De Conti

  • Le 1° août 1785, la boussole et l'astrolabe quittèrent le port de brest pour le dernier grand voyage du siècle des lumières.
    A leur bord, menés capitaine jean-françois de galaup de lapérouse, scientifiques et marins français s'apprêtaient à découvrir des terres encore inexplorées, rencontrer des peuples sauvages auxquels " apporter les bienfaits de la civilisation ", ouvrir de nouvelles routes commerciales. l'expédition ne put mener terme le but qui lui avait été assigné : vanikoro se dressa sur route. les côtes de l'australie furent les dernières à voir les deux navires le 10 mars 1788.
    L'histoire de ce voyage autour du monde ne s'est pourtant pas achevée sur les récifs des îles salomon, au coeur du pacifique, à des milliers de kilomètres de la france. avez-vous des nouvelles de monsieur de lapérouse aurait demandé louis xvi au pied de l'échafaud. une question qu'on ne cesse toujours pas de se poser, deux siècles après le naufrage.
    Cette année encore une expédition de la marine française et de l'association salomon a fouillé le passé et les eaux du lagon de vanikoro pour tenter d'y répondre et d'enfin percer le mystère de la disparition de lapérouse et de ses compagnons.

empty