Du Cram

  • Zhaole

    Ugo Monticone

    • Du cram
    • 23 Février 2006

    Années soixante-dix.
    Tandis que les jeunes Occidentaux célèbrent, dans le mouvement hippie, l'amour et la fraternité, l'Asie du Sud-Est est à feu et à sang. Les Khmers rouges se livrent à un génocide qui fera plus de deux millions de victimes, laissant le Cambodge exsangue et humilié. Le Vietnam tient tête au tout-puissant géant américain, dans une guerre sanglante et sans merci. Le Laos est soumis aux bombardements incessants des forces américaines, et la Chine de Mao intensifie sa chasse aux contre-révolutionnaires, envoyant en camp de " rééducation " les forces vives de la nation.
    C'est dans ce contexte qu'un jeune Chinois décide de quitter clandestinement son pays, afin de fuir cette terre maudite qui veut le bâillonner. Investi un peu malgré lui d'une mission que lui confère la possession d'un objet sacré, il participe activement, du Laos au Vietnam, à la résistance à l'impérialisme. Beaucoup de morts, de sang versé et de chair déchiquetée; pourtant la guerre lui fait connaître l'amour et sa vie bascule en même temps que ses idéaux naïfs.
    N roman écrit dans la fureur des bombes, dans le noir des tunnels et le déchaînement de la bêtise humaine

empty