Escampette

  • " A la nuit tombée, Paddock nous emmena dans sa Land-Rover et nous roulâmes sur des plages qui étaient envahies par d'énormes crabes.
    Les phares balayaient ce peuple rampant et, avec la chaleur toujours accablante, en la compagnie truculente de ce Capitaine qui avait toujours sur lui sa bouteille de whisky, il me semblait que nous étions en train de vivre un nouvel épisode des aventures de Tintin... " Pouvait-on espérer tenir un jour entre nos mains un livre qui, d'un bout à l'autre, se déhancherait entre Tintin et Rimbaud ? Eh bien le voici, ce livre, sous la forme d'un recueil de récits de voyages en Amérique, en Afrique et sous d'autres ciels presque imaginaires.
    Un livre de poète en somme !

    Sur commande

    1 autre édition :

  • Carnet japonais

    Christian Garcin

    " Tout ce qui me touche en littérature, en art, dans mes voyages et dans la vie pourrait se résumer à cela : mesure, clarté et mystère.
    C'est le Japon. " Christian Garcin.

    Sur commande
  • Le premier livre de Vincent Jacq, publié en 1982, fut salué par de nombreux critiques (Bertrand Poirot-Delpech, Jérôme Garcin, Jean Ricardou, François-Olivier Rousseau ou Gérard de Cortanze), mais c'est le second, presque dix ans plus tard, Odeur d'encre, odeurs d'îles, qui rencontra à la fois la presse littéraire (Nicole Casanova, Michel Braudeau ou Jan Baetens) et un plus large public. L'Escampette a publié en 1993 son troisième ouvrage, Vingt-trois moments de l'embouchure.
    La publication annoncée pour octobre 2016 est une réédition revue et corrigée de ces deux derniers textes qui n'étaient plus disponibles depuis longtemps, augmentée d'un inédit, Lisbonne, nuits intranquilles.
    Vincent Jacq est revenu à l'écriture après une quinzaine d'années de quasi silence hors quelques articles spécialisés (archéologie, photographie, langue française). Au service du réseau culturel extérieur pour le ministère des Affaires étrangères et l'Alliance française, il a séjourné ou effectué des missions dans une centaine de pays.
    Les expériences que l'on vit loin de chez soi, la réalité effective ou imaginaire de la vie des gens, la leçon des paysages et des climats fournissent la matière d'une écriture dépouillée qui ne vise pas à l'exotisme, comme les beaux textes des grands voyageurs des siècles passés, mais à une réflexion littéraire sur les bonheurs et les douleurs de chacun dans sa traversée d'une existence incompréhensible et merveilleuse.
    À travers les trois ouvrages différents dans leur forme (essai, poésie, expérimentation) qui sont réunis ici, son écriture, à la fois sensuelle et précise, évoque un même parfum d'éternité vagabonde.

    Sur commande
  • Du Baïkal au Gobi

    Christian Garcin

    Un voyage par le transsibérien sur les traces de Cendrars. La découverte du lac Baïkal en Sibérie orientale. La route ensuite jusqu'au désert de Gobi, en Mongolie. Un voyage mythique avec le passage de frontières légendaires, les rencontres avec des personnages et des situations tout à fait improbables (un billard en plein désert, un cavalier mongol qui s'enflamme au nom de Zinedine Zidane !) Mais aussi, pour Christian Garcin, la recherche du " lieu unique ", de l'habitat originel et le sentiment d'un retour aux sources. Comme dans Itinéraire chinois (paru en 2001), le voyage est autant géographique qu'intérieur.

  • The road to mumbai

    Nenhum Fernando

    Fernando Nenhum, voyageur portugais contemporain, semble vouloir réitérer les exploits de ses ancêtres, ces inventeurs du monde ! Ainsi trouve-t-on des traces de son passage de la Chine à l'Inde et de l'Afrique au Brésil. Il traverse ces pays avec une enfantine capacité d'émerveillement et une attention aux mille détails qui font le quotidien. Les récits qu'ils ramènent de ses pérégrinations ont la légèreté d'une aile de papillon.
    Ce récit d'un voyage en Inde se présente comme une suite de tableaux qui, par petites touches, nous font connaître les saveurs et les couleurs de ce pays.
    Jean-Paul Chabrier était le traducteur idéal de Fernando Nenhum, comme Blaise Cendras celui de Ferreira de Castro. La rencontre a eu lieu pour le plaisir des lecteurs.

    Sur commande
  • Sur commande
empty