Editions B42

  • En 2011 l'artiste française Marie Voignier a tourné un film au Cameroun, L'Hypothèse du Mokélé-Mbembé. Ce film suit un cryptozoologue français interrogeant les populations locales autour de la rivière Boumba (à l'Est) pour ses recherches d'un animal mythique, le Mokélé- Mbembé, une sorte de monstre du Loch Ness africain.
    Après son retour, elle a croise le livre de l'historienne camerounaise Lucie Zouya Mimbang, L'Est Cameroun de 1905 à 1960 : de la « mise en valeur » à la marginalisation. Elle y découvre, entre autre, l'ampleur et la brutalité du travail forcé imposé par les Français jusqu'au début des années cinquante dans la région où elle avait tourné. Cette histoire, les vieux Camerounais qu'elle avait croisés pendant son tournage en avaient certainement été témoins.
    Marie Voignier est donc retourner au Cameroun pour écouter ces derniers témoins parler depuis leur perspective des conséquences de l'histoire et de la politique de son pays (la France), dans leurs vies aujourd'hui.

    Sur commande
empty