoui et atterré, dénonçant les milliers de morts survenues au nom de l'exploitation des forêts et de la mise en valeur du territoire. Par la violence de ses dénonciations, Terre d'ébène suscitera furieuses polémiques et démentis violents.
    "Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie", écrit Albert Londres.


  • paris, années 1920.
    un homme entre deux âges, entrepreneur de son état, contemple sa réussite depuis sa belle villa de neuilly. de jour en jour, il apprend à connaître sa voisine, une jeune veuve dont la fille dinah, âgée de douze ans, est malade. sa mère, dans l'impossibilité matérielle de l'envoyer se faire soigner dans un sanatorium, se décide à demander de l'aide à son voisin. la peur du manque, du qu'en-dira-t-on, et une certaine étroitesse de vue empêchent jean michelez d'accepter, mais il finit pourtant par se prendre d'affection pour la petite fille.
    description subtile des moeurs bourgeoises, mais aussi d'une solitude très contemporaine, la mort de dinah (1928) est un texte pudique et émouvant signé par un des grands écrivains français du siècle passé.

    Sur commande
  • Le palais des saveurs-accumulées se donne pour graal le trésor culinaire de la chine, le bol de nouilles.
    Contemplé, comparé, dégusté, il devient l'âme du voyage et le chemin du pays.
    Deuxième récit de voyage, jakarta poursuit la route à travers la péninsule malaise jusqu'à bali. cette fois, c'est à travers mille et une chambres d'hôtel, espace vital du voyageur, que se dessinent l'âme et la nature même des lieux et des êtres croisés.
    Troisième récit et courageuse enquête de patrick boman, opération foo-yong.
    Objectif : les restos chinois. lieu : la capitale, paris. mission : pousser la porte, goûter les seiches, oser le vin rosé et les petits piments au vinaigre. aimer les toiles cirées.
    Le livre parfait du nomade homme de goût.

    Indisponible
  • A la fin du xixe siècle, au coeur de l'afrique, une nuit sans lune, soudain naît le drame.
    En quelques heures la razzia déferle et, sous les coups des hommes en bleu, dans une violence furieuse, le village passe de la paix quotidienne aux chaînes cruelles de l'esclavage. ecrivain de centrafrique, etienne goyémidé met en scène dans ce roman la traite multi-centenaire qui se déroule du sud au nord de l'afrique, bien avant l'exploitation " blanche " du continent. un classique africain, tant par son thème que par son écriture, sans cesse enrichie de contes, de récits de lignées et d'innombrables métaphores.

    Indisponible
empty