Bibliophane-daniel Radford

  • un homme, qui ne s'explique plus ni l'évolution de son pays ni sa propre histoire, quitte la bretagne, la france, dans un esprit de dépouillement ascétique, une bourse en cuir à sa ceinture contenant la terre de ses ancêtres.
    il rejoint l'europe de l'est où il espère trouver des réponses à ses interrogations. quelle est sa place au sein d'une géographie européenne en constante mutation ? quel est le sens de son identité ? qui est-il ? il tente de répondre à la question essentielle que pose emil cioran : " a quoi ça sert d'être né ? " partant sur les traces de l'écrivain roumain, il se rend en transylvanie, avant de rayonner librement en roumanie, puis en bulgarie et enfin en bosnie-herzégovine, où son périple s'achèvera sur le charnier de srebrenica aux côtés d'une interprète bosniaque et d'un député suisse.
    au cours de cette longue pérégrination, il s'élèvera contre la construction universaliste et abstraite du monde, contre le déracinement de l'esprit, dans lesquels s'est engagée notre société, pour leur opposer une réflexion qui fait la place aux notions d'identité, d'héritage culturel et de transmission. son discours intérieur ponctué d'interrogations existentielles l'amènera à dépasser ses prises de position, ses colères et ses déceptions et à suspendre un instant le foisonnement d'évènements et de rencontres générés par le voyage.
    un livre polyphonique, au ton mordant et spontané, à l'esprit subversif, qui mêle portraits, entretiens enregistrés, billets journalistiques, observations de voyage, monologue intérieur et poèmes. j'aimerais tant rebrousser chemin entraîne le lecteur dans une quête insatiable du sentiment de vivre dans laquelle se dessine peu à peu une vision des hommes et du monde à la fois ironique et fraternelle, désabusée et combative.

empty