Les Deux Encres

  • L'auteur entreprend de découvrir le Bangladesh en rickshaw (vélo-taxi), après s'être immergé dans cet univers étourdissant des Compagnies de rickshaws. Ses rencontres lui révèlent un Bangladesh bouillonnant, surprenant, et ses propres clichés sur le pays s'effondrent alors...Une expérience humaine et citoyenne singulière et unique.

  • Récit autobiographique, nouvel enjeu d'un destin déployant ses ailes, il se nourrit pourtant demultiples distorsions avec la réalité. Car il ne s'agit pas tant d'atteindre à la vérité que de créer lemythe. Dotée d'unemémoire plusieurs foismillénaire, la Bolivie agit comme un puissant révélateur. Images produites hautes en couleurs. Images parlantes...

  • « Quand je vais àMaïmba, j'ai parfois l'impression d'arriver dans un village d'enfants. Ici les petits Tchadiens partagent leurs journées entre le bic, la houe... et lamarmite. En plus d'apprendre à lire, à écrire et à compter, ils doivent cultiver et s'occuper des tâches quotidiennes. Pour la cuisine, chaque jour, ils vont puiser l'eau, prendre des fagots en brousse, s'occuper du feu, piler les aliments, trier le mil, surveiller la cuisson... et j'en passe !
    Pour la toilette, ils fabriquent eux-mêmes leur savon. Avec de l'huile de karité et de la soude, ils obtiennent une pâte qu'ils passent dans un moule et qu'ils font sécher. S'ils ne lavent pas leurs habits, personne ne le fera à leur place. Inutile de dire que leurs journées sont bien remplies ! » Dans cemagnifique récit de voyage, François Grelier nous apporte sur le Tchad, où il a vécu deux ans avec sa compagne, un regard à la fois profondément humain et pittoresque. Les différentes facettes de ce pays et de ses habitants nous sont livrées avec un savant dosage de spontanéité et de réflexion.

  • Mon voyage au Maroc est le récit du deuxième voyage de Jean-Marc Pineau sur les traces de l'explorateur René Caillié.
    Après son précédent périple relaté dans les livres Tombouctou à pied et Mon voyage à Tombouctou, le revoilà parti pour une traversée du Maroc, à pied sur plus de mille kilomètres à travers le désert, les oasis du Tafilalet, les Haut et Moyen-Atlas, les cités impériales et le littoral Atlantique jusqu'à Tanger.
    Avec l'aide de Lhoussaine, un enseignant de la communauté des Amazighs, Jean-Marc retrouve presque tous les points de passage de René Caillié.
    Recherche inédite offerte aux lecteurs. Il décrit avec minutie et rigueur ce qu'il observe : nombreuses informations sur la vie locale, problèmes environnementaux, profondes inégalités sociales de la société marocaine.
    Des rencontres organisées ponctuent son chemin : école d'infirmières, médiathèque, cinémathèque, écoles. Il collecte des contes auprès des anciens.
    Sur le parcours, des amis viennent l'encourager et goûter l'atmosphère d'un explorateur.
    L'auteur nous fait également partager de grands moments d'émotion vécus au cours de son voyage. L'aventure met face parfois à des dangers bien réels. Enfin, il nous ouvre son coeur et dévoile les motivations qui l'ont poussé à entreprendre ce voyage.

  • Les Ailes de la Vie est le journal rédigé par Anne-Marie au quotidien.
    Lors de ses nombreuses missions. C'est un remarquable document tout à la fois sur les réalités de la médecine humanitaire, la folie des hommes, mais aussi sur l'abnégation de ceux, trop rares, qui s'engagent avec les ONG auprès des victimes. Car ces missions sont tout sauf une sinécure : Anne-Marie a été victime d'une tentative d'assassinat au Kurdistan, a fait de la prison en Turquie, s'est retrouvée sous les bombes au Liban.
    Elle parvient néanmoins à nous faire partager le recul qui lui est souvent nécessaire - une question de survie, peut-être - afin de percevoir l'humour parfois caché au coeur de situations tragiques. Les Ailes de la Vie est un livre qui vous mettra les larmes aux yeux, sans doute, qui vous fera sourire, probablement, qui vous donnera matière à réflexion, certainement.

  • L’équipière

    Joëlle Chamalet

    La cinquantaine perplexe, Joëlle Chamalet est une voyageuse solitaire au parcours déjà bien étoffé.
    Pourtant, dans son grenier intérieur, un rêve encore en gestation : " embarquer sur un voilier comme équipière au long cours, et si possible avant d'avoir un déambulateur ! ". Parce qu'il n'est jamais trop tard pour vivre ses désirs les plus fous, elle est partie en bateau, sur la mer et les océans. Voici le récit décalé et atypique d'une aventure maritime, raconté par un drôle de petit mousse qui adore, en vrac, les bateaux, Led Zeppelin et les îles désertes.
    L'auteur nous livre sans complexe tout ce qu'il faut savoir pour ne jamais mettre le pied sur le pont d'un voilier, mais tout ce que vous devez connaître pour en avoir terriblement envie ! De sa conception à sa réalisation, un périple savoureux qui l'a menée de Sète aux îles Fidji, en passant par le Cap Vert et la Polynésie française, du Capitaine Crochet à Surcouf, le tout raconté par une " quinqua " au coeur d'artichaut, avec une verve insolente, drolatique et délicieusement intime.

empty