Les Trois Colonnes

  • Un petit air de nostalgie, des mélodies présentes à notre esprit, la poésie des textes d'Antonia nous montre que les écrits restent inscrits dans notre patrimoine culturel.
    De Daniel Balavoine à Sacha Distel, de Bourvil à Claude François, du jeune Grégory Lemarchal à Serge Gainsbourg, ces chanteurs disparus auxquels Antonia rend hommage dans ce recueil nous rappellent qu'à un moment donné, outre d'avoir égayé notre vie, ils nous ont amenés à réfléchir sur notre présent et surtout notre futur.
    Si « tu pensais qu'il valait mieux se quitter sans un adieu » même « si au Nord c'étaient les corons », « rien qu'une larme dans tes yeux », « Qui saura, qui saura » car même si « tu es à mes côtés » mais « mes amis je dois m'en aller », Que « toute la pluie tombe sur toi ou que tu te souviennes de l'année 1962, et malgré le métro, boulot, dodo », la fin de l'histoire ou de la chanson n'est jamais totalement écrite.

    Et si les « feuilles mortes se ramassent à la pelle », les souvenirs aussi.

  • Récit d'un parcours de vie, histoire banale d'un divorce, le texte métaphorique déroule le sentiment d'abandon, la quête de sens, la résilience.

    La description de chemins intérieurs, d'intimité et de questionnement au fil des phrases, cherche à résonner chez le lecteur sous forme d'émotions.

    Née en 1962, l'auteure vit à Marseille. Elle a écrit ce texte entre 2006 et 2018.

    Sur commande
  • L'amie me parle dans un anglais dialectal proche du syro-libanais, dont la spécificité réside dans le « r » roulé. Après tout, elle parle la langue de Shakespeare et elle en est fière. L'arabe colonise l'anglais de ses mots, mais il l'enrichit. J'y entends le pays. Et je réalise le bonheur qu'elle a d'habiter aux États-Unis.
    Les yeux à moitié ouverts, je découvre les paysages américains. Idéalisés un temps, ils me paraissent extraordinairement normaux. Alors que la voiture m'amène vers la maison que je vais occuper durant tout mon séjour, je pense à la France. Je l'ai quittée il y a quelques heures à peine, et même si je lève les yeux au ciel, je ne la sens plus. L'air est différent. Moins chaleureux. Plus bétonné.
    La France peut-elle déjà me manquer, après seulement quelques instants de vie outre-Atlantique ? Non. C'est une vue de mon esprit. Que jamais je n'ai eu l'occasion d'expérimenter.
    La campagne washingtonienne défile, mais j'y vois les paysages de mon enfance. Les salins d'Aveyron, les garrigues arides et les prairies cévenoles. Et je réalise à quel point la France compte à mes yeux.
      Français né de deux parents libanais, Jad Zahab, âgé de vingt-cinq ans, est diplômé de Sciences-Po Paris. Ses études l'ont conduit à voyager, au Liban mais également aux États-Unis. Désireux de participer à l'avènement d'un monde meilleur, il est le président cofondateur du Parlement des étudiants, association qui oeuvre pour la valorisation d'une citoyenneté active auprès des jeunes. Régulièrement invité dans les médias, il est également l'auteur de trois essais sur la démocratie française et les moyens de la réinventer.

    Sur commande
  • Dans un futur proche, le jeune Victor rate son passage à la vie adulte. Traité de force dans le cadre d'un long internement en psychiatrie, il perd plusieurs années à cause d'un faux résultat donné par le Heaume, procédé douteux qui affuble les gens de maux imaginaires.
    Hassan, son art-thérapeute, tente de le sortir de là, et crée un groupe ayant pour but de fonctionner en marge de la vie civile. Nommé « Sanctuaire », ce dernier a pour vocation d'accueillir les fêtards de tous bords en ponctuant les beuveries de séances de ré-information. Ils sont préoccupés par la beauté des femmes et par leur intelligence.

    Sur commande
  • La société humaine est pleine de contrastes, alliant lumière et ombre, yang et yin, bien et mal. Dans Une biographie anonyme, Frédéric Boemer décrit son ressenti et le décours d'une pensée qui apparaît paradoxalement anonyme, car elle pourrait concerner tout autre que lui-même. Afin d'orienter sa réflexion et son comportement, il clarifie les mots et les concepts qu'il utilise régulièrement. Il aspire à des temps apaisés, à des espaces accueillants, à une humanité solidaire. Il vise à une sagesse salutaire.

    Sur commande
  • Pali Pali et les Managers Coréens Nouv.

    En pleine expansion, la Corée du Sud a su organiser des événements mondiaux comme les Jeux Olympiques de 1988 et 2018, la Coupe du Monde de football en 2002 et l'Exposition universelle en 2012, mais aussi placer un des siens au secrétariat général de l'ONU et élire une Présidente pour leur République. Ce pays a également su conquérir le monde musical par sa K.Pop et a enfin installé Séoul sur le podium des meilleures universités du monde.
    Témoins du rapide essor économique de la Corée du Sud, nous pouvons nous interroger sur le pourquoi du comment. En à peine deux générations, ce pays prend la tête de secteurs industriels tels que la construction navale, automobile ou Hi-fi, pour n'en citer que trois. L'auteur, qui a dirigé une filiale de «?Chaebol?», KIA Motors Europe, nous révèle le secret du «?management à la coréenne?» en illustrant les valeurs qui forgent leur succès à travers ses anecdotes.
    Ce récit est un voyage au coeur d'une multinationale coréenne qui s'égare, en passant par la société civile du Sud comme du Nord tout en évoquant la place grandissante de la femme coréenne. Pour finir, l'auteur aborde les perspectives et challenges pour que réussisse une jeunesse ambitieuse. La clé ne serait-elle pas, pour eux, de combiner le meilleur des deux cultures, coréenne et européenne, face à leurs deux voisins géants??

