Michalon

  • « En quelques secondes, tremblante et en pleurs, tu t'es retrouvée dans nos bras. Nous n'en menions pas large. Émotion, joie, surprise, tout se bousculait. Puis, doucement, tu t'es apaisée et tu as commencé à vraiment nous regarder, à nous dévisager, à nous interroger en silence. Des minutes magiques. Nous t'en avons montré, des photos. Des preuves en image en quelque sorte. Nous t'en avons parlé. Plusieurs fois. Toujours le même récit pour que, petit à petit, cet événement devienne une évidence. En cet instant, tu devenais notre fille et nous devenions tes parents. » Quand tu iras à Saigon est la rencontre émerveillée entre une petite orpheline vietnamienne et ses parents adoptifs. Avec les premiers souvenirs du père naissent les premières interrogations, les premières émotions, qui trouveront leur écho des années plus tard à travers le voyage de la petite fille au Viet Nam, pays qui l'aura vue naître.
    Le récit intime à deux voix, en deux temps, d'un père dont l'enfant est « né ailleurs ».

    Sur commande
  • « Encore «agir», encore «contrôler». Justement ce que j'essaie d'éviter, puisque c'est la réceptivité que je tente d'apprendre. Est-ce là la raison pour laquelle les résultats de la procréation médicale sont aussi incertains ? On ne saurait faire un travail de réceptivité, c'est-à-dire jouer à être la terre qui se prête à l'ensemencement, avec les techniques de rationalisme scientifique considérant le corps comme un mécanisme.
    Alors que personnellement, j'ai choisi le trip «l'esprit est plus fort que le corps». » Ella a passé la quarantaine lorsqu'elle décide d'avoir un enfant. Mais sa grossesse se solde par une fausse couche dramatique, suivie de deux années d'infertilité.
    Dans sa traversée intérieure, elle examine ses peurs et ses blocages, traque ses contradictions, explore sa relation avec sa mère et la maternité. En vraie « psychonaute », elle parcourt la géométrie de l'âme, balance entre l'agir et le non-agir. Si elle rechigne à avoir recours à la PMA, elle fera en revanche le tour de toutes les autres méthodes - féériques ou loufoques.

    Entre rires et larmes, Ella Blissova livre un authentique manuel de survie pour toutes celles qui désespèrent d'avoir un enfant. Un récit salvateur, véritable reportage émotionnel, qui invite les femmes à avoir le courage paradoxal de rester passives.

    Sur commande
  • Enfant de Budapest et de la guerre d'Algérie, Yves Michalon a grandi et titubé dans une ère d'abondance matérielle sans précédent. Hier Petit Poucet idéaliste et Sisyphe invincible, aujourd'hui merle blanc, il redonne vie au Pousse-caillou, témoin inquiet et mythique de son époque, pour nous offrir avec pudeur le portrait sensible d'une génération perdue et désenchantée, celle des enfants de Yalta et de Coca-Cola.

    Un livre frémissant aux couleurs de ses émotions, qui nous propose d'écouter la voix, trop rare, d'un homme pour qui l'humanisme et la générosité ne doivent plus se conjuguer au passé.

    « J'oppose aux gourous frileux dont on flatte l'anémie intellectuelle une foi en l'action, en la création, en la liberté et en l'amour. Un amour vrai, constant, inconditionnel, trempé dans l'or vif d'une solidarité humaine qui ne sera plus le masque de nos lâchetés et de nos démissions. »

    Sur commande
  • « Il y a un an, j'ai commencé l'écriture d'un roman. J'attendais l'été pour m'y atteler de nouveau. La réalité m'a rattrapé. Aucune fiction ne peut être plus forte que le cauchemar qui a démarré le 5 juin dernier. Aucun projet n'est plus urgent que la tenue de ce journal. Pour moi, qui écris d'ordinaire la fin de chaque livre dans la foulée du début, le suspense est total. J'ignore comment tout ça va finir. Moi, face à la maladie. Lequel des deux sera le plus malin ? ».

    Eté 2015. Hugues Royer apprend qu'une tumeur rare et méchante lui ronge le fémur gauche. Opéré en urgence, il est équipé d'une prothèse massive qui l'immobilise. Sa vie bascule. L'écriture devient la seule activité qu'il puisse livrer sans se sentir diminué. Un moyen d'exorciser ses peurs, d'apprivoiser la patience, de reprendre espoir aussi. « Je n'imagine pas un monde sans toi », lui souffle un jour une de ses amies. Porté par l'amour de sa compagne et de ses filles, il tente de comprendre l'inconcevable et de réapprendre à marcher.
    Un récit poignant et revigorant, où l'écriture se fait arme pour tracer, au coeur même de l'épreuve, un chemin vers la sérénité.

    Sur commande
empty