La Compagnie Litteraire

  • Le voyage en Orient fait partie des classiques de la littérature française depuis les chroniqueurs de la première croisade jusqu'à Lamartine et Chateaubriand : raconter le Levant, se laisser prendre par son charme, ses paysages, sa culture, c'est également la démarche que Jean-Philippe Thénoz - cadre d'une multinationale du transport maritime - a entreprise à l'occasion d'une mission à Beyrouth durant l'été et l'automne 2019.
    Le Liban, terre des Phéniciens, lieu de haute culture, terreau de l'humanité comme la Syrie et l'ancienne Mésopotamie voisine fait aussi depuis plusieurs décennies la chronique de la géopolitique du Moyen-Orient : l'auteur nous décrit ce qu'il voit, ses réflexions de promeneur du Levant, son empathie pour les hommes et les femmes de ce pays phénix, en perpétuelle guerre et paix contre soi-même et ses voisins.
    Chroniques libanaises est une invite à la découverte, un condensé de souvenirs, d'impressions, où les effluves des falafels et du chawarma se mêlent au décor urbain des civilisations qui s'empilent, sur fond d'une actualité toujours renouvelée.

    Sur commande
  • En septembre 1989, Yann décide de partir, loin, ailleurs. Il quitte la région lyonnaise, sac à dos, en stop. S'amorce une véritable errance initiatique, passage du statut de jeune homme à celui d'adulte.

    Le Journal d'un aventurier des temps modernes narre, sans filtre, les aventures quotidiennes de Yann, à travers des rencontres insolites, des anecdotes parfois crues, parfois cocasses et de brefs rappels historiques.

    De l'Italie jusqu'en Égypte, son itinérance lui a permis de mettre à nu ces différents pays, berceau de notre histoire, dans le Livre I et... ce n'est là qu'un début.

    Et si le lecteur devenait voyageur ?

    Sur commande
  • L'auteur, Yolande Zana,, quitte sa carrière de Directrice d'Ecole : elle a 60 ans. Et soudain, en s'avançant vers les élèves et leurs parents, c'est l'émotion, presque celle qu'elle n'attendait plus, une vague de souvenirs en même temps que les larmes brillent. Pourquoi est-elle à Neuilly au fait ? Après s'être essayée à l'enseignement dans les banlieues difficiles, elle en a fait le deuil suite à une agression... Mais ce n'est pas le plus grave. Le plus grave, c'est d'avoir dû, au long de sa carrière, s'opposer à » certains de ses enseignants » en tant que » chef « , et souvent de » chef à abattre « . Quel est ce mélange des genres dans notre société, depuis quelques décennies, où l'autorité nécessaire, simplement pour le respect de tous, ne peut s'exercer sans discrédit ? Dans son récit, 60 roses pour 15 ans de ZEP, Yolande Zana nous relate son parcours : 4 écoles, toutes différentes par leur histoire et leur configuration. Mais on y retrouve une constante : le » chef » c'est l'ennemi. Alors la question se pose : Pourquoi ? Et à quoi cela sert-il ? Comment progresser dans un groupe social noyauté par des idéologies souvent dépassées mais vivaces ? Plus tard... peut-être l'Histoire répondra-t-elle à cette question ? Mais quel temps perdu ! Tel est le message de cet ouvrage, touchant par son témoignage sincère et par l'espoir qu'il veut nous transmettre.

  • Après trois mois passés au Moyen-Orient, trois mois relatés dans le Livre I de son Journal d'un aventurier des temps modernes, il débarque dans le tumulte de l'Inde et reste saisi par « la différence », un immense décalage qui dérange tous ses repères de vie et de survie. Un chemin se dessine pourtant, chemin dont le trait s'accentue, chemin de la foi en Dieu et en la nature humaine. Mais comment rejoindre ses frères ? C'est dans le désert du Thar, en compagnie de son guide Bhawan, qu'un premier élément de réponse lui apparaîtra. Qu'allait être sa vie alors ? Brutalement tout s'effondrait avec l'espoir fou de mieux se reconstruire. Ce qu'il savait de son avenir instinctivement prenait un nouveau sens... Il voulait être simplement reconnu en offrant plus qu'il ne recevait. Sa jeunesse avait été tout autre. Il était temps de donner. Mais était-il vraiment prêt ?

    Sur commande
empty