Editions Du Masque D'or

  • Professeur de mathématiques, Jeannette FIEVET-DEMONT prépare, pour le plaisir, un professorat d'Arts Plastiques qu'elle n'utilisera pas, car elle part en 1947 pour l'Afrique avec son jeune mari, dans le dessein de parcourir Alger-Le Cap.
    Le raid Alger-Le Cap avait, avant la guerre, le prestige du Paris-Dakar actuel. Mais le but du jeune couple n'était pas de réaliser une course. Bien au contraire, c'était de réaliser un voyage qui durerait le temps que dureraient leurs économies. Ils vendent tout ce qu'ils possèdent, vident leur minuscule appartement et, munis d'un ordre de mission du Général de Lattre de Tassigny qui leur permettra l'accès aux zones interdites, ils partent, simplement munis de leur courage et de leur enthousiasme.
    Un premier voyage au Maroc leur donne cette passion qui ne les quittera plus : aller plus loin, encore plus loin, pour découvrir cette Afrique mystérieuse et déjà enchanteresse...

  • Né au Nigeria au cours d'une expédition, Francis a toujours suivi ses parents au pays des grands fauves.
    Dès le berceau, il a entendu hurler les hyènes, aboyer les zèbres, rugir les lions.
    Il a apprivoisé des lionceaux, des léopards. Il a eu pour ami des éléphanteaux et même un jeune rhinocéros qu'il chevauchait... !
    Et il aimerait faire partager à tous les enfants, ainsi qu'à leurs parents, sa passion pour les animaux qu'on appelle « sauvages ».

    Sur commande
  • Lors de son expédition en 1952 au Nigeria, Jeannette FIEVET-DEMONT a mis au monde Francis- Didier, dit Bichon, qui devint ainsi le plus jeune explorateur du monde, dans les zones qui étaient alors les plus primitives de la planète. De sorte qu'à l'âge de 3 semaines, Bichon était déjà juché sur la tête de son boy dans un panier d'osier, surplombant ainsi les pistes coupées de torrents furieux qui mènent au pays des Kaleri ou « Nègres Rouges ».
    Ce livre enfin réédité raconte en textes et en images les premières aventures de Bichon explorateur et de ses parents. Nous l'accompagnerons donc sur les sentiers sauvages du Nigeria, parmi la tribu des Kaleri, paléonégrétiques cachés dans leur montagne et craints à cause de la réputation de cannibales donnée par les explorateurs Barth et Klapperton au 19ème siècle.
    Bichon, qui aurait pu naître dans une paisible campagne française, fit donc son éducation dans les régions les plus redoutées de l'Afrique. Emboîtons-lui le pas, ainsi qu'à ses parents, et savourons ainsi les impressions de cette petite cellule familiale à travers ces contrées.

    Sur commande
empty