Les Ardents Editeurs

  • Leurs mains calleuses ont serré trop de cordes, elles se sont sculptées comme des pieds de vigne, noueuses et tordues par les tourments des années. Le temps a creusé dans leurs pognes les sillons qu'ils ont labourés une vie durant. Leurs dos se sont usés au mouvement balancé des moissons, aux gerbes hissées sur la charrette. Leurs visages se sont burinés aux soleils de tous les étés, aux mille frimas où il a fallu sortir travailler.
    Dans cet ouvrage se dévoile le portrait d'une génération, d'hommes et de femmes attachés à leurs terres caillouteuses et dont les saisons rythment l'existence. Durant plusieurs années, Nicolas Teindas et Sylvain Marchou ont frappé à leur porte, ont franchi les seuils de leur maison. Recueillant une trentaine de témoignages, ils livrent ces paroles du Causse que subliment des photographies en noir et blanc. De page en page se succèdent des instantanés de vie humaine, le quotidien de ces anciens devenus les sentinelles du Causse corrézien

    Sur commande
  • Un récit de voyage d'inspiration romantique : la teneur de ces soixante-quatre lettres, adressées en 1856 par un auteur anonyme à son médecin parisien, étonne à plus d'un titre. Conviant le lecteur à cheminer à travers les beautés naturelles et patrimoniales du Limousin, l'auteur brosse le portrait d'une région attachante qui mérite d'être redécouverte. En adoptant le regard du peintre, mais aussi celui de l'historien, de l'ethnologue, voire du géologue, il amorce une réflexion intéressante sur ce qui fait l'identité d'une région, tout en se livrant à un compte précis de ses richesses, ancré dans l'essor de la science statistique. Ces Lettres constituent un témoignage essentiel sur l'ensemble des communes de la Haute-Vienne : Limoges, Eymoutiers, Saint-Léonard-de-Noblat, Rochechouart, Saint-Germain-les-Belles, Bellac, Saint-Yrieix, Châlus, Saint-Junien... et bien d'autres revivent dès lors sous nos yeux ! Les Lettres sur le Limousin ont paru dans les colonnes du journal le Vingt Décembre entre 1857 et 1859. Redécouvertes en 2007, elles sont publiées ici pour la seconde fois, leur auteur étant désormais identifié. Les Lettres, un classique de la littérature française de voyage. un classique du Limousin. Lecture . par Gérard Gonfroy, Université de Limoges.
    Pour la première édition des Lettres sur le Limousin en décembre 2007, Les Ardents Éditeurs n'avaient pu qu'émettre des hypothèses sur l'identité de l'auteur, resté anonyme, de cette oeuvre inédite. De nouvelles recherches et le fruit du hasard nous autorisent à reconnaître, en Henri Alexandre Flour de Saint-Genis (1800-1869), l'auteur de ce texte rare sur l'histoire du Limousin.

    Sur commande
empty