Hachette-antoine

  • Les êtres humains ouvrent leurs yeux pour voir, mais peu d'entre eux voient avec leur coeur et leur raison. Le vrai journaliste appartient à cette minorité. Son regard est sa caméra, braquée sur le monde, son coeur est la mesure de son humanité et sa plume retrace au-dessus des pages les lignes du présent, les racines de l'histoire et de la géographie, et le pouls des gens et des civilisations.

    Parmi les êtres qui se servent de cette plume, rares sont ceux qui possèdent suffisamment de maturité spirituelle et humaine pour absorber une telle expérience. L'expérience de s'identifier à toute l'humanité et d'embrasser de tous les sens les rêves et les défaites des hommes, leurs peines et leurs joies, ce qu'ils disent et ce qui est tu.

    Au coeur de ces voyages dans le monde d'autrui, les causes ne se limitent plus à n'être que des titres en manchette ; elles prennent chair et deviennent des histoires charriant dans leurs veines du sang et non pas de l'encre. Le récit officiel se retire devant les petites histoires qui animent la grande. Non, l'Histoire n'est pas uniquement écrite par les puissants, elle l'est également par les histoires des petits et des marginalisés, elle est le produit de données qui se tissent dans les coulisses et n'apparaissent jamais sur le devant de la scène.

    Sami Kleib a étreint tous les phénomènes et manifestations qu'il a rencontrés au cours de ses voyages, et ceux-là sont nombreux.

    Et comme les journaux sont trop étroits pour contenir toute cette effervescence et que ce qui est « non destiné à la publication » divulgue la réalité des choses bien plus que ce qui est publié, ce livre a vu le jour. C'est le bilan d'une vie de pérégrinations aux quatre coins du monde, un condensé exprimé dans un langage fluide et intime, un regard objectif selon un point de vue personnel.

    Le journaliste a enfin pu se libérer des restrictions et des contraintes de la profession pour être lui-même : un voyageur, un globe-trotter.

    Sur commande
empty