Mare Nostrum

  • Manuscrit corbeau

    Max Aub

    " tout donne à penser que j'appartiens à la plus illustre famille corvine.
    Si mon extraordinaire destin n'en faisait foi, mon physique le prouverait [. ] ma destinée m'a conduit à découvrir et à observer des régions déjà vues sans doute par mes semblables, mais jamais comprises par eux. c'est là ce qui me pousse à prendre la plume [. ] mes premiers souvenirs coïncident avec l'époque de mes relations avec les bipèdes, mais dans le tréfonds de ma mémoire est resté gravé, commencement de ma vie et de mes hauts faits, le souvenir d'une très longue chute du haut des cieux.
    [. ] tous les faits rapportés ici le sont par ma volonté, parce qu'ils se sont ainsi passés. [. ] j'aurais pu donner plus d'agrément au récit, au préjudice de l'authenticité ; mais, en ce qui me concerne, l'exactitude, les fiches, la méthode sont ma raison d'être. on est érudit, ou on ne l'est pas. " tel est le dessein du corbeau qui, sous la plume de max aub - interné au camp du vernet (ariège) puis déporté dans le sud algérien entre 1940 et 1942, nous livre une peinture hallucinante de l'univers concentrationnaire.

empty