Balland

  • Ce livre emmène le lecteur à la découverte des chemins du monde tel que nous le voyons avec nos yeux, mais aussi avec notre coeur, sous le regard de ceux qui nous ont précédés.
    Après Nos Carnets d'Éthiopie, Le jardin des explorateurs et S'ils se taisent les pierres crieront, nous poursuivons notre chemin à la rencontre du monde.
    Nous vous invitons à emprunter la saisissante route de l'Himalaya à travers la Chine et le Tibet jusqu'au chatoyant monde indien; à plonger au coeur de l'Iran maudit mais si accueillant, à parcourir l'Asie centrale dans une aventure ratée qui manque de se terminer en catastrophe. A pénétrer au coeur de l'Afrique pour une improbable mission. A embarquer à bord du cargo mixte qui cabote aux Marquises, dans le sillage de Stevenson, Melville, Ségalen, et d'autres Avec Jacques Brel, retrouvé dans l'ile d'Hiva Hoa nous partageons la conviction « que l'homme est un nomade, (qu') il est fait pour se promener, pour aller voir de l'autre côté de la colline ».

    Sur commande
  • Un deuil à vivre, une maladie à combattre... Le destin vient percuter brutalement cette femme qui, lasse et lourde, se demande un jour : pourquoi donc poursuivre ?

    Une bouteille à la mer est lancée, pour ne pas couler, et voilà qu'un homme s'en saisit : un thérapeute bienveillant, éclairé et généreux, un homme engagé.

    Naît alors une relation unique entre cet homme et cette femme, celle du thérapeute et de sa patiente. Relation bâtarde ou chamanique selon l'heure, elle déposera en chacun d'eux les sédiments d'une histoire pleinement vécue.

    Ce sont ces méandres du rapport unissant les acteurs d'une psychothérapie que Christine Rebourg-Roesler dissèque ici avec finesse et minutie.

    Sur commande
  • Patrouilles lointaines

    Miquel Frederic

    • Balland
    • 28 Février 2019

    Ces histoires authentiques retracent les rencontres ou les aventures parfois magiques à travers les « yeux voyageurs » d'un officier engagé sur presque tous les continents.
    Ce tour du monde effectué sous l'uniforme depuis 30 ans au cours de simples missions ou d'opérations extérieures complexes, prend tout son sens à la lumière de son but premier : partager des histoires vécues, susciter des émotions, voire stimuler des envies d´aventures sur la glace, le sable ou la boue. Ces patrouilles lointaines, au-delà des distances parcourues et du temps écoulé, sont également intérieures invitant le lecteur à la réflexion, voire à l´introspection.
    À votre tour, testez une vodka frappée à Moscou, une course en moto-taxi dans Kampala, faites l'ascension du Zugspitze, allez danser avec les crabes à Djibouti en compagnie de personnages pittoresques... et (re)découvrez que chaque homme est un magicien à sa façon. Témoin du monde, l'officier-voyageur a effectué une mue, devenant chasseur d'histoires (extra)ordinaires au gré de ses rencontres. Il vous retranscrit ses récits en s´appuyant sur son carnet d´officier.

    Sur commande
  • Que reste-il après une vie de marin ? Des souvenirs, des rêves, tout se mélange...
    J'ai ordonné cela en une série de portraits.
    J'ai connu des bateaux, côtoyé des marins et affronté des tempêtes...
    J'ai rêvé des femmes, j'ai suivi leur regard et j'en ai aimé ...
    J'ai scruté des phares, j'ai doublé des îles, ...
    J'ai fréquenté des ports, poussé la porte des bars et des caboulots.

    Et quand la messe a été dite, j'ai mis à la voile...

    Mes bateaux, mes marins, mes tempêtes...
    Mes femmes...
    Mes phares, mes îles...
    Mes ports, mes bars...
    Mes rencontres...
    Ma dernière voile !

    Sur commande
  • Hasards de mer

    Marc Lanne

    • Balland
    • 25 Janvier 2018

    Ces quelques récits ont pour intention de mettre en lumière le métier de marin au sein de la Marine Nationale, fort méconnu du public depuis Pierre Loti, Claude Farrère ou Paul Chack. Ces comptes rendus d'officiers sur les opérations qu'ils ont pu mener s'étendent sur une période allant de 1980 à 2010, typiques d'une époque entre la fin de la guerre froide et la réapparition de la piraterie vers l'équateur, illustrant un monde redevenu multipolaire. Or les marins sont bien souvent pré-positionnés dans ces zones de « discontinuité » géopolitique, veillant à l'évolution de la tectonique des plaques planétaire, là où s'affrontent des conceptions différentes sur le commerce, le droit, la diplomatie, voire la guerre, bref sur la vie.

    /> Les événements qui suivent sont réels et ont souvent été évoqués dans les médias, mais en général de façon brève, un vendredi soir dans une dépêche AFP vite oubliée, la scène se déroulant la plupart du temps au bout du monde et ne concernant en apparence que quelques marins et de rares civils... Encore qu'une actualité brûlante vient de renouveler, avec 20 ans d'écart, l'évacuation de nos ressortissants du Yémen (chapitre VII) : sempiternelle Arabie heureuse1, placée à la porte de l'Orient et au régime pas toujours stable ! Comme le disait souvent Churchill : « les faits sont têtus !
    », et les marins bien positionnés pour le constater in situ.

empty