    Diplômé de Paris-Dauphine et du General Motors Institute du Michigan, le Français Jean-Charles LIÉVENS choisit dès 1973, la distribution automobile pour un parcours professionnel qui le mènera à des positions managériales chez GM-Opel, Groupe VW-SEAT en France puis Toyota Europe et enfin KIA Europe. Reconnu dans le milieu, il a reçu quelques distinctions telles que «?l'Homme de l'année?» par AutoBest en Europe Centrale, «?Meilleure stratégie européenne?» par Automotive News Europe et «?Meilleure idée Marketing?» par AutoCar (GB) pour la garantie de 7 ans de KIA en Europe.

    Sur commande
  • Ce récit relate le parcours professionnel de l'auteure de son entrée à l'École normale de Pointe-à-Pitre, en 1974, jusqu'à son départ de l'Éducation nationale, en septembre 2015. Il nourrit l'ambition de susciter et d'entretenir la veille pédagogique chez les enseignants et de leur donner l'envie de progresser dans leur métier.
    L'auteure retrace l'histoire de l'école maternelle où elle a exercé pendant de nombreuses années. Elle cherche à faire découvrir au lecteur comment elle a réussi à faire de son métier une «?passion?».
    Elle a toujours travaillé avec efficacité et enthousiasme en ne laissant pas s'installer la routine. Elle a constamment cherché à s'informer, à mieux s'armer pour maîtriser les divers aspects de la politique éducative nationale et de ses orientations adaptables localement.
    Elle a collaboré avec de multiples partenaires pour réussir dans sa tâche et faire que l'école de la République remplisse sa mission, celle de ne laisser aucun élève sur le bord de la route.

    Sur commande
  • Charlie, enfant métis né d'un couple illégitime de la République Fédérale Allemande, est adopté au Danemark au début des trente Glorieuses. Il part à la recherche des valeurs prônées par la République Française dont la devise est Liberté, Égalité, Fraternité. Ce récit décrit ses pérégrinations à travers le monde du travail où il découvre à ses dépens que ce modèle tant rêvé a évolué en instaurant notamment des écueils infranchissables pour une personne immigrée.
    Malgré l'adversité, son amour pour son pays d'accueil reste entier.
    Conscient que tout être humain est unique et peut s'épanouir si ces valeurs essentielles retrouvent leur fondement ; il conserve l'espoir que l'Humanité aura un jour le courage de combattre les « petites » injustices du quotidien.

  • Ce récit narre l'incroyable histoire d'une femme manipulée par un homme machiavélique. Cet homme lui criait son amour, son soi-disant amour. Par chance, de belles rencontres lui ont permis de façonner sa vie, un homme en particulier, Le Professeur. La douleur, la violence, l'arabophonie, la peau noire, la psychologie, la ville de New York, la musique, les hommes et leur loyauté et naturellement l'Amour sont au coeur de ce récit construit tel un exutoire.
    Le grand Amour, dont nous rêvons, elle finira par le découvrir. Il fera d'elle une femme comblée. Mais... mais...
    Margot Roussel, avec ce premier livre, souhaite redonner l'espoir, la confiance en les hommes, à toutes les femmes fragilisées par une domination malsaine. « Des hommes bien existent » dit-elle. L'espérance et l'ouverture aux autres peuvent nous permettre de les rencontrer.

  • Vies mêlées

    Yves Salel

    C'est l'histoire d'un amour fusionnel, l'amour d'un jeune couple de français d'Algérie, pieds noirs depuis plusieurs générations. Malgré les aléas de l'existence et grâce à une adolescence hors norme, ce couple réussit à en retenir le côté positif pour construire leur vie.
    Après leur repli en terre française, la foi de leur amour leur permit de s'adapter et s'intégrer dans une société différente de celle qu'ils avaient connue dans leur magnifique pays : l'Algérie.
    Cette union admirée de tous leur accorda une existence bien remplie et surtout heureuse avec le bonheur de voir s'épanouir la vie de leur fils et de leurs petits-enfants.
    La vie est ainsi faite car elle n'est pas éternelle sur terre et Yves en fit l'expérience avec la disparition de son grand amour.

    Un récit touchant. Un hymne à l'amour. Un regard posé sur l'Histoire. Une promesse tenue.

  • Le Manangarezo serpente sur la côte Est de Madagascar. Ceux qui ont bu l'eau de sa source enchantée reviennent toujours à Madagascar pour la boire de nouveau. Parmi eux, un jeune entrepreneur aventureux a voyagé dans tous les coins de cette brousse magnifique pour construire des ponts, des routes et des bâtiments. Ce récit superbement illustré se déroule dans les années soixante-dix, peu après l'Indépendance et juste avant la descente inexorable vers le sous-développement durable.
    Il raconte sa vie, ses chantiers, ses rencontres :

    « J'avais vingt ans et la vie devant moi. J'avais dans la poche un ticket d'avion aller simple pour l'Océan Indien. J'allais servir la France et j'allais bien savoir changer le visage du tiers-monde » « Parce que là-bas, sur la côte Ouest, quand la nuit tombe, le ciel, la terre et la mer se confondent, les couleurs s'estompent, le blanc et le noir se mélangent. » Parfois drôle, toujours tendre, son histoire d'amour avec Madagascar a bouleversé sa vie, elle va certainement changer la vôtre.

    Sur commande
empty